Fédération galloise de rugby à XV

fédération nationale de rugby à XV
(Redirigé depuis Welsh Rugby Union)

La Fédération galloise de rugby à XV (Welsh Rugby Union (WRU) en anglais et Undeb Rygbi Cymru en gallois) est l'entité responsable de l’organisation du rugby à XV au pays de Galles.

Fédération galloise de rugby à XV
Image illustrative de l’article Fédération galloise de rugby à XV

Sigle WRU
Sport(s) représenté(s) rugby à XV
Création
Président Ieuan Evans
Siège Welsh Rugby Union Group
Millennium Stadium
Westgate Street
Cardiff CF10 1NS
Nations membres Drapeau du pays de Galles Pays de Galles
Clubs 314[1]
Licenciés 46 879 (en 2021)[2]
Site web wru.wales

Historique

modifier

Après une première réunion organisée à Swansea en mars 1880, la fédération galloise est fondée sous le nom de Welsh Football Union le , lors d’une réunion au Castle Hotel de Neath, par les représentants de 11 clubs : Bangor, Brecon, Cardiff, Lampeter, Llandilo, Llandovery, Llanelli, Merthyr Tydfil, Newport, Pontypool et Swansea. C’est le président de Swansea, CC Chambers, qui en devient le premier président.

Cette fondation intervient… trois semaines après le premier match international joué par une équipe nationale galloise (défaite contre l’Angleterre le 19 février sur le score de 69 à 0, si on utilise le décompte des points actuel). En 1886, la WFU se joint à ses homologues d'Écosse et d'Irlande pour former l'International Rugby Football Board. En 1934, la fédération adopte son nom actuel de Welsh Rugby Union (WRU).

Organisation et réforme récentes

modifier

Le WRU dirige les équipes nationales galloises, et chapeaute les compétitions de clubs (près de 300 lui sont affiliés) chez les hommes, les femmes et les jeunes (environ 70 000 licenciés). Elle gère aussi les arbitres et des formations pour les entraîneurs. Elle possède également le Principality Stadium de Cardiff où l’équipe nationale joue toutes ses rencontres à domicile.

À l'orée des années 1990, la fédération galloise (WRU) désireuse de mettre de l’ordre dans un sport qui commençait à se structurer de façon moderne et permettre à l’élite de ses joueurs d’être plus compétitifs, décide de réorganiser ses compétitions sur le modèle de l’Angleterre qui en avait fait autant en 1987 (voir Championnat d'Angleterre de rugby à XV).

Le championnat est alors la compétition la plus relevée du pays, mais la Welsh Rugby Union bâtit un plan de « rugby régional » visant à regrouper l'élite des joueurs gallois dans des franchises régionales, pour les faire participer à un championnat fermé (sans relégation) et supranational, la Celtic League, et à la Coupe d’Europe. Ces cinq franchises sont : les Cardiff Blues, les Llanelli Scarlets, les Ospreys, les Newport Gwent Dragons et les Celtic Warriors (qui seront liquidés en 2004). Ce projet controversé, mis en place en 2003, s’inspire de ce qui se fait dans les pays « à provinces », comme l'Irlande, l'Afrique du Sud ou la Nouvelle-Zélande, où les sélections régionales sont un niveau intermédiaire plus compétitif pour les joueurs entre l’équipe nationale et les clubs, et où les clubs deviennent un vivier pour les équipes régionales sans pouvoir compter sur leurs meilleurs joueurs, qui sont pourtant obligatoirement licenciés dans l’un d’entre eux, phagocytés par les franchises.

En 2022, la WRU interdit la pratique du rugby aux femmes transsexuelles[3].

Notes et références

modifier
  1. (en) « Wales », sur www.irb.com, IRB (consulté le )
  2. (en) « World Rugby Year In Review 2021 | Global Participation in Rugby » [PDF], sur world.rugby, (consulté le ).
  3. (en-GB) « WRU bans transgender women from female-only forms of game », sur bbc.com, (consulté le )

Annexes

modifier

Articles connexes

modifier

Liens externes

modifier