Le Wefaq, ou Al Wefaq National Islamic Society (en arabe : جمعية الوفاق الوطني الإسلامية[1], en anglais : Al Wefaq National Islamic Society, ou Al Wifaq ), est un parti chiite de Bahreïn. Il s'agit du plus grand parti d'opposition à la monarchie de Bahreïn, sunnite. Il s'agit du plus grand parti[2] de cet État, à la fois en termes de membres que de sièges obtenus[2] lors des différentes élections[3]. Il réclame également une véritable monarchie constitutionnelle.

Le , un tribunal de Bahreïn confirme en appel (la justice avait statué une première fois le ) la dissolution de Wefaq. Cette décision est largement critiquée à l'échelle internationale, dont les États-Unis, pourtant alliés au pays[4].

Notes et référencesModifier

  1. Transcription : Jam'īyat al-Wifāq al-Watanī al-Islāmīyah
  2. a et b (en) « US embassy cables: Guide to Bahrain's politics », sur The Guardian, (consulté le 9 avril 2017).
  3. Le parti ayant décidé de boycotter les élections de 2014, il n'a plus d'élus
  4. « Bahreïn : dissolution du principal mouvement chiite », Le Figaro, vendredi 23 septembre 2016, page 8.

Articles connexesModifier