Ouvrir le menu principal

Voyelle fermée postérieure comprimée

La voyelle fermée (ou haute) postérieure comprimée est une voyelle utilisée dans certaines langues. Aucun symbole ne représente ce son dans l'alphabet phonétique international.

CaractéristiquesModifier

  • Son degré d'aperture est fermé, ce qui signifie que la langue est positionnée aussi proche que possible du palais.
  • Son point d'articulation est postérieur, ce qui signifie que la langue est placée aussi loin que possible à l'arrière de la bouche.
  • Son caractère de rondeur est comprimé, ce qui signifie que les coins de la bouche sont légèrement étirés, les lèvres pouvant alors être comprimées, sans pour autant faire saillie.

En françaisModifier

Ce son n'existe pas en français.

Autres languesModifier

Il n'existe aucun diacritique officiel pour la compression. On utilise comme symbole ad hoc un ancien diacritique de labialisation, [  ̫].

  • Japonais : 空気 (kuuki) [kɯ̫ːki] « air », « atmosphère »

Comme il n'y a aucun diacritique pour la compression, la transcription /ɯ/ est utilisée communément pour la voyelle japonaise. Cette transcription rend, à la fois, le manque de rondeur commun aux voyelles postérieures et le point d'articulation légèrement avancé de cette voyelle particulière (les voyelles non arrondies ont tendance à être plus antérieures que les voyelles arrondies). Quand le /ɯ/ japonais suit /h/, on constate une assimilation à la fricative bilabiale [ɸ].