Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Volvo (homonymie).
The Ocean Race
Généralités
Sport Voile
Création 1973
Autre(s) nom(s) Volvo Ocean Race
Éditions 13
Type / Format Tour du monde en équipage et en étapes
Périodicité Tous les 3 ans
Lieu(x) Alicante
Disciplines Voile
Site web officiel https://www.theoceanrace.com/fr/home.html
Palmarès
Vainqueur Dongfeng Race Team

The Ocean Race, ex Volvo Ocean Race, anciennement Whitbread Round the World Race, est une course à la voile autour du monde en équipage et par étapes réservée aux monocoques. Initialement organisée tous les quatre ans elle a lieu tous les trois ans depuis l'édition 2008-2009. La prochaine édition partira d'Alicante en octobre 2021. Deux classes de bateaux seront présentes au départ : les monocoques à foils IMOCA 60 (ceux qui courent le Vendée Globe notamment), ainsi que les monotypes VO65, qui ont déjà participé aux deux dernières éditions de la course.

Sommaire

HistoriqueModifier

Baptisée à l'origine Whitbread Round the World Race, du nom de l'entreprise britannique Whitbread, organisatrice avec la Royal Naval Sailing Association, la première édition de cette course se déroula en 1973 sur seulement 4 étapes, elle connut 7 éditions sous ce nom avant d'être rebaptisée Volvo Ocean Race en 2002 du nom du constructeur automobile devenu sponsor principal. En 1989 le nombre d'étapes passa à 6. En 1993 deux catégories sont distinguées, les « Maxi » (25,90 m) et « WOR60 », monocoques hi-tech de 60 pieds (18,28 m). Par la suite seuls les 60 pieds « V60 » pourront concourir. En 1993, le nombre d'étapes est fixé à 9. La course représente environ 120 jours de mer. Pour 2005, la jauge autorise les « V70 », des monocoques de 70 pieds plus puissants que les « V60 ».

Pour réduire les coûts et pour attirer un plus grand nombre d'équipes, la direction de course a annoncé le 28 juin 2012 [1] que les 2 prochaines éditions 2014-2015 et 2017-2018 seraient courues sur des monotypes de 65 pieds.

C'est pendant l'édition 2017-18, que la décision est prise de courir la prochaine édition de The Ocean Race sur les monocoques à foils IMOCA, ainsi que sur les VO65, qui ont d'ores et déjà bouclé deux tours du monde en équipages.

PalmarèsModifier

Édition Vainqueur Concurrents au départ Départ Arrivée Nombre d'étapes
2017-2018   Dongfeng Race Team 7 Alicante, Espagne La Haye, Pays Bas 11
2014-2015   Abu Dhabi Ocean Racing 7 Alicante, Espagne Göteborg, Suède 9
2011-2012   Groupama 4 6 Alicante, Espagne Galway, Irlande 9
2008-2009   Ericsson 4 8 Alicante, Espagne Saint-Pétersbourg, Russie 10
2005-2006   ABN AMRO One 7 Vigo, Espagne Göteborg, Suède 9
2001-2002   Illbruck Challenge 8 Southampton, Angleterre Kiel, Allemagne 10
1997-1998   EF Language 10 Southampton, Angleterre Southampton, Angleterre 9
1993-1994   NZ Endeavour 14 Southampton, Angleterre Southampton, Angleterre 6
1989-1990   Steinlager 2 23 Southampton, Angleterre Southampton, Angleterre 6
1985-1986   L'Esprit d'équipe 15 Southampton, Angleterre Portsmouth, Angleterre 4
1981-1982   Flyer II 29 Southampton, Angleterre Portsmouth, Angleterre 4
1977-1978   Flyer 15 Southampton, Angleterre Southampton, Angleterre 4
1973-1974   Sayula II 17 Portsmouth, Angleterre Portsmouth, Angleterre 4

Édition 1973-1974Modifier

 
Parcours de la Whitbread 1973-1974.

Inspirée par le navigateur Francis Chichester en 1967, la première édition a eu lieu le 8 septembre 1973. Elle comportait 4 étapes :

  • 18 bateaux au départ, 13 classés ;
  • 6 bateaux français ;
  • vainqueur : le skipper Ramon Carlin (Mexique) remporte le classement général en temps compensé sur Sayula II, un voilier de 65 pieds (Swan 65, 19,80 m). Éric Tabarly sur Pen Duick VI remporte la deuxième étape en temps réel, mais ayant démâté dans la première, et démâtant à nouveau dans la troisième étape, il ne peut figurer au classement général ;
  • le classement se fait en temps compensé.

Dominique Guillet, coskipper de 33 Export, disparaît en mer.

Place Bateau Nationalité Skipper Type (LOA) Temps compensé
1 Sayula II   Mexique Ramon Carlin Swan 65 (19,80 m) 2.1.2.4
2 Adventure   Royaume-Uni Patrick Byans, Malcom Skene, Gearge Vallings, Roy Mullener Nicholson 55 (16,76 m) 1.9.1.1
3 Grand Louis   France André Viant Goélette (18,60 m) 10.2.4.5
4 Kriter   France Jack Grout, Michel Malinovsky, Alain Gliksman Ketch (20,70 m) 9.3.3.8
5 Guia   Italie Giorgio Falck Sloop (13,73 m) 5.7.5.6
6 Great Britain II   Royaume-Uni Chay Blyth Ketch (23,79 m) 12.6.6.2
7 Second Life   Royaume-Uni Roddy Ainslie Ketch (21,65 m) 11.4.8.11
8 CS&RB   Italie Doi Malingri Ketch (15,25 m) 13.8.7.13
9 British Soldier   Royaume-Uni James Myatt Ketch (17,70 m) 14.10.9.10
10 Tauranga   Italie Eric Pascoli Swan 55 (16,77 m) 7.12.10.9
11 Copernicus   Pologne Zygfryd Perlicki Ketch (13,72 m) 8.11.12.14
12 33 Export   France Jean Pierre Millet, Dominique Guillet Ketch (17,37 m) 3.15.14.3
13 Otago   Pologne Zdzislaw Pienkawa Ketch (16,77 m) 15.13.13.15
14 Peter von Danzig   Allemagne Reinhard Laucht Ketch 16.14.11.16
DNF[2] Pen Duick VI   France Éric Tabarly Ketch (22,25 m)  
DNF[2] Burton Cutter   Royaume-Uni Leslie Williams / Alan Smith    
DNF[2] Jakaranda   Afrique du Sud John Goodwin    
DNF[2] Concorde   France Pierre Chassin    
DNF[2] Pen Duick III   France Marc Cuiklinski    

Édition 1977-1978Modifier

 
Parcours de la Whitbread 1977-1978.
  • 15 bateaux au départ - 15 classés
  • 6 bateaux français classés
  • 4 étapes : Portsmouth - Le Cap ; Le Cap - Auckland ; Auckland - Rio ; Rio - Portsmouth

C'est un Hollandais, Cornelis van Rietschoten, qui l'emporte sur Flyer, un voilier de 65 pieds. Éric Tabarly, sur Pen Duick VI, est disqualifié à cause de sa quille en uranium appauvri, interdite sur la course.

Pos. Bateau Skipper Type/ LOA (ft) Compensé étapes
1 Flyer   Pays-Bas Cornelius van Rietschoten Ketch 19,87 m 1.4.2.7
2 King's Legend   Royaume-Uni Nick Ratcliff, Mike Clancy Swan 65 19,68 m 2.3.7.5
3 Traité de Rome   Europe Philippe Hanin Sloop 15,60 m 5.2.3.2
4 Disque d'Or   Suisse Pierre Fehlmann Swan 65 19,28 m 4.5.4.3
5 ADC Accutrac   Royaume-Uni Clare Francis Swan 65 19,68 m 9.7.5.6
6 Gauloise II   France Éric Loizeau Ketch 17,45 m 3.15.1.1
7 Adventure   Royaume-Uni James Watts, David Leslie, Ian Bailey-Willmot, Robin Duchesne Sloop 16,76 m 6.6.14.8
8 Neptune   France Bernard Deguy Sloop 18,30 m 8.10.6.9
9 B et B Italia   Italie Corrado di Majo Sloop 16,46 m 7.12.9.12
10 33 Export   France Alain Gabbay Sloop 17,37 m 13.1.15.4
11 Tielsa   Pays-Bas Dirk Nauta Ketch 20,50 m 10.14.14.8
12 Great Britain II   Royaume-Uni Chay Blyth Ketch 23,79 m 12.9.10.13
13 Debenhams   Royaume-Uni John Ridgway Ketch 17,10 m 11.11.12.15
14 Japy-Hermes   France Jimmy Viant Ketch 19,20 m 14.13.13.14
15 Condor   Royaume-Uni Robin Knox-Johnston, Leslie Williams Sloop 23,48 m 15.8.11.11

Édition 1981-1982Modifier

 
Parcours de la Whitbread 1981-1982.
  • 26 bateaux au départ - 20 classés.
  • 4 étapes : Portsmouth - Le Cap ; Le Cap - Auckland ; Auckland - Mar Del Plata ; Mar Del Plata - Portsmouth


Cornelis van Rietschoten l'emporte à nouveau avec un nouveau bateau : Flyer II (19,50 m). Il remporte les quatre étapes en temps réel (premier à franchir la ligne). Il emporte donc le classement général en temps réel, mais aussi le classement général en temps compensé.

Pos. Bateau Skipper Type/ LOA (ft) Compensé étapes Réel étapes Temps total
1 Flyer II   Pays-Bas Cornelius van Rietschoten Sloop 23,16 m 3.3.8.2 1.1.1.1 2857 h 12 min 48 s
2 Charles Heidseick III   France Alain Gabbay sloop 20,30 m 2.2.5.4 2.4.4.3 2887 h 55 min 29 s
3 Kriter IX   France André Viant Sloop 19,00 m 1.4.9.3 3.5.6.4 2890 h 30 min 26 s
4 Disque d'Or III   Suisse Pierre Fehlmann Sloop 17,78 m 7.6.2.10 7.7.5.8 2933 h 37 min 44 s
5 Outward Bound   Nouvelle-Zélande David Taylor sloop 15,43 m 6.11.4.7
6 Xargo III   Afrique du Sud Peter Kutel Swan 65 19,68 m 10.7.3.8 11.11.8.
7 Morbihan   France Philippe Poupon Sloop 14,85 m 9.10.1.13 17.17.10
8 Berge-Viking   Norvège Peder Lunde Swan 57 17,50 m 4.8.10.9
9 Alaska Eagle   États-Unis Neil Bergt Sloop 19,85 m 5.13.12.5 5.10.9.7 3034 h 58 min 44 s
10 Euromarché   France Éric Tabarly Ketch 22,25 m 20.5.7.11 6.3.3.5 3047 h 37 min 40 s
11 Ceramco   Nouvelle-Zélande Peter Blake Sloop 20,90 m 26.1.6.1 18.2.2.2 3065 h 42 min 43 s
12 Skopbank of Finland   Finlande Gahberg baltic 51 15,54 m 18.9.11.14
13 Rolly Go   Italie Giorgio Falk Sloop 15,64 m 21.14.13.6
14 Traité de Rome   Europe Antonio Chioatto Sloop 15,60 m 12.15.14.12
15 Croky   Belgique Gustave Versluys Sloop 13,40 m 13.17.15.15
16 First Coopérative   Royaume-Uni Leslie Williams Sloop 24,54 m 15.18.16.20
17 United Friendly   Royaume-Uni Chay Blyth Sloop 23,79 m 25.20.17.16 13.9.12.6 3394 h 06 min 55 s
18 Walross III Berlin   Allemagne Daf Machil Sloop 16,07 m 17.21.18.19
19 Licor 43   Espagne J. Coello Sloop 18,27 m 22.24.20.17
20 Il gagomma   Italie Roberto Vianello Sloop 15,00 m 24.23.19.23

Non classés ou abandon--

Édition 1985-1986Modifier

 
Parcours de la Whitbread 1985-1986.
 
L'Esprit d'Équipe et SAS Baia Viking à quai à Punta del Este.
  • 4 étapes
  • 15 bateaux au départ, 13 classés.
  • 1 bateau français - Classés : 1er, L'Esprit d'Équipe, skipper Lionel Péan
  • Lionel Péan remporte la course en temps compensé sur L'Esprit d'Équipe, un voilier de 17,60 m.
  • Éric Tabarly, sur Côte d'Or, termine dixième avec une pénalité de modification de quille au Cap de 4 j 01 h 56 min.
  • Le classement se fait en temps compensé.
  • Non classé : Atlantic Privateer (États-Unis) 24,69 m Peter Kuttel
  • Abandon : Enterprise New Zealand (Nouvelle-Zélande) 24,25 m Digby Taylor
Pos. Bateau Skipper Type/ LOA (ft) Temps compensé Temps réel
1 L'Esprit d'Équipe   France Lionel Péan monocoque 17,60 m 111 j 23 h 09 min 132 j 00 h 15 min
2 Philips Innovator   Pays-Bas Dirk Nauta Monocoque 19,20 m 112 j 21 h 31 min 127 j 03 h 00 min
3 Fazer Finland   Finlande Michael Berner Monocoque 19,81 m 115 j 00 h 49 min 128 j 05 h 25 min
4 U.B.S Switzerland   Suisse Pierre Fehlmann Monocoque 24,40 m 117 j 04 h 47 min 117 j 14 h 31 min
5 Rucanor Tristar   Belgique Gastaaf Versluys Monocoque 17,56 m 118 j 09 h 29 min 139 j 10 h 26 min
6 Fortuna Light   Espagne Javier Visiers Monocoque 19,00 m 121 j 00 h 06 min 137 j 21 h 22 min
7 Lion New Zealand   Nouvelle-Zélande Peter Blake Monocoque 23,93 m 121 j 07 h 38 min 122 j 06 h 31 min
8 Drum   Royaume-Uni Skip Novak Monocoque 24,00 m 122 j 06 h 19 min 122 j 18 h 54 min
9 Equity and Law   Pays-Bas Pleun Van der Lugt Monocoque 16,76 m 123 j 06 h 43 min 145 j 19 h 07 min
10 Côte d'Or   Belgique Éric Tabarly Monocoque 25,00 m 126 j 08 h 27 min 122 j 06 h 30 min
11 Shadow of Switzerland   Suisse Zehendermueller Monocoque 17,37 m 128 j 11 h 55 min 154 j 14 h 54 min
12 Norsk Data GB   Royaume-Uni Bob Salmon Monocoque 23,79 m 136 j 01 h 12 min 138 j 01 h 15 min
13 SAS Baia Viking   Danemark Jesper Norsk Monocoque 15,24 m 144 j 18 h 54 min 170 j 18 h 53 min

Édition 1989-1990Modifier

 
Parcours de la Whitbread 1989-1990.
  • C'est un Néo-Zélandais, Peter Blake, qui l'emporte sur Steinlager II, un maxi monocoque. À noter la présence d'un équipage entièrement féminin, skippé par Tracy Edwards, qui remporte 2 étapes dans sa catégorie.
  • Classement final toutes classes confondues[3] :
Pos. Bateau Skipper Type/ LOA (ft) Temps réel
1 Steinlager II   Nouvelle-Zélande Peter Blake maxi 128 j 09 h 40 min
2 Fisher and Paykel   Nouvelle-Zélande Grant Dalton Maxi 129 j 21 h 18 min
3 Merit   Suisse Pierre Fehlmann Maxi 130 j 10 h 10 min
4 Rothmans   Royaume-Uni Lawrie Smith Maxi 131 j 04 h 54 min
5 The Card   Suède Roger Nilson, Ann Lippens Maxi 135 j 07 h 15 min
6 Charles Jourdan   France Alain Gabbay Maxi 136 j 15 h 14 min
7 Fortuna Extra Lights   Espagne Javier de la Gandara, Jan Santana, José Luis Doreste Maxi 137 j 08 h 14 min
8 Gatorade   Italie Pierre Sicouri, Hervé Jan, Giorgio Falck Maxi 138 j 14 h 30 min
9 Union Bank of Finland   Finlande Ludde Ingvall Maxi 138 j 16 h 38 min
10 Belmont Finland II   Finlande Harry Harkimo Maxi 139 j 04 h 31 min
11 Fazisi   Union soviétique Alexei Grischenko, Skip Novak, Valeri Alexeev Maxi 139 j 09 h 01 min
12 NBC Irland   Irlande Joe English Maxi 139 j 19 h 22 min
13 Bristish Satquote Defender   Royaume-Uni Colin Watkins, Frank Esson Maxi entre 143 j et 144 j
14 Equity and Low II   Pays-Bas Dirk Nauta 148 j 23 h 50 min
15 Liverpool Enterprise   Royaume-Uni Bob Salmon 151 j 04 h 52 min
16 Creightons Naturally   Royaume-Uni John Chittenden 162 j 06 h 34 min
17 L'Esprit de Liberté   France Patrick Tabarly 164 j 21 h 36 min
18 Maiden   Royaume-Uni Tracy Edwards 167 j 03 h 06 min
19 Schlussel von Bremen   Allemagne de l'Ouest Ron Renken, Harm Müller, Rühlck Jochen, Orgelmann Wilhelm, Otto Beck, Peter Weidner entre 170 j et 171 j
20 With Integrity   Royaume-Uni Andy Coghill entre 170 et 171 jours
21 La Poste   France Daniel Mallé 181 j 22 h 56 min
  • Abandons :
Martela O.F.   Finlande - Markku Wiikeri
Rucanor Sport   Belgique - Bruno Dubois

Édition 1993-1994Modifier

 
Parcours de la Whitbread 1993-1994.

Pour améliorer la compréhension de la compétition, les organisateurs décident d'imposer une jauge unique pour tous les voiliers. De la sorte, plus de temps compensé : le premier voilier qui franchit la ligne a gagné. Ce sont les W60 (W pour Whitbread), des monocoques de 60 pieds (environ 18 mètres), qui deviendront ensuite les V60 (V pour Volvo). Néanmoins, les propriétaires des Maxi (environ 25 mètres), qui ont besoin de rentabiliser leurs investissement réussissent à imposer l'inscription de leurs bateaux. La course se court donc en deux classes. Grant Dalton l'emporte en classe Maxi sur New Zealand Endeavour. Ross Field l'emporte en classe W60 sur Yamaha. L'écart très faible entre les deux classes de bateaux, malgré la différence de taille, justifie a posteriori les critères de la jauge W60.

Pos. Bateau Pays Skipper Classe Temps réel
1 NZ Endeavour   Nouvelle-Zélande Grant Dalton (Nouvelle-Zélande) Maxi 120 j 5 h 9 min
2 Yamaha   Nouvelle-Zélande Ross Field (Nouvelle-Zélande) W60 120 j 14 h 55 min
3 Merit Cup   Suisse Pierre Fehlmann (Suisse) Maxi 121 j 2 h 50 min
4 Intrum Justitia   Europe Roger Nilson (Suède)/ Lawrie Smith (Royaume-Uni) W60 121 j 5 h 26 min
5 Galicia 93 Pescanova   Espagne Javier de la Gandara (Espagne) W60 122 j 6 h 12 min
6 Winston   États-Unis Dennis Conner (États-Unis) / Brad Butterworth (Nouvelle-Zélande) W60 122 j 9 h 32 min
7 La Poste   France Éric Tabarly (France) Maxi 123 j 22 h 54 min
8 Tokio   Japon Chris Dickson (Nouvelle-Zélande) W60 128 j 16 h 19 min
9 Brooksfield   Italie Guido Maisto (Italie) W60 130 j 4 h 29 min
10 Hetman Sahaidachny   Ukraine Eugene Platon (Ukraine) W60 135 j 23 h
11 Reebok/Dolphin Youth   Royaume-Uni Mathew Humphries (Royaume-Uni) W60 137 j 21 h
12 Heineken   États-Unis Dawn Riley (États-Unis) W60 138 j 16 h
13 Odessa   Ukraine Anatoly Verba (Ukraine) W60 158 j 4 h
Non classé Fortuna   Espagne Lawrie Smith (Royaume-Uni) Maxi

Vainqueurs d'étapes :

Étape Ville départ Ville arrivée Bateau vainqueur Skipper
1 Southampton Punta del Este NZ Endeavour Grant Dalton (Nouvelle-Zélande)
2 Punta del Este (Uruguay) Fremantle Intrum Justitia Lawrie Smith (Royaume-Uni)
3 Fremantle Auckland NZ Endeavour Grant Dalton (Nouvelle-Zélande)
4 Auckland Punta del Este NZ Endeavour Grant Dalton (Nouvelle-Zélande)>
5 Punta del Este Fort Lauderdale Yamaha Ross Field (Nouvelle-Zélande)
6 Fort Lauderdale Southampton (England) Tokio Chris Dickson (Nouvelle-Zélande)

Édition 1997-1998Modifier

 
Parcours de la Whitbread 1997-1998.

Cette fois, seuls les W60 (devenus V60) sont autorisés à courir. La course se court en 9 étapes, et le classement se fait en points attribués à chaque étape en non plus en temps de course, pour revaloriser aussi les plus courtes étapes. C'est l'américain Paul Cayard qui l'emporte sur le bateau suédois EF Language, malgré un équipage (et le skipper lui-même) peu expérimenté en course au large. Volvo se présentait aussi pour la première fois comme sponsor du trophée. La régate s'appelait ainsi "Whitbread round the world race for Volvo the Trophy".

Pos. Bateau Pays Skipper Points
1 EF Language   Suède Paul Cayard (États-Unis) 836
2 Merit Cup   Monaco Grant Dalton (Nouvelle-Zélande) 698
3 Swedish Match   Suède Gunnar Krantz (Suède) 689
4 Innovation Kvaerner   Norvège Knut Frostad (Norvège) 633
5 Silk Cut   Royaume-Uni Lawrie Smith (Royaume-Uni) 630
6 Chessie Racing   États-Unis George Collins/John Kostecki (États-Unis) 613
7 Toshiba   États-Unis Dennis Conner (États-Unis)/Paul Standbridge (Nouvelle-Zélande)* 528
8 Brunel Sunergy   Pays-Bas Hans Bouscholte/Roy Heiner (Pays-Bas) 415
9 EF Éducation   Suède Christine Guillou (France) 275
DNF[2] America's Challenge   États-Unis Ross Field (Nouvelle-Zélande) 58

Vainqueurs d'étapes :

Étape Ville départ Ville arrivée Bateau vainqueur Skipper
1 Southampton Le Cap EF Language Paul Cayard (États-Unis)
2 Le Cap Fremantle Swedish Match Gunnar Krantz
3 Fremantle Sydney EF Language Paul Cayard (États-Unis)
4 Sydney Auckland Merit Cup Grant Dalton (Nouvelle-Zélande)
5 Auckland San Sebastiao (Chili) EF Language Paul Cayard (États-Unis)
6 San Sebastiao Fort Lauderdale Silk Cut Lawrie Smith (Royaume-Uni)
7 Fort Lauderdale Baltimore Brunel Sunergy Roy Heiner (Pays-Bas)
8 Annapolis La Rochelle Toshiba Paul Standbridge (Nouvelle-Zélande)
9 La Rochelle Southampton Merit Cup Grant Dalton (Nouvelle-Zélande)

Édition 2001-2002Modifier

 
Parcours de la Volvo Ocean Race 2001-2002.

La course s'est déroulée sur 31 600 milles nautiques, départ le . Volvo, devenu principal sponsor depuis le retrait de Whitbread, propose 3 étapes en fin de course à La Rochelle (France), Göteborg (Suède) et Kiel (Allemagne), qui correspondent aux trois marchés principaux des véhicules Volvo.

  • Vainqueur : le bateau allemand Illbruck Challenge, barré par l'Américain John Kostecki.
  • Second : le bateau suédois Assa Abloy, barré par le Britannique Neal McDonald.
Pos. Bateau Pays Skipper Points
1 Illbruck Challenge   Allemagne John Kostecki (États-Unis) 61
2 ASSA ABLOY   Suède Neal McDonald (Royaume-Uni) 55
3 Amer Sports One   États-Unis Grant Dalton (Nouvelle-Zélande) 44
4 Team Tyco   Bermudes Kevin Shoebridge (Nouvelle-Zélande) 42
5 News Corp   Australie Jez Fanstone (Australie) 41
6 Djuice Dragons   Norvège Knut Frostad (Norvège) 33
7 Team SEB   Suède Gunnar Krantz (Suède) 32
8 Amer Sports Too   États-Unis Lisa McDonald (États-Unis) 16

Vainqueurs d'étapes

Étape Ville départ Ville arrivée Bateau vainqueur
1 Southampton Le Cap Illbruck
2 Le Cap Sydney Illbruck
3 Sydney Hobart Assa Abloy
4 Hobart Auckland Assa Abloy
5 Auckland Rio de Janeiro Illbruck
6 Rio de Janeiro Miami Assa Abloy
7 Miami Baltimore Team News Corp
8 Baltimore La Rochelle Illbruck
9 La Rochelle Göteborg Assa Abloy
10 Göteborg Kiel Djuice Dragons

Édition 2005-2006Modifier

 
Parcours de la Volvo Ocean Race 2005-2006.

La course s'est déroulée sur 31 600 milles nautiques, le départ a été donné le de Vigo (Espagne).

C'est la première fois que sont organisées des courses In-Port aux escales.

Vainqueurs d'étapes

Étape Villes Bateau vainqueur
Prologue : course port Sanxenxo (Galice) Ericsson Racing Team
Étape 1 Vigo - Le Cap ABN AMRO 1
point de passage Fernando de Noronha ABN AMRO 1
course port Le Cap ABN AMRO 1
Étape 2 Le Cap - Melbourne ABN AMRO 1
point de passage archipel des Kerguelen ABN AMRO 1
point de passage Eclipse Island ABN AMRO 1
course port Melbourne ABN AMRO 1
Étape 3 Melbourne - Wellington Movistar
Étape 4 Wellington - Rio de Janeiro ABN AMRO 1
point de passage cap Horn ABN AMRO 1
course port Rio de Janeiro ABN AMRO 1
Étape 5 Rio de Janeiro - Baltimore/Annapolis ABN AMRO 1
point de passage Fernando de Noronha Movistar
course port Baltimore Movistar
Étape 6 Baltimore/Annapolis - New York ABN AMRO 1
Étape 7 New York - Portsmouth/UK ABN AMRO 1
point de passage cap Lizard ABN AMRO 1
course port Portsmouth ABN AMRO 1
Étape 8 Portsmouth - Rotterdam Brasil 1
course port Rotterdam ABN AMRO 1
Étape 9 Rotterdam - Göteborg Pirates des Caraïbes
  • Classement final 2005-2006
Position Bateau Pays Architecte Constructeur Skipper Points
1 ABN AMRO ONE   Pays-Bas Juan Kouyoumdjian Killian Bushe Mike Sanderson 96.0
2 Pirates of the Caribbean   États-Unis Bruce Farr Green Marine Paul Cayard 73.0
3 Brasil 1   Brésil Bruce Farr ML Boatworks Torben Grael 67.0
4 ABN AMRO TWO   Pays-Bas Juan Kouyoumdjian Killian Bushe Sebastien Josse 58.5
5 Ericsson Racing Team   Suède Bruce Farr Green Marine Neal MacDonald 55.0
6 Movistar   Espagne Bruce Farr Boatspeed Bouwe Bekking 48.0
7 Brunel   Australie Don Jones Hart Marine Grant Wharington 15.5

Il est à noter que cette édition a été marquée par de nombreux évènements en fin de course, du fait d'une météo très difficile. Le , pendant l'étape 7, Hans Horrevoets, du bateau ABN Amro Two, tombe à la mer. Il est récupéré par l'équipage mais ceux-ci ne parviennent pas à le ranimer. Le , l'équipage de Movistar abandonne son bateau et monte à bord d'ABN Amro Two.

Édition 2008-2009Modifier

 
Parcours de la Volvo Ocean Race 2008-2009.

La dixième édition de la course est la plus longue (37 000 milles) depuis la création de l'épreuve en 1973.

Elle a été disputée en 17 manches dont 7 régates côtières et 10 étapes. Elle a débuté à Alicante (Espagne), le , par une régate côtière.

La course se termine le 27 juin 2009 à Saint-Pétersbourg par la victoire au classement général d'Ericsson 4 skippé par Torben Grael.

Programme de l'édition 2008-2009

Nom Date Départ Arrivée Longueur
(milles)
Vainqueur Temps
Course in-port 4 octobre 2008   Alicante - Telefonica Blue
Étape 1 11 octobre 2008   Alicante   Le Cap 6 500 Ericsson 4 21 jours 17 min 54 s
Étape 2 15 novembre 2008   Le Cap   Kochi 4 450 Ericsson 4 14 jours 11 h 32 min 30 s
Étape 3 13 décembre 2008   Kochi   Singapour 1 950 Telefonica Blue 9 jours 4 h 51 min 22 s
Course in-port 10 janvier 2009   Singapour - Ericsson 4
Étape 4 18 janvier 2009   Singapour   Qingdao 2 500 Telefonica Blue 11 jours 2 h 0 min 25 s
Course in-port 7 février 2009   Qingdao - Ericsson 4
Étape 5 14 février 2009   Qingdao   Rio de Janeiro 12 300 Ericsson 3 40 jours 5 h 37 min 57 s
Course in-port 4 avril 2009   Rio de Janeiro - Telefonica Blue
Étape 6 11 avril 2009   Rio de Janeiro   Boston 4 900 Ericsson 4 15 jours 3 h 5 min
Course in-port 9 mai 2009   Boston - Telefonica Blue
Étape 7 16 mai 2009   Boston   Galway 2 550 Ericsson 4 7 jours 7 h 33 min
Course in-port 30 mai 2009   Galway - Puma
Étape 8 6 juin 2009   Galway   Göteborg /Marstrand 950 Ericsson 4 4 jours 12 h 57 min
Étape 9 14 juin 2009   Göteborg /Marstrand   Stockholm 525 Puma 1 jour 9 h 43 min 10 s
Course in-port 21 juin 2009   Stockholm - Telefonica Blue
Étape 10 25 juin 2009   Stockholm   Saint-Pétersbourg 400 Telefonica Black 1 jour 12 h 41 min 25 s

Classement général des bateaux de l'édition 2008-2009

Bateau Sponsor Nationalité Numéro du bateau Architecte Constructeur Skipper Points
Ericsson Racing Team
Ericsson 4
Ericsson   Suède SWE 4 Juan Kouyoumdjian Killian Bushe (Kista, Stockholm) Torben Grael 114,5
Puma Racing Team
Il Mostro
Puma   États-Unis - Botin Carkeek Goetz Custom Boats (Bristol, Rhode Island)
& Customline Yachts
Ken Read 105,5
Telefonica Blue
H.R.M. Elena
Telefonica   Espagne ESP 12 Farr Yacht Design King Marine (Alginet, Valence) Bouwe Bekking 98,0
Ericsson Racing Team
Ericsson 3
Ericsson   Suède SWE 3 Juan Kouyoumdjian Killian Bushe (Kista, Stockholm) Anders Lewander
Magnus Olsson[4]
78,5
Green Dragon (Green Team) -   Irlande IRL 888 Reichel Pugh McConaghy Boats (Chine) Ian Walker 67,0
Telefonica Black
H.R.M. Cristina
Telefonica   Espagne ESP 11 Farr Yacht Design Southern Ocean Marine (Tauranga, Nouvelle-Zélande) Fernando Echavarri 58,0
Team Delta Lloyd Delta Lloyd   Pays-Bas NED 1 Juan Kouyoumdjian Killian Bushe (Lelystad, Pays-Bas) Ger O'Rourke 41,5
Team Russia
Kosatka
WDCS   Russie RUS 1 Humphreys Yacht Design Green Marine (UK) Andreas Hanakamp 10,5

Team Russia s'est retiré de la course à l'issue de la troisième étape en raison de soucis financiers. Il a cependant couru la dernière étape hors classement.

Édition 2011-2012Modifier

Article détaillé : Volvo Ocean Race 2011-2012.

La onzième édition de la course s'est disputée en 19 manches dont 10 régates côtières et 9 étapes. Elle a débuté à Alicante (Espagne) le 29 octobre 2011 par une régate côtière. Le véritable départ de la course a été donné le 5 novembre 2011. 6 équipages étaient en course. Cette édition a été remportée par Groupama 4.

Édition 2014-2015Modifier

Article détaillé : Volvo Ocean Race 2014-2015.

La douzième édition de la course s'est disputée en 19 manches dont 10 régates côtières et 9 étapes. Elle a débuté à Alicante (Espagne) le 4 octobre 2014 et s'est terminée le 27 juin 2015 à Göteborg (Suède). 7 équipages étaient en course dont un équipage entièrement féminin. Cette édition a été remportée par Abu Dhabi Ocean Racing.

Édition 2017-2018Modifier

Article détaillé : Volvo Ocean Race 2017-2018.

La treizième édition de la course s'est disputée en 11 manches et 11 régates côtières. Elle a débuté à Alicante (Espagne) le 22 octobre 2017 et s'est terminée le 30 juin 2018 à La Haye (Pays-Bas). 7 équipages étaient en course. Cette édition a été remportée par Dongfeng Race Team (Chine), skippé par Charles Caudrelier (FRA).

Notes et référencesModifier

  1. http://www.volvooceanrace.com/fr/news/6645_L-annonce.html
  2. a b c d e et f Did not finish : abandon.
  3. Christophe Guigueno, « 1989-90 : Whitbread », SeaSailSurf, (consulté le 4 février 2012)
  4. Kate Laven, « Injury to skipper Anders Lewander adds to problems for Ericsson in Volvo Ocean Race », sur le site du Telegraph, (consulté le 22 avril 2013)

Voir aussiModifier