Vittorio Arrigoni

reporteur et militant italien

Vittorio Arrigoni (né le à Besana in Brianza (Italie) et mort le à Gaza) est un reporteur et militant italien, mort assassiné par les salafistes du Jama'at al-Tawhid wal-Jihad, qui l'avaient pris en otage pour essayer d'obtenir du Hamas la libération de plusieurs de leurs membres, dont le cheikh Hicham al-Soueïdani[1].

Vittorio Arrigoni
Veillée dans la cathédrale de Bethléem à la mémoire de Vittorio Arrigoni (à gauche) et Juliano Mer-Khamis.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 36 ans)
Bande de GazaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Biographie modifier

Issu « d'une famille de résistants, mes grands-parents se sont battus et sont morts dans la lutte contre l'occupation, une occupation fasciste nazie. C'est certainement pour cette raison que dans mon sang, dans mon ADN, il y a des particules qui me poussent à lutter pour la liberté et les droits de l'homme. »[2].

Membre de l'ONG International Solidarity Movement, Vittorio Arrigoni avait emménagé à Gaza en 2008. Emprisonné par les Israéliens après son embarcation sur les flottilles, il collabore à Il Manifesto. Avec la même maison d'édition il publie son livre Human, où il explique ses rapports de Gaza, ouvrage également traduit en anglais (avec une introduction par l'historien israélien Ilan Pappé).

Au cours de l'opération Plomb durci, il a acquis une renommée internationale pour son blog Radio Guerrilla, seule source occidentale présente dans la bande de Gaza à un moment où aucun journaliste n'a accès à la bande. Le site d'Arrigoni est devenu pendant plusieurs semaines le blog le plus cité et lu en Italie.

Le , il publie une vidéo en réponse à Roberto Saviano, d'après l'écrivain à un pro-israélien.

Le , il publie sur son blog le manifeste des jeunes de Gaza.

Après avoir reçu des menaces de mort, le , il est enlevé par un groupe de terroristes salafistes actif dans la bande de Gaza appelé Tawhid wal-Jihad. Une vidéo postée immédiatement sur YouTube par les ravisseurs montrait Arrigoni les yeux bandés et les mains liées, accusant l'Italie d'être infidèle et l'activiste d'être entré à Gaza pour « corrompre », le menaçant d'exécution contre la libération avant l'après-midi suivante, de leur leader Hesham al-Sa'eedni et d'autres militants jihadistes enfermés dans les prisons palestiniennes[3],[4],[5],[6],[7]. Le Hamas refuse la libération des personnes demandées.

Il est exécuté le .

L'UNESCO, le Hamas et le Front populaire de libération de la Palestine ont condamné le meurtre de Vittorio Arrigoni.

Notes et références modifier

  1. Un militant italien exécuté par des salafistes à Gaza, L'Express, 15 avril 2011
  2. 2e anniversaire du meurtre de Vittorio Arrigoni, sur ism-france.org
  3. « Gaza : funérailles d'Etat pour l'Italien tué », sur europe1.fr (consulté le )
  4. « Vittorio Arrigoni, mort pour la cause pacifiste à Gaza », sur euronews, (consulté le )
  5. ISM - International Solidarity Movement - Palestine, « Gaza : Nous ne nous laisserons pas arrêter : Vittorio a été tué pour laisser un message, “Tenez-vous loin de la Bande de Gaza et de la Palestine” - Pasquale Navarra », sur www.ism-france.org (consulté le )
  6. « Qui sont ces mouvements salafistes derrière l’assassinat de Vittorio Arrigoni? », sur slate.fr (consulté le )
  7. « Obsèques en Italie du militant tué à Gaza », sur europe1.fr (consulté le )

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie modifier

  • Vittorio Arrigoni, la bande de Gaza. Les restes humains. -, Rome, Il Manifesto-manifestolibri, 2009 - (ISBN 978-88-7285-584-3)
  • Trad Anglais: Vittorio Arrigoni, Gaza: Séjour de l'homme, avec une introduction par Ilan Pappe, Markfield Leicestershire, Kube Publishing Ltd, 2010 - (ISBN 978-1-84774-019-9)
  • Trad Arrigoni Vittorio, la bande de Gaza: l'espagnol. Seguimos siendo humanos. Diciembre 2008, Julio 2009, Soukala Association 2010 - (ISBN 978-84-936189-5-7)
  • Trad Allemagne: Vittorio Arrigoni, bleiben Mensch, Vorwort von Ilan Pappe, Francfort, Zambon Verlag, 2009 - (ISBN 978-3-88975-157-7)
  • Trad Français: Vittorio Arrigoni, Rester humain à Gaza: -, Journal d'un survivant Scribest Publications, 2010 - (ISBN 978-2-9534496-1-7)
  • Vittorio Arrigoni: Palestine: le nettoyage ethnique et la résistance, Castelfranco Veneto, Zambon, 2010 - (ISBN 978-88-87826-51-7)