Ouvrir le menu principal

Virgilio Mortari

professeur et compositeur italien.
Virgilio Mortari
Virgilio Mortari.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Italien ( - ), Italien ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Virgilio Mortari, né le – mort le , est un professeur et compositeur italien.

BiographieModifier

Mortari naît à Passirana di Lainate, près de Milan en 1902. Il étudie au conservatoire de Milan auprès de Costante Adolfo Bossi et Ildebrando Pizzetti. Il est diplômé du conservatoire de Parme en 1928 après avoir étudié le piano et la composition musicale. Déjà en 1924, il a remporté le premier prix avec sa composition Sonata per pianoforte, violino e violoncello au concours de la « Società Italiana di Musica Contemporanea ».

Il est professeur de composition au conservatoire de Venise de 1933 à 1940. À partir de 1940, il est professeur à l'Académie nationale Sainte-Cécile puis directeur artistique de l'Accademia Filarmonica Romana de 1944 à 1946 et de 1955 à 1959, directeur du Teatro La Fenice à Venise. En 1963, il est vice-président de l'Accademia Nazionale di Santa Cecilia.

Parmi ses compositions pour contrebasse figure le Concerto per Franco Petracchi. Il remporte les prix Euterpe, Marzotto et Montaigne.

CompositionsModifier

OpérasModifier

Musique de chambreModifier

  • Canti di Primavera, pour quatre violoncelles
  • Divertimento, pour basson et violoncelle
  • Offerta, pour pianoforte
  • Les Adieux, pour flûte, violon, alto et violoncelle
  • Quatuor à cordes no 1
  • 1983 : Quatuor à cordes no 2
  • Melodia, pour saxophone contralto et pianoforte
  • 1977 : Fogli d'album, pour contrebasse
  • 1966 : Duettini Concertati, pour violon et contrebasse
  • 1928 : Sonata in re pour violon et pianoforte

ConcertosModifier

  • Concerto per Mstislav Rostropovitch, pour violoncelle et orchestre
  • 1966 : Concerto per Franco Petracchi (su musiche antiche Musiche) pour contrebasse et orchestre
  • Elegia e Capriccio (dai 'Duettini Concertati') pour violon et contrebasse avec accompagnement d'orchestre à cordes
  • Rapsodia elegiaca, second concerto pour contrebasse et orchestre
  • Concerto dell'osservanza, pour alto et orchestre
  • 1966 : 3 tempi concertati pour cordes, avec violon et violoncelle obbligatos

Musique symphoniqueModifier

  • 1968 : Eleonora D'Arborea, ouverture symphonique
  • La strage degli innocenti, arioso et toccata pour orchestre
  • Fantasia concertante, pour cordes
  • Epilogo, pour orchestre

Musique vocaleModifier

BibliographieModifier

  • Friedrich Blume : Die Musik in Geschichte und Gegenwart. Bärenreiter, Kassel 1949–1986.
  • Carl Dahlhaus, Hans Heinrich Eggebrecht : Brockhaus Riemann Musiklexikon, vol. 3, Schott Mainz, Piper München, 3e édition. 1989, (ISBN 3-7957-8301-1)
  • Alfred Baumgartner, Propyläen Welt der Musik - Die Komponisten - Ein Lexikon in fünf Bänden, (ISBN 3-549-07830-7)

Liens externesModifier