Ouvrir le menu principal

Viola Irene Davis Desmond née le et morte le , est une femme d'affaires canadienne, esthéticienne de profession.

Elle est célèbre pour son action contre la ségrégation raciale dans la province de Nouvelle-Écosse, au Canada.

Sommaire

BiographieModifier

Le 8 novembre 1946 - presque une décennie avant que Rosa Parks refuse de renoncer à son siège dans un bus en Alabama - Viola Desmond a été traînée par la police hors du cinéma Roseland à New Glasgow parce qu'elle a refusé de changer de place, arrêtée, jetée en prison pendant 12 heures et condamnée à une amende[1].

Il faudra 63 ans à la Nouvelle-Écosse pour offrir à Viola Desmond, qui est morte en 1965, des excuses à titre posthume et un pardon[2].

Hommages posthumesModifier

Suite aux efforts de Merna Forster qui a entrepris, de 2013 à 2016, une campagne à l'échelle nationale pour que des femmes canadiennes puissent figurer sur les billets de banque canadiens[3],[4], elle devient la première femme et la première afro-canadienne, qui apparaît sur les billets de 10 $ canadiens, à compter de 2018[5]. C'est le 8 mars 2018, journée internationale des femmes, que la Banque du Canada dévoile le nouveau billet de 10 $ rendant hommage à Viola Desmond[6] qui présente la particularité d'être le premier billet de banque canadien dont le visage de la personne représentée est imprimé dans le sens de la longueur du billet[7].

En 2010 est créée la chaire de recherche en justice sociale Viola Desmond à l’Université du Cap-Breton. En 2012, Postes Canada émet un timbre à son image. En février 2016 est réalisé un court métrage de la série des Minutes du patrimoine racontant son histoire et, en 2017, elle est intronisée à l'Allée des célébrités canadiennes dans la catégorie Philanthropie et Sciences humaines[8],[9].

BibliographieModifier

  • Wanda Robson, Sister to courage : stories from the world of Viola Desmond, Canada's Rosa Parks, Wreck Cove, N.S. : Breton Books, 2010, (ISBN 9781895415346)

RéférencesModifier

  1. Constance Backhouse, « La propagation des tactiques raciales suscite un sentiment « d’amère déception »: Viola Desmond conteste la ségrégation raciale, Nouvelle-Écosse, 1946. », dans De la couleur des lois: Une histoire juridique du racisme au Canada entre 1900 et 1950, Ottawa, University of Ottawa Press, , 576 p. (ISBN 978-2-7603-0718-6, lire en ligne), p. 295-352
  2. « Le 10$ de Viola Desmond entre en circulation », sur LAPRESSE.CA, (consulté le 14 novembre 2018)
  3. « Merna Forster, Lauréate du Prix d'histoire du Gouverneur général pour les médias populaires: le Prix Pierre-Berton », Histoire Canada, 28 novembre 2016, (consulté le 26 janvier 2018)
  4. « http://heroines.ca », heroines.ca, A Guide to Women in Canadian History (consulté le 26 janvier 2018)
  5. Zone Société - ICI.Radio-Canada.ca, « Viola Desmond figurera sur les nouveaux billets de 10 $ », sur Radio-Canada.ca (consulté le 8 décembre 2016)
  6. « Radio-Canada », La Banque du Canada dévoile son nouveau billet de 10 $, 8 mars 2018, (consulté le 8 mars 2018)
  7. « TVA Nouvelles », Dévoilement d’un nouveau billet de 10 $ vertical, 8 mars 2018, (consulté le 10 mars 2018)
  8. « Encyclopediecanadienne », "Viola Desmond", Russell Bingham, 27 janvier 2013, (consulté le 10 mars 2018)
  9. « Radio-Canada », 25 octobre 2017, (consulté le 10 mars 2018)

Liens externesModifier