Vindilis
Image illustrative de l’article Vindilis
Appareillage du Vindilis du port de Palais à Belle-Île-en-Mer
Type Navire
Histoire
Architecte Bureau Mauric
Constructeur CMN
Chantier naval CMN, Cherbourg
Fabrication Acier
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut En service
Équipage
Équipage 8
Caractéristiques techniques
Longueur 48,00 m (HT)
43,70 m (LP)
Maître-bau 12,50 m
Tirant d'eau 2,70 m
Déplacement 630 t
À pleine charge 792 t
Port en lourd 162 tpl
Tonnage 1299 UMS
Propulsion 2 moteurs Wärtsilä 6L20 entraînant 2 propulseurs azimutaux Schottel
Puissance 2 x 990 kW
Vitesse 12 nœuds (croisière), 13,8 nœuds (maximum)
Caractéristiques commerciales
Pont 5
Passagers 462, puis ramené à 399 - 39 véhicules
Carrière
Propriétaire Région Bretagne
Armateur Compagnie Océane
Pavillon Pavillon national français France
Port d'attache Vannes
Indicatif FW3808
IMO 9165566
Coût 60 000 000 Francs

Le Vindilis est un navire roulier construit en 1998 par les Constructions mécaniques de Normandie pour le compte du Conseil général du Morbihan. D'abord armé par la Compagnie morbihanaise de navigation, il est exploité par la Compagnie Océane depuis le [1] sur la ligne maritime Quiberon - Belle-Île avec le Bangor.


HistoireModifier

Dans le milieu des années 1990, la question du remplacement du Guerveur se pose. Ce navire, mis en service en 1966 ne se révèle plus être adapté, de par son incapacité à transporter des poids lourds, mais également à cause de sa faible capacité en voitures qui ne permet plus de répondre aux besoins de l'île. Le Conseil général du Morbihan définit alors les grandes lignes du futur navire. Celui-ci mesurera 48 mètres de long, transportera 462 passagers et 39 véhicules à la vitesse de 12 nœuds.

La commande est signée le [2] avec le chantier CMN de Cherbourg, et la première tôle est découpée en février de l'année suivante. Le Vindilis est mis à l'eau le [2] et mis en service sur la ligne Quiberon - Belle-Île le . Son baptême a lieu dans le port de Palais à Belle-Île le . Il remplace alors le Guerveur, qui devient le navire de réserve, tandis que le Jean-Pierre Calloc'h sort de la flotte, avant d'être vendu quelques mois plus tard.

L'arrivée du Vindilis a nécessité quelques adaptations. Ainsi, des travaux d'élargissement de la cale d'embarquement à Quiberon ont été menés en vue de son arrivée[3].

Le début de son exploitation est marqué par quelques incidents. Ainsi, moins d'un mois après sa mise en service le , il heurte la cale à Quiberon[4]. Son hélice bâbord est fortement endommagée, nécessitant son remplacement. Le Vindilis connaît également quelques soucis récurrents sur son appareil propulsif, ainsi que sur ses portes d'embarquement.

En 2002, le slipway de Keroman à Lorient inaugure son élévateur à bateaux. Le carénage annuel du Vindilis est l'occasion de tester les capacités de ce nouvel équipement[5]. Néanmoins, les difficultés posées par les grandes dimensions du navire l'obligeront désormais à effectuer son carénage à Concarneau.

En , le Vindilis est rejoint par le Bangor, un autre roulier aux caractéristiques similaires, qui remplace l'Acadie. Ce dernier devient navire de réserve, et Guerveur sort de la flotte.

À l'occasion du changement de délégataire en 2008, le Vindilis reçoit la livrée de son nouvel exploitant. Celle-ci n'est d'ailleurs pas sans rappeler la livrée de la Brittany Ferries.

Caractéristiques techniquesModifier

Principales CaractéristiquesModifier

Les dimensions du Vindilis, qui mesure 48 mètres de long pour 12,50 mètres de large, ont été imposées par la configuration des ports qu'il dessert, ceux-ci étant de dimensions modestes. Il a donc fallu trouver un compromis entre capacité et manœuvrabilité.

La propulsion a également été choisie en conséquence. Le Vindilis dispose de deux propulseurs azimutaux Schottel couplés à deux moteurs de 990 kW chacun et d'un propulseur d'étrave destinés à rendre les manœuvres portuaires plus rapides et plus faciles.

Pour améliorer le confort des passagers, le Vindilis est doté d'un système de stabilisation, qui consiste en deux ailerons rétractables d'environ 2 mètres.

AménagementsModifier

Les traversées vers Belle-Île durant 45 minutes, les aménagements du Vindilis sont relativement simples. Le navire se décompose en deux zones principales, les ponts 1 et 2 dédiés à la marchandise et aux véhicules ; les pont 3 et 4 aux passagers et à la conduite du navire.

  • Pont 0 (Pont inférieur)

Ce pont contient la propulsion du navire, à savoir la motorisation principale, les générateurs auxiliaires, les locaux dédiés au système de propulsion azimutale, le système de stabilisateurs et le local du propulseur d'étrave. On y trouve également le PC machine, un atelier et les locaux de l'équipage.

Ce pont contient également les capacités du navire (eau douce, carburant, ballasts).

  • Pont 1 (Pont principal)

Ce pont est principalement occupé par le garage. Il peut contenir jusqu'à 27 véhicules, et le car-deck, situé dans la partie arrière, peut contenir jusqu'à 12 voitures supplémentaires. Sur les côtés sont disposés différents locaux techniques. La partie plus à l'avant du garage sert à entreposer des marchandises en vrac (palettes, sacs, etc.). On y trouve également le puits aux chaînes.

L'accès aux véhicules se fait par le moyen de deux tabliers articulés, situés de chaque côté à l'avant. Ceux-ci permettent de s'adapter aux cales dans toutes les conditions. L'embarquement des passagers s'effectue sur tribord avant à l'aide d'une coupée.

  • Pont 2 (Pont galerie)

Ce pont est également occupé en grande partie par le garage. Le car-deck, en position haute, se situe à hauteur du pont galerie.

Deux coursives latérales longent le garage, et servent de poste d'amarrage à l'arrière.

Sur l'avant on trouve une infirmerie, des locaux techniques ainsi que le gaillard.

  • Pont 3 (Pont supérieur)

Ce pont est dédié aux passagers. L'accès se fait depuis les ponts 1 et 2 directement depuis la coupée, où depuis un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite. Une partie du pont se compose d'un salon fermé, où peuvent prendre place 136 personnes assises. On trouve ensuite un pont extérieur couvert, où peuvent prendre place 90 personnes assises. Enfin, un pont extérieur où peuvent prendre place 72 personnes assises. Un pont extérieur se trouve également à l'avant, celui-ci permet les hélitreuillages.

  • Pont 4 (Pont passerelle)

Ce pont accueille la passerelle, ainsi que des locaux pour l'équipage. Derrière, se situe un pont extérieur où peuvent prendre place 64 personnes assises.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

« Flotte de la Compagnie Océane pour la liaison Quiberon - Belle-Île »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
Vindilis sur Marine Traffic