Ouvrir le menu principal

Vincent de Gonzague de Guastalla (1634 – ) était un noble italien, quatrième duc de Guastalla de 1693 à 1714, avec une interruption entre 1702 et 1714. Il est le fils d'André de Guastalla, comte de San Paolo, et petit-fils de Ferdinand II de Guastalla, comte puis duc de Guastalla.

BiographieModifier

Après un premier mariage sans héritier, avec Théodora Portia Guidi di Bagno (?-1672), il s'est marié en 1679 avec Marie-Victoire de Guastalla (1659 - 1707), la plus jeune fille de son cousin, le duc de Guastalla, Ferdinand III de Guastalla.

Lorsque Ferdinand III mourut en 1678 sans héritier mâle, Guastalla, a été temporairement régi par Charles III Ferdinand de Mantoue, duc de Mantoue et de Montferrat, qui avait épousé Anne-Isabelle de Guastalla, fille du duc Ferdinand III.

Vincent est devenu le duc de Guastalla, en 1692.

Il a hérité en 1707 de Bozzolo et Pomponesco, et en 1710 de Sabbioneta. Revenu dans son duché un court laps de temps après l'expulsion des français, le duc l'a trouvé complètement dévasté: le vieux trésor, et des chefs-d'œuvre de l'art ont disparu, pillé par les troupes; les archives de l'État ont été dispersées, le palais royal a été transformé en bivouac. Vincent ne savait pas où trouver les fonds pour reconstruire l'État. Sa famille lui a aussi causé des problèmes. Son cousin germain Charles III Ferdinand de Mantoue, duc de Mantoue et de Montferrat, n'ayant pas d'héritiers, il a menacé d'enlever ses enfants, craignant d'être évincé. Par peur de ces menaces, le duc a tenu sa progéniture enfermée dans un château gardé par des gardes armés. A la chute du duc de Mantoue, Ferdinand Charles, Vincent a demandé l'investiture du Duché de Mantoue, mais sans succès, les Habsbourg se l'étant approprié. À sa mort, le 28 avril 1714, à l'âge de 78 ans, et fut remplacé par l'aîné de ses fils, Antoine-Ferdinand de Guastalla.

DescendanceModifier

Vincent et Marie-Victoire ont eu 5 enfants[1] :

Vincenzo avait un homonyme, son oncle Vincent de Guastalla (1602-1694), fils de Ferdinand II de Guastalla, qui était vice-Roi de Catalogne à partir de 1664 à 1667 et vice-Roi de Sicile en 1678.

L'autre personnage important dans sa famille, était son cousin, Vespasien de Guastalla (1621-1687), qui a été vice-roi de Valence, en 1663.

NotesModifier