Villette (Lavaux)

ancienne commune de Suisse

Villette (Lavaux)
Villette (Lavaux)
Vue de l'église de Villette depuis les vignes
Blason de Villette (Lavaux)
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Lavaux-Oron
Commune Bourg-en-Lavaux
Localité(s) Aran, Châtagny, Montagny, Le Daley
N° OFS 5612
Démographie
Population
permanente
593 hab. (avant la fusion)
Densité 433 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 30′ 00″ nord, 6° 43′ 00″ est
Altitude 467 m
Superficie 1,37 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Villette (Lavaux)
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Villette (Lavaux)
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Villette (Lavaux)
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Villette est une localité de la commune de Bourg-en-Lavaux et une ancienne commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de Lavaux-Oron au bord du lac Léman.

HistoireModifier

 
Photo aérienne (1948)

Villette formait anciennement une vaste commune qui embrassait tout le cercle politique du même nom. Un décret du 15 mai 1824 l'a partagée en six communes, qui sont : Cully et Chenaux, Épesses, Forel et les Monts, Grandvaux et Curson, Riex et Villette et Aran. En 2007, un projet de fusion avec les communes voisines de Cully, Épesses, Grandvaux et Riex[3] est relancé, deux ans après un premier refus en votation populaire d'un projet similaire le [4]. Le référendum est accepté le 17 mai 2009, les communes validant leur fusion sous le nom de Bourg-en-Lavaux dès juillet 2011[5].

Patrimoine bâtiModifier

L'ancienne église Saint-Saturnin, aujourd'hui temple réformé, est citée entre 1134 et 1138. La nef, qui date probablement du XIIIe siècle, a été surélevée au XVe siècle et flanquée de chapelles aujourd'hui détruites. Le clocher surmontant le chœur est remarquable pour sa flèche de pierre à couronne de lucarnes, construite à la fin du  XIVe siècle, début du XVe siècle. Le choeur est coiffé à l'intérieur d'une voûte en berceau de maçonnerie, puis prolongé par une abside rectangulaire ornée de décors peints datant probablement du troisième quart du XVe siècle, avec notamment un Christ en majesté accompagné du Tétramorphe. La chaire date sans doute de 1642 et la table de communion de 1719. Une restauration de l'édifice, en 1924-1932, a entraîné la modification de toutes les baies et l'abaissement de la toiture de la nef. L'arc triomphal est alors orné d'une Sainte-Cène monumentale par le peintre Charles Clément, auteur aussi du vitrail qui orne la fenêtre axiale du chœur[6].

L'imposante demeure dite maison du bailli date probablement de 1592 et présente des ouvertures qui sont encore dans le style de la fin du gothique, avec un triplet pyramidal et des baies à meneau, ainsi que trois portes de cave à triple arc en plein cintre[6].

Notes et référencesModifier

  1. « Population résidante permanente au 31 décembre, nouvelle définition, Vaud », sur Statistiques Vaud (consulté le 25 juillet 2019)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. « Fusion des communes de Cully, Épesses, Grandvaux, Riex, Villette » (consulté le 7 octobre 2008)
  4. [PDF] « Motion sur la relance d'un projet de fusion entre les communes de Cully, Épesses, Grandvaux, Riex et Vilette » (consulté le 7 octobre 2008)
  5. Laurent Caspary, « Bourg-en-Lavaux est née », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  6. a et b Guide artistique de la Suisse : Jura, Jura bernois, Neuchâtel, Vaud, Genève, vol. 4a, Berne, Société d'histoire de l'art en Suisse, , 642 p. (ISBN 978-3-906131-98-6), p. 414.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :