Victor Shoup

informaticien américain
Victor Shoup
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Dir. de thèse
Eric Bach (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction
IACR Fellow ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Victor Shoup est un mathématicien et cryptologue américain, spécialiste de théorie algorithmique des nombres. Il est actuellement professeur au Courant Institute of Mathematical Sciences de l'Université de New York.


BiographieModifier

Après des études à l'Université du Wisconsin à Eau Claire (BS de mathématiques en 1983, MS d'informatique en 1985), il défend en 1989 sa thèse de doctorat en informatique à l'Université du Wisconsin à Madison avec pour titre « Retirer l'aléatoire de la théorie algorithmique des nombres[Note 1] » dirigée par Eric Bach[1].

Après son doctorat, Il a travaillé pour AT&T Bell Labs (1989-1990), l'Université de Toronto (1990-1993), l'Université de la Sarre (1993-1995), Bellcore (aujourd'hui Telcordia, 1995-1997), et IBM Zürich (1997-2002). En 2002 il rejoint l'Université de New York en tant que associate professor, puis est nommé professeur en 2007 au sein du Courant Institute of Mathematical Sciences.

Depuis 2012 il est également rattaché au groupe de cryptographie du laboratoire de recherche Watson d'IBM.

TravauxModifier

Shoup est surtout connu pour avoir introduit en cryptologie le modèle du groupe générique, qui permet de prouver la sécurité dans ce modèle des cryptosystèmes reposant notamment sur le problème du logarithme discret, ou l'optimalité d'algorithmes tels que le rho de Pollard[2].

Avec Ronald Cramer, il publie en 1998 le premier chiffrement à clé publique efficace prouvé sûr (IND-CCA2) dans le modèle standard sous la seule hypothèse de la difficulté du logarithme discret, le cryptosystème de Cramer-Shoup[3].

Avec Rosario Gennaro, il propose en 1998 les deux premiers cryptosystèmes à seuil efficaces et prouvés sûrs (IND-CCA) dans le modèle de l'oracle aléatoire[4],[5].

Il est à l'origine de la librairie logicielle open-source (GNU GPL) NTL, qui propose des algorithmes spécialisés de théorie des nombres[6]. Très utilisée dans la communauté cryptographique, cette librairie a été récompensée en 2017 du prix Richard D. Jenks (voir plus bas). Enfin, Shoup est l'auteur de deux ouvrages d'introduction, respectivement à la théorie algorithmique des nombres et à la cryptographie (avec Dan Boneh), tous deux disponibles gratuitement et en ligne (voir Bibliographie).

RécompensesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. En anglais, Removing Randomness from Computational Number Theory.
  2. En anglais, “For fundamental contributions to public-key cryptography and cryptographic security proofs, and for educational leadership.”
  3. En anglais, “For NTL: A library for doing number theory.”

RéférencesModifier

  1. (en) Victor Shoup, « Removing randomness from computational number theory », Thèse de doctorat, Université du Wisconsin à Madison,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. (en) Victor Shoup, « Lower Bounds for Discrete Logarithms and Related Problems », dans Advances in Cryptology — EUROCRYPT ’97, Springer Berlin Heidelberg, (ISBN 9783540629757, DOI 10.1007/3-540-69053-0_18, lire en ligne), p. 256–266
  3. (en) Ronald Cramer et Victor Shoup, « A practical public key cryptosystem provably secure against adaptive chosen ciphertext attack », dans Advances in Cryptology — CRYPTO '98, Springer Berlin Heidelberg, (ISBN 9783540648925, DOI 10.1007/bfb0055717, lire en ligne), p. 13–25
  4. (en) Victor Shoup et Rosario Gennaro, « Securing threshold cryptosystems against chosen ciphertext attack », dans Lecture Notes in Computer Science, Springer Berlin Heidelberg, (ISBN 9783540645184, DOI 10.1007/bfb0054113, lire en ligne), p. 1–16
  5. (en) Victor Shoup et Rosario Gennaro, « Securing Threshold Cryptosystems against Chosen Ciphertext Attack », Journal of Cryptology, vol. 15, no 2,‎ , p. 75–96 (ISSN 0933-2790 et 1432-1378, DOI 10.1007/s00145-001-0020-9, lire en ligne, consulté le )
  6. (en) Victor Shoup, « NTL: A Library for doing Number Theory », sur www.shoup.net (consulté le )
  7. « 2016 IACR Fellows », sur www.iacr.org (consulté le )
  8. « 2015 Richard D. Jenks Memorial Prize Award », sur www.sigsam.org (consulté le )

BibliographieModifier

Liens externesModifier