Victor Ernest

politicien belge

Victor Ernest né à Bruxelles le et décédé à Cannes le est un homme politique belge.

Victor Ernest
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

En 1895, membre des Jeunes gardes socialistes, ses positions antimilitaristes lui valent d'être condamné par la cour d'assises à 16 mois de prison.

Pendant la Première Guerre mondiale, il est chargé d'une mission de renseignements par l'Autorité militaire. Arrêté, il parvient à s'évader aux Pays-Bas, puis il revient à Jumet : il obtiendra la Croix de guerre française avec citations.

Conseiller communal socialiste (1911-1938), il est échevin de Charleroi (1912-1920), puis de Jumet (1922). Il est député de Charleroi de 1918 à sa mort en 1940. Il combat la flamandisation de l'Université de Gand ainsi que le bilinguisme des sous-officiers et officiers à l'armée et dans l'administration. Il se prononce en faveur d'une Belgique fédérale composée de neuf États provinciaux, seule formule à ses yeux de combiner les intérêts de la Wallonie et l'unité de la Belgique.

Il a écrit une Histoire de la Commune de Paris préfacée par Jules Destrée et patronne le premier congrès de la Concentration wallonne en 1930.