Victor Diawara

chanteur lituanien

Victor Diawara (lituanien : Viktoras Diawara), né en 1978, est un chanteur lituano-malien. Il est notamment connu comme membre du groupe de musique pop Skamp qui a participé au concours Eurovision de la chanson 2001 représentant la Lituanie, et comme membre du groupe LT United formé pour et ayant participé au concours Eurovision de la chanson 2006.

Victor Diawara
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalités
Activité

BiographieModifier

Diawara est le fils de Gaoussou Diawara, poète et dramaturge malien, et de Victoria, cinématographe lituanienne. Ces parents se rencontre alors que son père, Gaoussou, étudie le théâtre et littérature et sa mère, Victoria, la cinématographie à Moscou. en 1979, lorsque Victor à 1 an, la famille part s’installer au Mali, où il sera élève à l’école française[1].

En 1988, Victor arrive à Lampertheim en Allemagne, pour aller dans l’internat lituanien de Hüttenfeld (de), le seul en Europe de l’Ouest. C’est là qu’il rencontre Vilius Alesius avec qui il fonde le groupe Skamp (contraction de savas kampas – un endroit, une chambre « où tu fais ce que tu veux »)[1].

Après la chute du mur de Berlin, Victor et Vilius vont à Vilnius et enregistrent plusieurs morceaux. Lors d’un voyage, ils rencontrent Erica Quinn Jennings, qui rejoint le groupe Skamp. Au printemps 1998, ils enregistrent une reprise de Summertime de George Gershwin qui devient le succès de l’été en Lituanie[1].

En 2001, le groupe Skamp prend part au concours Eurovision de la chanson, représentant la Lituanie avec la chanson You Got Style.

En 2006, Diawara se joint au groupe LT United pour représenter la Lituanie une seconde fois, avec la chanson We Are the Winners.

Diawara tient une salle de spectacles dans une ancienne usine Elfa dans le quartier périphérique de Naujamiesčio (lt) de Vilnius[1].

Diawara a composé plusieurs morceaux bambara avec la poésie de son père[1]. En 2013, il enregistre l’album MaLituanie avec le percussionniste malien Baba Sissoko, l’instrumentaliste Saulius Petreikis, la chanteuse Laurita Peleniute, et la vocaliste Indre Jurgeleviciute[2].

Il a deux enfants avec sa femme Živilės[3].

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Alou B HAIDARA, « Il est le fils du professeur Gaoussou Diawara : Victor Diawara, producteur et compositeur venant du froid à la rencontre des artistes musiciens du Mali », Bamako Hebdo,‎ (lire en ligne)
  • Bruno Meyerfeld, « Victor Diawara, le Malien qui fait danser la Lituanie », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  • (en) « MaLituanie Project », sur Onerootmusic (consulté le 19 avril 2015)
  • (lt) « Tarptautinę tolerancijos dieną Ž. Diawara prisipažins, kokio poelgio ji gailisi labiausiai », TV3.lt,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier