Ouvrir le menu principal

Victor Barbeau

écrivain québécois
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barbeau.
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Victor Barbeaux.
Victor Barbeau
Victor Barbeau - 1948.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 99 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinctions

Victor Barbeau (MontréalMontréal (à 99 ans)[1]) est un écrivain, un philosophe, un journaliste et un professeur québécois. Il est l'instigateur de l'Académie canadienne-française, devenue aujourd'hui l'Académie des lettres du Québec.

Salle à dîner de Victor Barbeau en 1944

Ouvrages publiésModifier

  • Les Cahiers de Turc, 1921
  • Mesure de notre taille, 1936
  • Pour nous grandir. Essai d'explication des misères de notre temps, 1937
  • L'Alliance des coopératives de consommation de Québec, 1944
  • Le Ramage de mon pays, 1939
  • L'Avenir de notre bourgeoisie, 1939
  • Fidélité à Ville-Marie, 1942
  • Initiation à l'humain, 1944
  • La Société des écrivains canadiens, 1944
  • Liaison, 1947
  • L'Académie canadienne-française, 1955
  • Cahiers de l'Académie canadienne-française, 1956
  • Libre examen de la démocratie, 1960
  • Le Français du Canada, 1963
  • La Face et l'envers, 1966
  • En 1970, Victor Barbeau écrit son œuvre , Hommage à Berthe Chaurès Louard 1889-1968, lors de son mérite au titre d’officier de l'ordre du Canada[2].
  • Dictionnaire bibliographique du Canada français, 1974
  • La tentation du passé, 1977
  • Le Choix de Victor Barbeau dans l'œuvre de Victor Barbeau, 1981
  • Contes populaires canadiens, 1998
  • Victor Barbeau : un réseau d'influences littéraires, 2001

Revues et journauxModifier

Il a écrit notamment dans : Le Canada, Le Devoir, La Presse, L'Action nationale, Liaison.

HonneursModifier

ArchivesModifier

Le fonds d'archives de Victor Barbeau est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[3].

Notes et référencesModifier

  1. La Presse, Montréal, QC, « Victor BARBEAU », sur necrologie.genealogiequebec.com (consulté le 1er avril 2016)
  2. (en) Kieran Simpson, The Canadian Who's who, vol. 29, Toronto, University of Toronto Press, (lire en ligne).
  3. Fonds Victor Barbeau (MSS411) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussiModifier