Victor-Augustin de Méliand

Victor-Augustin de Méliand
Biographie
Naissance
Paris
Décès (à 87 ans)
Paris
Évêque de l'Église catholique
Ordination épiscopale
par Hyacinthe Serroni
Évêque d'Alet
Évêque de Gap

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Victor-Augustin de Méliand (né le à Paris et mort le à Paris) est un ecclésiastique qui fut successivement évêque de Gap de 1679 à 1684, puis évêque d'Alet de 1684 à 1698.

Biographie modifier

Victor-Augustin est le 3e fils de Blaise de Méliand († 1661), conseiller au Parlement de Paris, ambassadeur auprès de la Confédération suisse et de Geneviève Hurault. Destiné à l'Église, il est d'abord supérieur de Notre-Dame de la Madeleine de Tresnel près de Paris. Aumônier de la Reine-mère, il est pourvu en 1648 en commende de abbaye Saint-Étienne de Bassac dans le diocèse de Saintes, il est également prieur commendataire de Notre-Dame de Montluçon et prévôt de Chardavon, fonction qu'il résigne seulement en 1707[1].

Victor-Augustin Méliand est désigné comme évêque de Gap en 1679, confirmé le et est consacré en juillet suivant par l'archevêque d'Albi[2]. Il est transféré à l'évêché d'Alet en 1684 mais du fait de la querelle liée à l'affaire de la régale, il n'est confirmé que le . Il rencontre ensuite des difficultés dans l'administration de son diocèse et met en avant sa « mauvaise santé » pour résigner son siège dès 1698. Il se retire à Paris au séminaire des Bons-Enfants où il meurt 15 ans plus tard en 1713[3].

Notes et références modifier

  1. (en) Joseph Bergin, Crown, Church, and Episcopate Under Louis XIV, Yale University Press, 2004 (ISBN 0300103565) p. 454.
  2. Armand Jean, Les évêques et les archevêques de France depuis 1682 jusqu'à 1801, Paris et Mamers, 1891 p. 30
  3. Armand Jean, op.cit p. 264

Voir aussi modifier

Article connexe modifier

Liens externes modifier