Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vice versa.
Vice et versa

Chanson de Les Inconnus
Sortie 1992[1]
Durée 3 min 44 s[1]
Genre chanson humoristique
Auteur Tranxen 200 (Les Inconnus : Didier Bourdon, Bernard Campan et Pascal Legitimus)
Compositeur Tranxen 200 (Les Inconnus)
Label Lederman[1]

Vice et versa est une chanson humoristique écrite et interprétée par le trio comique Les Inconnus.

Diffusée en octobre 1991 dans l'émission La Télé des Inconnus, dans le sketch intitulé Top 50, un groupe de musiciens nommé « Tranxen 200 »[2] est l'invité de l'émission ; la diffusion du clip musical Vice et versa ponctue l'émission.

Sommaire

Le clipModifier

DescriptionModifier

La chanson Vice et versa est présentée sous forme d'un clip musical filmé dans un champ. Tant les paroles que la réalisation du clip parodient plusieurs groupes des années 1980 et 1990, notamment les chansons Épaule Tattoo et Bleu comme toi du chanteur Étienne Daho.

D'un point de vue musical, il est plus difficile de qualifier cette chanson de parodique car la qualité de composition, ainsi que le professionnalisme des arrangements, ne sont en rien ridicule, surtout à l'époque de sa diffusion, étant dans les codes de la production musicale 80's et 90's.

On peut ainsi y retrouver l'ambiance musicale de plusieurs artistes de la scène pop/rock française, notamment pour leur production de la fin des années 1980 et début 1990, comme celle des Charts, Stephan Eicher, Les Innocents, Marc Lavoine ou encore Niagara.

InspirationsModifier

Visuellement, la parodie s'inspire de plusieurs vidéo-clips de son époque (années 1983 à 1992) dont l'esthétique était marquée par une mode de sujets bucoliques en pleine nature, notamment :

  • Les Avions, Tous ces visages (musiciens dans un champ) ;
  • Erasure, Chorus (les musiciens au milieu d'un champ, la caméra qui avance rapidement sur eux, l'image en fausses couleurs) ;
  • Stephan Eicher, Combien de temps ? (le chanteur qui se roule dans l'herbe) ;
  • Niagara, Soleil d'hiver, Pendant que les champs brûlent, La fin des étoiles (musiciens dans un champ ou en forêt, jouant d'instruments que l'on n'entend pas ou qui proviennent en fait de synthétiseurs) ;
  • Eurythmics, Sweet Dreams (Are Made Of This) (musiciens dans un champ, vaches).
  • Tears for Fears, Sowing the Seeds of Love (musiciens sur un fond de nuages)

« Erreurs » volontairesModifier

Le clip incorpore volontairement des « erreurs » visant à caricaturer l'amateurisme et le maniérisme de nombreux groupes, par exemple :

  • des fautes de français dans le texte (« contre duquel on ne peut rien », « j'ignore de le savoir », « Il faut que tu arriveras », « il est tellement plus mieux »etc.)[1] ;
  • le bassiste s'arrêtant de jouer quelques secondes pour se recoiffer, sans que le son de l’instrument ne s'interrompe ;
  • le cadrage raté révélant l'équipe de tournage ;
  • une improvisation de texte par le chanteur après un refrain, prenant ses choristes au dépourvu ;
  • dans ce même refrain, la position des trois chanteurs n'est pas la même selon le cadrage.
  • à la fin du refrain, les choristes chantent plus ou moins faux en prononçant les mots "et vice et versa".
  • le chanteur qui se roule dans l’herbe… avant de se retrouver avec le visage dans une bouse de vache ;
  • le passage d'un tracteur agricole en arrière-plan derrière les musiciens. À la fin du morceau, on voit le même tracteur repassant en écrasant les amplis et les instruments.

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Les Tranxen 200 - Vice et versa, sur Bide et Musique.com (consulté le 26 mai 2016)
  2. En référence au médicament anti-dépresseur Tranxène.

Voir aussiModifier