Ouvrir le menu principal

Vice-président de la République de Côte d'Ivoire

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vice-président.

Vice-président de la République de Côte d'Ivoire
Image illustrative de l’article Vice-président de la République de Côte d'Ivoire
Armoiries de la Côte d'Ivoire

Image illustrative de l’article Vice-président de la République de Côte d'Ivoire
Titulaire actuel
Daniel Kablan Duncan
depuis le

Création
Mandant Suffrage universel
Durée du mandat 5 ans, renouvelable une fois
Premier titulaire Daniel Kablan Duncan
Site internet http://www.gouv.ci/Main.php

Le vice-président de la République est, depuis l'instauration de la Troisième République en 2016[1], la personnalité chargée de l’exercice du pouvoir exécutif, en compagnie du président. Il est élu au suffrage universel en tant que colistier du président.

PouvoirsModifier

Article détaillé : Constitution ivoirienne de 2016.

Le vice-président est le second personnage de l'État ivoirien. Le président peut lui déléguer certains de ces pouvoirs. Le vice-président supplée le président lorsque celui-ci est hors du territoire national.

En cas de vacance de la présidence par décès, démission ou empêchement absolu du président, le vice-président devient président et exerce la fonction jusqu'à l'expiration du mandat en cours.

ÉlectionModifier

Il est élu en même temps que le président au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans et rééligible une seule fois. Les conditions d'éligibilité sont les mêmes que celles du président :

  • Être âgé de 35 ans au moins,
  • Être de nationalité ivoirienne exclusivement, né de père ou de mère ivoiriens d'origine.

Lors de l'entrée en vigueur de la Constitution de 2016, une disposition transitoire (article 179) donne pouvoir au président de nommer un vice-président.

Liste des vice-présidents de la RépubliqueModifier

Portrait Nom
(naissance-décès)
Parti Début du mandat Fin du mandat Notes et faits marquants
1   Daniel Kablan Duncan

(né en 1943)

PDCI en fonction Nommé en janvier 2017 par décret présidentiel.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier