Viaduc de Lorraine

Viaduc de Lorraine
La partie du viaduc de Lorraine passant au-dessus de l'Aar
La partie du viaduc de Lorraine passant au-dessus de l'Aar
Géographie
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton canton de Berne
Commune Berne
Coordonnées géographiques 46° 57′ 15″ N, 7° 26′ 31″ E
Fonction
Franchit Aar
Fonction ferroviaire
Caractéristiques techniques
Longueur 1 092 m
Matériau(x) béton armé
Construction
Construction 1936 à 1941
Géolocalisation sur la carte : canton de Berne
(Voir situation sur carte : canton de Berne)
Viaduc de Lorraine
Géolocalisation sur la carte : Suisse
(Voir situation sur carte : Suisse)
Viaduc de Lorraine

Le viaduc de Lorraine (Lorraineviadukt en allemand) est un viaduc ferroviaire de 1 092 m de long[1] situé dans la ville de Berne, en Suisse, ouvert à la circulation en 1941. Il relie la gare de Berne avec Berne-Wylerfeld en passant au-dessus de l'Aar. L'appellation officielle ferroviaire du pont est Lorraine, sans l'adjonction viaduc[2]. Lors de sa mise en service, le viaduc de Lorraine était le plus long pont ferroviaire de Suisse, ce qu'il restera jusqu'à l'ouverture du viaduc de Hardturm en 1969 avec ses 1 126 m de long.

Le pont de Lorraine est parallèle au viaduc du même nom, en amont de la rivière.

Situation ferroviaireModifier

HistoriqueModifier

Le viaduc a été construit entre 1936 et 1941 dans le cadre du nouveau tracement à quatre voies de la ligne de chemin de fer. Entre autres, l'ouvrage a remplacé le Pont Rouge datant de 1858, et qui ne permettait plus à deux trains de circuler en même temps pour traverser l'Aar.

Le , un test est réalisé avec une charge d'essai de vingt locomotives à vapeur[3].

ConstructionModifier

La structure se compose de quatre ponts consécutifs, qui sont en grande partie en béton armé. Ce sont le viaduc Talwegmulde, qui fait 400 m de long, reposant sur une construction à ossature avec des portées standard de 27,07 m. Suit le viaduc Lorraineplateau, long de 199 m, avec une construction en forme de champignon et des portées mesurant entre 7,5 m et 11,06 m. Le pont sur l'Aar est le pont principal, une structure en arceau de 327 m de long. La dernière partie est le viaduc Schützenmatt, qui enjambe la Schützenmattstrasse et le Schützenmatte ainsi que la Neubrückstrasse sur 199 m. Les ponts individuels sont séparés au niveau des culées ou des piliers de séparation, où la dilatation longitudinale des ponts est absorbée.

Le pont principal sur l'Aar est une construction en pur béton armé. Il se compose d'un pont en arc de 150 m en béton armé ainsi que des rampes d'accès des deux côtés avec des portées standard de 27 m.

Viaduc de Lorraine pendant la constructionModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Lorraineviadukt » (voir la liste des auteurs).

RéférencesModifier

  1. Adolf Bühler: Die Verlegung der Bahnlinie Wylerfeld-Bern an die Lorrainehalde. Schweizerische Bauzeitung, Band 103 (1934), Heft 23 (E-Periodica; PDF, 2.0 MB)
  2. Schienennetz Schweiz, Ausgabe 1980, S. 103.
  3. (de) Hugo Hürlimann et Sébastien Jacobi, Das Ende der Dampfepoche in der Schweiz, Zurich, AS Verlag, (ISBN 3-909111-04-1), p. 124-128

BibliographieModifier

  • Orth : Un nouveau pont ferroviaire sur l'Aar près de Berne. Dans : L'ingénieur civil. Numéro 9/10, 1939, p. 131-132.
  • Christian Menn : Ponts en béton armé . Springer-Verlag Vienne, 1990 (ISBN 3-211-82115-5).
  • Umbau oder Verlegung der Lorraine-Linie. Dans: La semaine de Berne. Imprimeur de livres Jules Werder, Berne, , S 1 , récupéré le (Volume 20, Numéro 8 - Itinéraire des variantes d'images). 

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

  • 20017323 sur Structurae.
  • Infos zur Brücke auf g26.ch (Memento vom 14. Juli 2011 im Internet Archive)