Vernassonne

rivière de France

la Vernassone
(ruisseau de Bergnassonne)
Illustration
Béal des treize meuniers à Saissac.
Caractéristiques
Longueur 22,5 km [1]
Bassin collecteur l'Aude
Nombre de Strahler 2
Régime pluvio-nival
Cours
Source au sud des Plo de las Ginestes
· Localisation Arfons
· Altitude 800 m
· Coordonnées 43° 25′ 09″ N, 2° 11′ 56″ E
Confluence le Lampy
· Localisation Alzonne
· Altitude 118 m
· Coordonnées 43° 15′ 24″ N, 2° 10′ 46″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Vernassonnelle, Rossignol, Trapadous
· Rive droite sans
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Aude, Tarn
Arrondissements Castres, Carcassonne
Cantons La Montagne noire, la Malpère-à-la-Montagne-Noire
Régions traversées Occitanie

Sources : SANDRE:« Y1340620 », Géoportail

La Vernassonne (ou Bergnassonne dans son cours supérieur) est une rivière du sud de la France, dans les départements de l'Aude et du Tarn, dans la région Occitanie, et un affluent gauche du Lampy, donc un sous-affluent de l'Aude par le Fresquel.

GéographieModifier

De 22,5 km de longueur[1], la Vernassone prend source sur la commune d'Arfons dans le département du Tarn, au sud des Plo de las Ginestes et à l'est du parc éolien d'Arçons-Sor, entre les lieux dits Plo de Millet et terrier haut, à 800 m d'altitude[2], dans la forêt de Ramondens, elle-même dans la forêt domaniale de la Montagne Noire. Le cours d'eau s'appelle aussi dans cette partie haute le ruisseau de Bergnassonne.

Puis la Vernassonne coule globalement du nord vers le sud, dans le département de l'Aude[3]. Elle croise la rigole de la montagne, à la limite des deux départements Aude et Tarn et anciennes régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.

Elle conflue dans le Lampy, en rive gauche, au nord-est de la commune d'Alzonne, à 118 m d'altitude[4].

Il faut remarquer qu'un défluent le "ruisseau Carrière de Madame" prenant origine 1,3 km avant la confluence, va confluer directement dans le Fresquel.

Communes et cantons traversésModifier

Dans les deux départements de l'Aude et du Tarn, la Vernassonne traverse les quatre communes[1] suivantes, de l'amont vers l'aval, d'Arfons (source), Saissac, Saint-Martin-le-Vieil, Alzonne (confluence).

Soit en termes de cantons, la Vernassonne prend sourse dans le canton de La Montagne noire, conflue dans le Canton de la Malpère-à-la-Montagne-Noire, le tout dans les deux arrondissement de Castres et arrondissement de Carcassonne.

Bassin collecteurModifier

La Vernassonne traverse une seule zone hydrographique 'Le Lampy' (Y134) de 156 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 58,57 % de « territoires agricoles », à 40,46 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 0,81 % de « territoires artificialisés », à 0.21 % de « surfaces en eau »[1].

Organisme gestionnaireModifier

Un SAGE est en cours d'élaboration pour tout le bassin versant du FresquelErreur de référence : La balise ouvrante <ref> est mal formée ou a un mauvais nom., divisé en cinq ou six bassins : Rougeanne-Dure, Tenten-Lampy-Vernassonne, Fresquel Amont, Fresquel médian, Fresquel aval et Treboul-Preuille-Rebenty.

AffluentsModifier

La Vernassonne a trois affluents référencés[1] :

Son rang de Strahler est donc de deux.

HydrologieModifier

Aménagements et écologieModifier

La Vernassonne fait l'objet d'une ZNIEFF de type I intitulée Cours amont de la Vernassonne[5], pour 4 km de cours d'eau et une superficie de 30 hecatres[6].

TourismeModifier

Sur le territoire de la commune de Saint-Martin-le-Viel se trouve une abbaye cistercienne, l'abbaye Sainte-Marie de Villelongue, classée au titre des monuments historiques en 1916[7].

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

 

Les coordonnées de cet article :

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - La Vernassonne (Y1340620) » (consulté le 27 février 2016)
  2. « Source de la Vernassonne » sur Géoportail (consulté le 17 octobre 2012).
  3. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 27 février 2016)
  4. « Confluence de la Vernassonne dans le Lampy » sur Géoportail (consulté le 17 octobre 2012).
  5. ZNIEFF 910030316 - Cours amont de la Vernassonne sur le site de l’INPN et sa carte sur le site de la DIREN.
  6. « Cours amont de la Vernassonne », sur inpn.mnhn.fr (consulté le 27 février 2016)
  7. « Abbaye Sainte-Marie », notice no PA00102886, base Mérimée, ministère français de la Culture, consulté le 2 décembre 2011.