Données générales
Organisation Drapeau de l'URSS Union soviétique
Constructeur Drapeau de l'URSS Lavotchkine
Programme Venera
Domaine Observation de Vénus
Lancement 16 nov 1965 04:19:00 UTC
Lanceur fusée Molnia
Fin de mission
Identifiant COSPAR 1965-092A
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 960 kg
Source d'énergie Panneaux solaires

Venera 3 (Венера 3 en russe, littéralement « Vénus 3 ») est une sonde spatiale soviétique du même type que Venera 2, lancée 4 jours après le départ de cette dernière. La mission, non annoncée au départ, est un succès balistique (trajectoire vers Vénus maitrisée) mais un échec scientifique.

Timbre postal soviétique avec la sonde Venera 3.
Timbre postal soviétique avec la sonde Venera 3.

Lancée le dans le cadre du programme Venera d'exploration de Vénus, elle alla s'écraser sur la surface de la planète le après 105 jours de voyage, devenant ainsi le premier engin à atteindre une autre planète. Toutefois, aucune information sur la planète Venus ne fut transmise car le système de télécommunications de la sonde tomba en panne avant l'arrivée de l'atterrisseur sur le sol de Vénus[1],[2].

En réponse aux inquiétudes formulées par l'astronome Bernard Lovell sur le risque de contamination organique de Venus par la sonde Venera 3, l'agence Tass annonce le que la sonde avait été stérilisée au départ. Elle précise aussi que la sonde devait larguer un compartiment sphérique de 90 cm de diamètre, couvert d'un enduit le protégeant de la friction atmosphérique et de parachutes. Ce compartiment contenait une sphère creuse de 70 mm porteuse des armoiries de l'URSS[3].

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Wesley T. Huntress et Mikhail Ya. Marov, Soviet robots in the Solar System : missions technologies and discoveries, New York, Springer Praxis, , 453 p. (ISBN 978-1-4419-7898-1, lire en ligne)
  • (en) Brian Harvey et Olga Zakutnayaya, Russian space probes : scientific discoveries and future missions, Springer Praxis, (ISBN 978-1-4419-8149-3)
  • (en) Brian Harvey, Russian Planetary Exploration : History, Development, Legacy and Prospects, Berlin, Springer Praxis, , 351 p. (ISBN 978-0-387-46343-8, lire en ligne)
    Historique des missions interplanétaires russes des débuts jusqu'en 2006
  • (en) Paolo Ulivi et David M Harland, Robotic Exploration of the Solar System Part 1 The Golden Age 1957-1982, Chichester, Springer Praxis, , 534 p. (ISBN 978-0-387-49326-8)
    Description détaillée des missions (contexte, objectifs, description technique, déroulement, résultats) des sondes spatiales lancées entre 1957 et 1982.
  • (en) Boris Chertok, Rockets and people, vol. 2 : creating a rocket industry, NASA History series, (ISBN 978-1-288-54781-4, OCLC 829378424)
  • (en) Boris Chertok, Rockets and people, vol. 3 : Hot days of the cold war, NASA, coll. « NASA History series », , 832 p. (ISBN 978-0-16-081733-5, OCLC 656365714)
  • (en) Andrew J. Ball, James R.C. Garry, Ralph D. Lorenz et Viktor V. Kerzhanovichl, Planetary Landers and entry Probes, Cambridge University Press, (ISBN 978-0-521-12958-9)
  • (en) Asif A. Siddiqi, The soviet space race with Apollo, University Press of Florida, , 489 p. (ISBN 978-0-8130-2628-2)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier