Vegard Ulvang

fondeur norvégien

Vegard Ulvang
Image illustrative de l’article Vegard Ulvang
Vegard Ulvang lors du 50 km hommes des J.O. d'Alberville, le 22 février 1992.
Contexte général
Sport Ski de fond
Période active 1983-1997
Site officiel www.ulvang.com
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la Norvège Norvège
Nationalité Norvège
Naissance (57 ans)
Lieu de naissance Kirkenes
Taille 1,80 m
Poids de forme 73 kg
Club Kirkenes IF
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux Olympiques 3 2 1
Championnats du monde 2 2 4
Coupe du monde (globes) 1 2 2
Coupe du monde (épreuves) 9 15 10

Vegard Ulvang, né le à Kirkenes, est un fondeur norvégien. Il est notamment sacré deux fois champion olympique en individuel à Albertville en 1992 et a gagné la Coupe du monde en 1990.

BiographieModifier

Il est le mari de la fondeuse et biathlète Grete Ingeborg Nykkelmo et sa fille Nora est aussi fondeuse[1],[2]. Il s'entraîne au club de sa ville natale Kirkenes.

Skiant depuis l'âge de dix ans, Ulvang fait ses débuts dans la Coupe du monde en février 1984 à Falun (16e), obtient son premier podium en janvier 1986 à Bohinj sur un cinq kilomètres, puis sa première victoire trois ans plus tard au quinze kilomètres classique de Kavgolovo. En 1990, il réalise l'exploit de remporter le classement général de la Coupe du monde sans gagner la moindre course (5 deuxièmes places), avec seulement un point d'avance sur le quintuple vainqueur de la compétition Gunde Svan[3]. Auparavant, il a gagné sa première médaille olympique, en bronze, sur le trente kilomètres à Calgary en 1988, où il est aussi quatrième et septième en individuel. Aux Championnats du monde 1987, son premier grand rendez-vous, il a obtenu la médaille de bronze sur le relais. Deux ans plus tard, aux Mondiaux de Lahti, il se pare d'argent au trente kilomètres et de bronze au quinze kilomètres classique.

En 1991, il reçoit la Médaille Holmenkollen, récompense la plus élevée du ski nordique, gagnant le cinquante kilomètres au Festival de ski de Holmenkollen en 1989, 1991 et 1992 et en 1992, il élu sportif norvégien de l'année. En 1991, il part s'entraîner à travers le Groenland[1]. Aventurier dans l'âme, il grimpe des sommets célèbres comme le Mont-Blanc, le Kilimanjaro ou encore le Mont Kinley. Le point d'orgue de sa carrière a lieu aux Jeux olympiques d'hiver de 1992 à Albertville, où, en tant que porte-drapeau, il remporte le titre olympique du trente kilomètres, où il devance la légende Bjørn Dæhlie, après une grosse fin de course, du relais et du dix kilomètres, où il skie sans fart du fait des conditions neigeuses et endommage un bâton, ce qui ne l'empêche pas de finir mieux que ses adversaires[4]. Il gagne aussi la médaille d'argent sur la poursuite, gagnée par Dæhlie, le leader du ski de fond dans les années 1990. Ses seuls titres mondiaux interviennent dans les relais en 1991 à Val di Fiemme et en 1993 à Falun. Durant cette période, il cumule sept succès en Coupe du monde, qu'il termine troisième en 1991 et 1993 et deuxième en 1992, derrière Dæhlie.

Aux Jeux olympiques d'hiver de 1994, à Lillehammer, il récite le serment olympique au nom de tous les athlètes. Dans la compétition, il remporte qu'une seule médaille, d'argent sur le relais, Ulvang traînant une blessure et le deuil de son frère Kjetil disparu en 1993[1].

Après sa carrière sportive, il crée sa propre ligne de vêtements de sport.

En 2006, il est désigné chairman du comité exécutif de la Fédération internationale de ski à l'unaminité. Il est le fondateur d'une nouvelle course majeure, le Tour de ski en 2007[5].

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Épreuve / Édition   Calgary 1988   Albertville 1992   Lillehammer 1994
10 km   Or 7e
15 km 7e
poursuite 10 km + 15 km   Argent
30 km   Bronze   Or
50 km 4e 9e 10e
Relais 4 × 10 km 6e   Or   Argent

Championnats du mondeModifier

Épreuve / Édition   Oberstdorf 1987   Lahti 1989   Val di Fiemme 1991   Falun 1993   Thunder Bay 1995
10 km 4e   Bronze 12e
15 km 6e   Bronze
Poursuite 10 km + 15 km 4e
30 km 5e   Argent   Bronze   Argent 8e
50 km 7e 5e
Relais 4 × 10 km   Bronze   Or   Or

Coupe du mondeModifier

  • 1 globe de cristal : Vainqueur du classement général en 1990.
  • 34 podiums individuels : 9 victoires, 15 deuxièmes places et 10 troisièmes places.
  • 23 podiums en épreuve par équipes, dont 9 victoires.

Le palmarès inclut les podiums aux Jeux olympiques et aux Championnats du monde jusqu'en 1999.

Victoires individuelles en Coupe du mondeModifier

Date Lieu Pays Discipline
1 16 janvier 1989   Kavgolovo 15 km classique
2 4 mars 1989   Holmenkollen 50 km libre
3 16 mars 1991   Holmenkollen 50 km classique
4 7 décembre 1991   Silver Star 10 km classique
5 8 décembre 1991   Silver Star 25 km classique
6 10 février 1992   Albertville (Jeux olympiques) 30 km classique
7 13 février 1992   Albertville(Jeux olympiques) 10 km classique
8 14 mars 1992   Vang 50 km classique
9 12 décembre 1992   Ramsau am Dachstein 10 km libre

Classements par saisonModifier

Saison / Épreuve Général
Class. Points
1983-1984 38e 16
1984-1985 46e 11
1985-1986 8e 43
1986-1987 4e 74
1987-1988 7e 64
1988-1989 2e 154
1989-1990 1er 145
1990-1991 3e 105
1991-1992 2e 196
1992-1993 3e 576
1993-1994 6e 346
1994-1995 16e 208
1995-1996 12e 253
1996-1997 31e 87

Championnats du monde juniorModifier

  •   Médaille d'argent en relais en 1983 à Kuopio.

Championnats de NorvègeModifier

Il gagne neuf titres individuels de champion de Norvège entre 1988 et 1996.

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :