Ouvrir le menu principal

En mathématiques, la valeur principale de Cauchy, appelée ainsi en l'honneur de Augustin Louis Cauchy, associe une valeur à certaines intégrales impropres qui resteraient autrement indéfinies.

Sommaire

DéfinitionModifier

Soit c une singularité d'une fonction d'une variable réelle f et supposons que pour a<c<b, la limite suivante

 

existe et soit finie. Alors, on dit que l'intégrale impropre de f(x) sur l'intervalle existe et sa valeur est définie par L.

Si la limite ci-dessus n'existe pas, il est toutefois possible qu'elle existe lorsque ε et η tendent vers zéro en restant égaux, c'est-à-dire si la limite

 

existe et est finie. Dans ce cas-là, on appelle la limite L la valeur principale de Cauchy de l'intégrale impropre ce que l'on écrit :

 

La définition s'étend comme suit[réf. souhaitée] au cas avec n singularités   :

si pour ε >0 les intégrales   existent et sont finies et que la limite

 

existe, on pose :  .

ExemplesModifier

Fonction puissanceModifier

Article détaillé : fonction puissance.
 
Figure 1 : Illustration de l'intégrale impropre de la fonction  .

Soit la fonction f définie par   illustrée à la figure 1 ci-contre, on a :

 

Cette limite n'existe pas lorsque ε et η tendent vers zéro indépendamment. Par contre, en posant ε=η, la limite existe et vaut zéro. On a par conséquent :

 

Ce qui correspond à l'intuition puisque la fonction est impaire et que l'on intègre sur un intervalle symétrique.

Logarithme intégralModifier

Article détaillé : Logarithme intégral.

La fonction logarithme intégral joue un grand rôle en théorie analytique des nombres. Elle est définie par

 

Cette notation est abusive, il faut en effet voir cette définition pour x > 1 comme la valeur principale de Cauchy :

 

Lien avec la théorie des distributionsModifier

Soit   l'ensemble des fonctions lisses à support compact de   vers  . On peut alors définir une application

 

telle que

 

Cette application est bien définie et est une distribution d'ordre 1.

De façon plus générale, on peut définir la valeur principale d'un grand nombre d'opérateurs intégraux à noyau singulier. Soit   une fonction admettant une singularité en 0 mais continue sur  . Dans certains cas, la fonction suivante est bien définie et il s'agit d'une distribution.

 

Autres notationsModifier

Dans la littérature, la valeur principale de Cauchy est parfois aussi notée[1] :

 

PV désigne l'anglais Principal Value.

RéférencesModifier

  1. (en) King, Frederick W., Hilbert Transforms. Volume 1., Cambridge University Press, (ISBN 9780511721458, 0511721455 et 9780521887625, OCLC 776965734, lire en ligne), p. 14

Voir aussiModifier

RéférencesModifier