Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Materne (homonymie) et Saint Materne.
Les sarcophages des Euchaire et Valère dans l'abbaye Saint-Matthias de Trèves

Saint Valère de Trèves, mort en 320 de notre ère, est après Euchaire, le deuxième évêque de Trèves.

BiographieModifier

Selon une antique tradition chrétienne, Valère aurait été envoyé par saint Pierre en Gaule du nord et chez les Germains, en même temps que saint Euchaire et Materne[1],[2],[3].

Valère de Trèves fut envoyé de Rome en Gaule belgique à la fin du IIIe siècle. Il fut le successeur d'Euchaire de Trèves comme évêque de Trèves, vers 250.

Ve siècle, l'Évêque Cyrille de Trèves fit édifier un tombeau pour Euchaire et Valère en l'abbaye Saint-Matthias de Trèves avec une inscription.

Saint Valère de Trèves est vénéré localement dans le diocèse de Limburg, le 11 septembre.

RéférencesModifier

  1. Jean-Paul Migne, Introduction du christianisme dans les Gaules dans: Encyclopédie théologique, 1866 en ligne
  2. Jean-Paul Migne, Encyclopédie théologique: ou, Série de dictionnaires sur toutes les parties de la science religieuse, tome 2, 1851,
  3. Biographie universelle, ou, dictionnaire historique des hommes qui ..., Volume 5 p. 553

Sur les autres projets Wikimedia :

SourcesModifier