VIIe législature de la République démocratique de Sao Tomé-et-Principe

législature santoméenne

Composition de l'Assemblée nationale au  :
  • MLSTP-PSD (24)
  • MDFM-PCD (23)
  • UK (8)
  • Composition de l'Assemblée nationale au  :
  • MLSTP-PSD (24)
  • MDFM-PCD (24)
  • ADI (4)
  • UK (3)
  • La VIIe législature de la République démocratique de Sao Tomé-et-Principe est un cycle parlementaire qui s'ouvre le pour s'achever le , à la suite des élections législatives de 2002.

    Le Mouvement pour la libération de Sao Tomé-et-Principe – Parti social-démocrate détient la majorité à l'Assemblée nationale, dont Dionísio Dias est le président.

    Liste de députésModifier

    Élu Parti
    Dionísio Dias MLSTP-PSD
    Jayme José da Costa
    Carlos Neves UDD
    Arlindo Barbosa Semedo MLSTP-PSD
    Ayres Major MDFM-PCD
    Alberto da Trindade Luís UK
    Sebastião Lopes Pinheiro MDFM-PCD
    Aurélio Simão das Neves Aguiar UK
    Adelino Pires Neto MDFM-PCD
    Adelino Rodrigues Izidro MLSTP-PSD
    Albertino H. Sequeira Bragança MDFM-PCD
    Alcino Martinho de Barros Pinto MLSTP-PSD
    António Monteiro
    António Quintas E. Santo
    Arzemiro dos Prazeres PCD-GR
    Basílio do Sacramento Diogo
    Carlos Alberto M. Dias da Graça MLSTP-PSD
    Carlos Alberto Pinheiro
    Carlos Benguel
    Carlos Fernandes
    Cristóvão do E. Santo Neto MDFM-PCD
    Delfim Neves PCD-GR
    Domingos Monteiro MLSTP-PSD
    Eugénio Soares
    Eugénio Tiny
    Felisberto Fernandes Afonso MDFM-PCD
    Fernanda Margato MLSTP-PSD
    Filomena Monteiro
    Francisco da Silva PCD-GR
    Francisco Ferreira e Silva UK
    Francisco Fortunato Pires MDFM-PCD
    Guilherme Posser MLSTP-PSD
    Herman Moreira MDFM-PCD
    Higino Will MLSTP-PSD
    Izidro Machado
    João Paulo Cassandra
    Jorge Amado
    José Cassandra PCD-GR
    José Carlos Barreiros MDFM-PCD
    José da Graça Diogo ADI
    José Fret Lau Chong
    José Luís Neto d'Alva MDFM-PCD
    José Maria Afonso Pereira MLSTP-PSD
    Ladislau Almeida MDFM-PCD
    Leovigildo Noronha
    Luís Novais de Ceita
    Manuel José Gaspar MLSTP-PSD
    Manuel da C. Paixão Lima
    Manuel Marçal Lima MLSTP-PSD
    Marcelino Tavares MDFM-PCD
    Maria Fernanda Roncon
    Nelson da Silva MLSTP-PSD
    Octávio Silva da Costa MDFM-PCD
    Raul Antonio Da Costa Cravid MLSTP-PSD
    Teotónio Borjas do E. Santo Cruz
    Sebastião Pires dos Santos Nascimento MDFM-PCD

    ÉvolutionModifier

    Le , un mois après le début de la législature, le suppléant Sebastião Pires dos Santos Nascimento (MDFM-PCD) fait son entrée à l'Assemblée nationale.

    L'Action démocratique indépendante, membre de la coalition Uê Kédadji (UK) se détache de cette dernière en , et ses cinq députés quittent le groupe parlementaire de l'UK[1]. Carlos Neves quitte le MDFM-PL en 2005 pour fonder l'Union des démocrates pour la citoyenneté et le développement[2]. Il reste membre du groupe Mouvement pour les forces de changement démocratique - Parti de convergence démocratique.

    Composition du bureauModifier

    Parité femmes-hommesModifier

    Avec 5 femmes élues députées sur 55, la proportion de femmes dans l'Assemblée nationale santoméenne est de 9,09 %[4].

    Notes et référencesModifier

    1. (en) Europa Publications, Africa South of the Sahara 2004, Routledge, , 1360 p. (ISBN 978-1-8574-3183-4, lire en ligne), p. 908.
    2. (en) Gerhard Seiber, Comrades, Clients and Cousins: Colonialism, Socialism and Democratization in Sao Tome and Principe, Brill, , 615 p. (lire en ligne), p. 457.
    3. Isabelle Siamma, « Coup d'État à Sao Tomé », sur Afrik.com, (consulté le 2 septembre 2018).
    4. (en) « Sao Tome and Principe: parliamentary elections Assembleia Nacional, 2002 », sur Inter-Parliamentary Union (consulté le 29 juin 2018).

    Lien externeModifier

      : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.