Ouvrir le menu principal

Usine PSA de Trnava

Usine PSA de Trnava
Installations
Type d'usine
Superficie
193
Fonctionnement
Opérateur
Effectif
4 500 personnes (2019)
Date d'ouverture
2003
Production
Marques
Modèles
Production
352 082 véhicules (2018)
Localisation
Situation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Slovaquie
voir sur la carte de Slovaquie
Factory.svg

L'usine PSA de Trnava est la plus récente des usines du groupe PSA Peugeot Citroën. Situé en Slovaquie à 60 km de Bratislava, le site de 193 hectares a été choisi le . Cette implantation est hautement stratégique pour le groupe car cette zone géographique est devenue une des plus fortes concentrations mondiales de l'industrie automobile : TPCA à Kolin, PSA à Trnava, Volkswagen depuis 1991 à Bratislava en sus des autres usines Škoda en Tchéquie, Kia à Žilina, Hyundai à Nošovice en République Tchèque, Audi, Mercedes et Suzuki en Hongrie. La Slovaquie est quant à elle devenue le premier producteur mondial d'automobiles par habitant[1].

HistoireModifier

Après la pose de la première pierre le 17 juin, les travaux ont continué et la production en série a démarré fin mai 2006. L'usine a été inaugurée officiellement le 19 octobre 2006 par le PDG Jean-Martin Folz et le premier ministre Robert Fico, alors que le projet avait été lancé sous l'ancien gouvernement de Mikuláš Dzurinda. L'investissement réalisé a été de 700 millions d'euros, dont 105 venant d'aides gouvernementales[2].

Cette usine a une capacité de production annuelle de 300 000 véhicules en trois équipes (soit 3500 employés), soit une capacité horaire de 55 véhicules par heure. Elle est dédiée à la production de véhicules de la plate-forme 1 (petits véhicules), dont le premier fabriqué est la Peugeot 207 a une cadence de 450 en octobre 2006 et 800 attendus au second trimestre 2007[2].

Le , PSA a annoncé un investissement supplémentaire de 357 millions d'euros pour accroître de 150 000 sa capacité de production, pour le modèle minispace dit A58. Le 7 septembre 2006[3], le groupe a annoncé avoir mis ce projet en veilleuse, faute d'avoir besoin de capacités de production supplémentaires. Dans le cadre défini des capacités, le véhicule A58 qui prendra le nom de C3 Picasso entre en production mi-2008, pour une présentation officielle au Salon de Paris 2008 et une commercialisation en février 2009[4].

Le site est certifié ISO 9001 depuis janvier 2007 pour la qualité de sa production.
Du point de vue environnemental, le site est certifié ISO 14001 depuis janvier 2008.

Le , le 400000e exemplaire du C3 Picasso sort des chaînes de montage.

En 2017, le site fabrique Peugeot 208 et Citroën C3 III. Alors qu'il devait accueillir une nouvelle unité de fabrication de 200 000 moteurs essence de petite cylindrée par an, PSA annule ce projet en novembre 2017 en vue de le confier à un site d'Opel en manque de charge[5].

À partir de 2019, le site sera le principal fournisseur de la Peugeot 208 II. Aussi, ce sera le seul site à produire la version électrique de ce modèle.

Situation (2013)Modifier

  • Nombre d'employés : 3 500 (22 % de femmes et 78 % d'hommes)
  • Age moyen : 35 ans
  • Organisation : 3 équipes
  • Volume de production : 57 véhicules par heure

ProductionModifier

 
La Citroën C3 Picasso, produite à Trnava
Année Nb Véhicule Type Véhicule
2006 51 719 207
2007 177 586 207
2008 184 397 207
C3 Picasso
2009 205 000[6] 207
C3 Picasso
2010 186 140[7] 207
C3 Picasso
2011 177 776[7] 207
208
C3 Picasso
2012 214 617[7] 207
208
C3 Picasso
2013 248 405[7] 208
C3 Picasso
2014 255 176[8] 208
C3 Picasso
2015 303 000[9] 208

C3 Picasso

2016 315 050[10] 208
C3

C3 Picasso

2017 335 050[11] 208
C3

C3 Picasso

2018 352 082[12] 208
C3
2019 370 000[12] 208
208 II
C3
2020 208 II

C3

Ateliers de productionModifier

  • Emboutissage
  • Ferrage
  • Peinture
  • Montage
  • Logistique
  • Qualité

SalairesModifier

Le salaire minimum en Slovaquie est de 480 euros par mois et le salaire moyen de 912 euros[13]. Mais selon Jean-Martin Folz, l'implantation logistique primerait sur des salaires certes plus faibles en Slovaquie mais en hausse régulière.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. CNN - Money 25-10-2011
  2. a et b autoactu.com - l'information automobile professionnelle
  3. https://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3234,36-811010@51-800197,0.html Le Monde.fr 8 septembre 2006
  4. « Citroën C3 Picasso : du poil à gratter pour le Modus », Motos TV, (consulté le 12 juillet 2008)
  5. Julien Dupont-Calbo, « Moteurs : PSA abandonne la Slovaquie au profit d'Opel », lesechos.fr, (consulté le 27 novembre 2017)
  6. http://www.leblogfinance.com/2010/03/psa-suspension-temporaire-de-la-production-en-slovaquie.html
  7. a b c et d http://www.psa-slovakia.sk/novinky-a-spravy/kratke-spravy/psa-peugeot-citroen-slovakia-zvysil-medzirocne-vyrobu-o-155.html?page_id=1124
  8. (sk) « PSA Peugeot Citroën Slovakia zvýšil medziročne výrobu o 2,7 % », sur PSA PEUGEOT CITROËN Slovakia (consulté le 9 octobre 2019)
  9. (sk) « Trnavská automobilka štartuje prípravy na štvrtú pracovnú zmenu », sur PSA PEUGEOT CITROËN Slovakia (consulté le 9 octobre 2019)
  10. (sk) « Trnavská automobilka darovala štyri vozidlá Citroën C3 štyrom odborným školám », sur PSA PEUGEOT CITROËN Slovakia (consulté le 9 octobre 2019)
  11. (sk) « Trnavská automobilka Groupe PSA Slovakia zvýši základné mzdy o viac ako 54 € mesačne », sur PSA PEUGEOT CITROËN Slovakia (consulté le 9 octobre 2019)
  12. a et b (sk) « Trnavská automobilka Groupe PSA Slovakia sa lúči s doteraz najvyrábanejším modelom - vyrobila posledné vozidlo z prvej generácie modelu Peugeot 208. », sur PSA Peugeot Citroën Slovakia (consulté le 9 octobre 2019)
  13. [1] -