Urakaze (1940)

Urakaze (浦風)
Image illustrative de l’article Urakaze (1940)
L'Urakaze le .
Type Destroyer
Classe Kagerō
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Commanditaire Drapeau du Japon Japon
Commandé 1937
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Coulé le
Équipage
Équipage 240 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 118,5 m
Maître-bau 10,8 m
Tirant d'eau 3,76 m
Déplacement 2 066 tonnes
Propulsion 2 turbines à vapeur
3 chaudières
2 hélices
Puissance 52 000 ch
Vitesse 35 nœuds (65 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 6 canons de 127 mm
8 canons de 25 mm Type 96
4 mitrailleuses de 13,2 mm
8 tubes lance-torpilles de 610 mm
18 charges de profondeur
2 paravanes (1939)
Rayon d'action 5 000 milles marins (9 300 km) à 18 nœuds (33 km/h)
Localisation
Coordonnées 26° 09′ 00″ nord, 121° 23′ 00″ est
Géolocalisation sur la carte : Chine
(Voir situation sur carte : Chine)
Urakaze (浦風)
Urakaze (浦風)

Le Urakaze (浦風?) était un destroyer de classe Kagerō en service de la Marine impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale.

HistoriqueModifier

Le , il sauve 126 survivants du destroyer Tanikaze coulé par le sous-marin USS Harder, près de Tawitawi. Au cours de la bataille de la mer des Philippines, il sauve des survivants du porte-avions Shōkaku, coulé par le sous-marin USS Cavalla. Pendant le sauvetage, il est légèrement endommagé par une attaque de charges de profondeur lancées par un sous-marin.

En 1943, il participe à l'opération Ke.

Le , l'Urakaze est torpillé et coulé avec la totalité de son équipage par le sous-marin USS Sealion, à 65 milles (104 km) au nord-nord-ouest de Keelung (Taïwan), à la position géographique 26° 09′ N, 121° 23′ E. Le sous-marin attaqua au même moment le cuirassé Kongō de deux torpilles, il chavira trois heures plus tard.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Roger Chesneau (édt.), Conway's All the world's fighting ships, 1922-1946, Londres, Conway Maritime Press, (réimpr. 2001), 456 p. (ISBN 978-0-85177-146-5, OCLC 931766183)
  • (en) Hansgeorg Jentschura, Dieter Jung et Peter Mickel (trad. de l'allemand par Antony Preston & J.D. Brown), Warships of the Imperial Japanese Navy, 1869–1945 [« Japanischen Kriegsschiffe, 1869-1945 »], Annapolis, Maryland, United States Naval Institute, (ISBN 978-0-87021-893-4, OCLC 34017123)
  • (en) M. J. Whitley, Destroyers of World War Two : an international encyclopedia, Annapolis, Md, Naval Institute Press, , 320 p. (ISBN 978-0-87021-326-7, OCLC 415654952)

Liens externesModifier