Université de Bagdad

université irakienne

L'université de Bagdad (en arabe : جامعة بغداد) est la plus grande université à Bagdad, capitale de l'Irak. Elle a été établie par décret en 1957 et se situe près du fleuve Tigre. Ses bâtiments ont été dessinés par un architecte italien.

Université de Bagdad
Image dans Infobox.
Histoire et statut
Fondation
Type
Devise
وقل رب زدني علماVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
80 000Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Ville
Pays

Aujourd'hui l'université compte 24 « collèges », 5 instituts supérieurs et 9 centres de recherche. Elle est implantée à Bagdad, Mossoul et Bassorah.

Le dernier président de l'université était, depuis , D. Sammi Abed Al-Mahdi Al-Mudaffar.

Après l'invasion de l'Irak de 2003, des centaines d'universitaires irakiens ont été tués, enlevés ou menacés, dans une tentative de détruire les élites intellectuelles irakiennes ; on ne s'accorde pas sur l'origine de ces attaques. Beaucoup de ces victimes étaient membres de l'université de Bagdad.

Elle est classée par le U.S. News & World Report au 54e rang du classement régional des universités arabes[1].

FilmographieModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier