Un million clé en main

film sorti en 1948

Un million clé en main
Description de cette image, également commentée ci-après

Titre original Mr. Blandings Builds His Dream House
Réalisation H. C. Potter
Scénario Norman Panama
Melvin Frank
Musique Leigh Harline
Acteurs principaux
Sociétés de production RKO Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie romantique
Durée 94 minutes
Sortie 1948


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un million clé en main (titre original : Mr. Blandings Builds His Dream House) est un film américain réalisé par H. C. Potter en 1948.

SynopsisModifier

Fatigués de vivre à New York, les époux Blandings décident de faire construire à la campagne la "maison de leurs rêves". Mais le parcours, jusqu'à l'achèvement, sera semé d'embûches : entrepreneurs et ouvriers qui se font prier, tracas financiers, etc. Le rêve manque alors de tourner au cauchemar. Bien que conseillé par son ami Bill Cole, Jim accumule les bévues et fait construire sa maison sur un terrain hypothéqué.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Et, parmi les acteurs non crédités :

CritiquesModifier

  • Pour Time : "Cary Grant, Myrna Loy et Melvyn Douglas sont à l'aise grâce à leur expérience dans la comédie" [1].
  • Pour le New York Times :" Un divertissement pur et simple, un reportage sympathique et génial sur les désastres (et le triomphe final) d'un jeune publicitaire qui devient un écuyer de campagne "[2].
  • Pour Harrisson's Reports :" L'histoire elle-même est une affaire fragile, mais elle est si riche en dialogues et en incidents comiques que l'on n'arrête pas de rire "[3].
  • Pour Variety :" Le script est défectueux lorsqu'une scène de jalousie inutile est introduit, sans faire avancer l'histoire ni ajouter davantage de rires "[4].

À noterModifier

  • Tournage d'octobre à [5].
  • Dernier film du styliste Robert Kalloch qui mourut le , juste après avoir créé les costumes pour Myrna Loy[6].
  • Le roman d'Eric Hodgins avait été publié par épisode dans le magazine Life avant de devenir un livre[7].
  • Troisième et dernière collaboration entre Myrna Loy et Cary Grant après Les Ailes dans l'ombre (1935) et Deux sœurs vivaient en paix (1948).
  • Le film sera ensuite repris sous forme de pièces radiophonique avec Cary Grant mais sans Myrna Loy qui décida de ralentir sa carrière afin de poursuivre clandestinement sa liaison amoureuse avec Spencer Tracy et de s'impliquer activement auprès de l'UNESCO [8],[9],[10].
  • La Maison idéale était en réalité un ranch construit par la société Womack Construction[11] à Malibu[12].
  • Lieux de tournage : Worcester, East Natick, Massachusetts, Portland, Oregon, Ottawa Hills, Ohio[13].
  • Le réalisateur voulait Irene Dunne pour jouer le rôle de Muriel Blandings [14].
  • Le film a fait l'objet d'un remake Une baraque à tout casser, avec Tom Hanks, sorti en 1986.
  • Le scénario du film servira de trame au film On arrête quand ? en 2007.
  • Ce film a inspiré la comédie La maison du bonheur de Dany Boon, en 2006.

Notes et référencesModifier

  1. "The New Pictures". Time. April 5, 1948. Archived from the original on September 14, 2012. Retrieved 2011-03-19.
  2. Crowther, Bosley (March 26, 1948). "The Screen". The New York Times: 26.
  3. Mr. Blandings Builds His Dream House' with Cary Grant, Myrna Loy and Melvyn Douglas". Harrison's Reports: 50. March 27, 1948.
  4. Mr. Blandings Builds His Dream House". Variety: 15. March 31, 1948.
  5. http://www.tcm.com/tcmdb/title/1808/Mr-Blandings-Builds-His-Dream-House/original-print-info.html
  6. http://www.tcm.com/tcmdb/title/1808/Mr-Blandings-Builds-His-Dream-House/notes.html
  7. "Mr. Blandings Goes to Hollywood". Life. April 12, 1948. pp. 111–124.
  8. The Brooklyn Daily Eagle (New York). 1950-06-09. p. 27.
  9. Four Hollywood Legends in World Literature: References to Bogart, Cooper - Henryk Hoffmann (2016) - Red Jacket Press
  10. Myrna Loy Being and Becoming, James Kotsilibas-Davis et Myrna Loy, éditions Knopf 1987, page 154
  11. Susie Steckner (August 2008). "Arizona Dreamin'". Phoenix magazine.
  12. Reed, Lloyd (April 8, 2014). "1950 House Inspired by "Mr. Blandings"". The Elizabethtown Journal. The Elizabethtown Journal.
  13. "A home made famous in the 1948 mega-hit 'Mr. Blandings Builds His Dream House' is in Ottawa Hills". toledoblade.com. Archived from the original on 2007-09-30. Retrieved 2011-03-19.
  14. Un million Clefs en main - IMDB - https://www.imdb.com/title/tt0040613/trivia?ref_=tt_trv_trv

Liens externesModifier