Un dimanche de flic

film sorti en 1983
Un dimanche de flic
Réalisation Michel Vianey
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Durée 100 minutes
Sortie 1983


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un dimanche de flic est un film franco-allemand réalisé par Michel Vianey sorti en 1983.

SynopsisModifier

Franck (Victor Lanoux) et Rupert (Jean Rochefort) sont deux policiers chevronnés de la brigade criminelle, collègues et amis de longue date. Un dimanche matin, ils prennent l'initiative d'arrêter deux truands, sans mandat. Un affrontement a lieu et les deux truands sont tués. Dans la poche de l'un d'eux, Rupert trouve le numéro de téléphone d'un de ses anciens collègues, Fred (Maurice Biraud), qui est à la retraite. Rupert va le trouver, et celui-ci lui révèle qu'il a un « tuyau » : il est au courant du lieu et du moment d'une grosse transaction de stupéfiants, que le truand décédé voulait détourner.

Les trois hommes se convainquent peu à peu que de braquer des criminels n'aurait rien d'immoral, et décident de faire eux-mêmes le coup. Le jour venu, ils réalisent l'opération sans encombre et emportent la drogue et l'argent. Lors du partage du butin, Franck a un pressentiment : il y a bien trop d'argent pour qu'on les oublie.

Trois mois plus tard, un cadavre horriblement défiguré est retrouvé devant la maison de l'amie de Franck, qui est aussi l'ex-femme de Rupert. C'est le corps de Fred. Les deux policiers savent qu'ils sont désormais traqués par quelqu'un d'impitoyable et de sans scrupules. Ils savent aussi qu'ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes, car ils ne peuvent avouer à leurs services leur implication dans l'affaire.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

  • Il s'agit du dernier film dans lequel joue Maurice Biraud, qui décède le .

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier