Uberto Decembrio

Humaniste italien

Uberto Decembrio (né à Vigevano vers 1350 et mort à Treviglio le est un homme politique, écrivain, et humaniste italien.

BiographieModifier

Uberto Decembrio qui est né à Vigevano vers 1350 s'installe à Pavie et est engagé en 1391 comme secrétaire de Pietro Filargo, le futur pape Alexandre V, et l'accompagne à l'ambassade de Prague de 1393-1395. Quand Gian Galeazzo Visconti meurt (1402) et passe au secrétariat de Giovanni Maria Visconti. En 1410, il est emprisonné par Facino Cane, à la mort duquel en 1411 il reprend sa liberté. De 1422 et 1427, il est le Podesta de Treviglio. Suiveur de Coluccio Salutati, il figure parmi l'un des premiers adeptes de l'humanisme en Lombardie[1].

Il a écrit quelques oraisons, quatre livres De re publica, la Politeia traduite de Platon, des dialogues et un recueil de lettres importantes pour l'histoire de la culture[1]. Umberto est le père des humanistes Angelo et Pier Candido[1].

ŒuvresModifier

  • De Adventu Martini V pontificis, 1418 ;
  • De Republica, 1422.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (it) « Uberto Decembrio », sur Treccani (consulté le 7 juillet 2018)

Liens externesModifier