Ouvrir le menu principal
Pour le roman de Balzac, voir Facino Cane (roman)
Facino Cane
Facino Cane.png
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activité
Conjoint

Facino Cane, prénommé en réalité Bonifacio, né en 1360 et mort à Pavie en mai 1412, fut un célèbre condottiere.

BiographieModifier

Né dans une famille noble de Casale Monferrato dans la région du Piémont, il apprit l'art des armes en combattant dans la région de Naples pour Otton de Brunswick contre Charles de Durazzo, en 1382. Dès l'âge de 26 ans, il devient condottiere pour la famille Della Scala puis pour la famille Carrara. En 1387, il devient le condottiere de Théodore II Paléologue, marquis de Montferrat, chez qui lui furent confiés 400 cavaliers. Cette fonction dura peu de temps et il retourna au service de la famille Carrara avant de se mettre au service des Visconti, en 1401.

Les périodes les plus hautes en couleur sont celles comprises entre 1391 et 1394, et entre 1396 et 1397 où il combattit contre la Savoie et la famille Acaia, pour le compte de Théodore II de Montferrat.
Ce qui poussait Facino Cane à combattre était son propre enrichissement et celui de ses fidèles soldats, motivation qui rendirent ses entreprises particulièrement cruelles. En raison de cette violence, Théodore II de Montferrat préféra ne pas reconnaître sa propre responsabilité dans les actes commis, ce qui amena Facino à quitter le Montferrat.

À partir de 1400, totalement aguerri en tant que chef militaire, il obtint ses premiers résultats politiques, comme la seigneurie de Borgo San Martino ou le contrôle du duché de Milan qui advint en 1402, à la mort du duc Jean Galéas Visconti. Ses fiefs personnels, en 1404, comprenaient Alexandrie, Novare et Tortona.

Après avoir été un élément important de la vie politique lombarde, il mourut à Pavie peu de temps après le duc Jean Marie.
Sa veuve, Béatrice de Tende, épousa le nouveau duc de Milan, Philippe Marie Visconti, qui obtint ainsi également les villes, le trésor et les soldats de Facino. Ce dernier fit décapiter son épouse, plus âgée, le 13 septembre 1418 sous la fausse accusation d'adultère.

Liens externesModifier