US Kremlin-Bicêtre

(Redirigé depuis US Kremlin Bicêtre)

L'US Kremlin-Bicêtre est le club de tennis de table de la ville du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne).

L'US Kremlin-Bicêtre fait partie des clubs français les plus titrés de l'histoire, avec notamment 11 titres de "Champion de France" chez les messieurs (1966, 1967, 1973, 1974, 1975, 1978, 1979, 1980, 1981, 1983 et 1984) et 3 titres chez les dames (1987, 1988 et 2013).

L'équipe masculine du club doit son palmarès à Vincent Purkart qui lui apporta ses 11 titres de champions de France. Jacques Secrétin a aussi évolué au Kremlin-Bicêtre et a remporté quelques titres de champions. L'USKB est devenu le premier club français de l'histoire à parvenir en finale d'une Coupe d'Europe en 1972.

Aujourd'hui, c'est son équipe féminine qui brille et qui évolue depuis 1985 en première division (Nationale 1/Superdivision/Pro A), série entrecoupée d'une saison en Nationale 2 en 1986 et en Pro B en 2006. Après 2 titres en 1987 et 1988, l'équipe se classe de multiples fois 2e, mais parvient en 2013 - 25 ans après son dernier sacre - à remporter à nouveau le titre de Champion de France.

De nombreux grands champions ont évolué au Kremlin-Bicêtre, notamment Vincent Purkart et Jacques Secrétin, connus aussi mondialement pour leur spectacle humoristique de tennis de table : le "T.T Show" ou "Show Secrétin-Purkart" (extrait sur www.pingpongers.com). Chez les féminines, de nombreuses Championnes de France (en simple) se succèdent au Kremlin-Bicêtre. Notamment Claude Bergeret, Championne du Monde en 1977 avec Jacques Secrétin en double mixte. Mais également d'autres Championnes de France (en simple) : Evelyne Lecler, Nadine Daviaud, Emmanuelle Coubat, Sylvie Plaisant, Anne Boileau et Carole Grundisch.

En 2013, Vincent Purkart, Claude Bergeret, Emmanuelle Coubat, Sylvie Plaisant et Carole Grundisch font toujours partie de l'effectif du club.

L'U.S Kremlin-Bicêtre évolue au COSEC Elisabeth Purkart (Présidente du club de 1992 à 1998 et fondatrice de la section féminine), 12 boulevard Chastenet de Géry, 94270 Le Kremlin-Bicêtre

Histoire du clubModifier

Le face-à-face avec la MessineModifier

L'US Kremlin-Bicêtre a remporté le premier titre de son histoire en 1966 avec Vincent Purkart. Ils le conservent l'année suivante et le club végète jusqu'en 1973, année du renouveau. Le club remporte pour la troisième fois la Nationale 1 et devient le premier club français de l'histoire à atteindre une finale de Coupe d'Europe. Le tennis de table français se passionnent pour un magnifique face-à-face avec la l'AS Messine de Paris et voit les deux équipes rafler tous les titres jusqu'en 1984, année du dernier titre kremlinois, battu seulement pour la quatrième fois en 1985 par les parisiens. Face à l'immersion de l'ES Levallois, l'USKB végète en les deux premières division jusqu'en 1990, ou le club effectue sa dernière apparition en même temps que la Nationale 1 qui laisse sa place à la Superdivision que les hommes ne connaîtront jamais, au contraire de l'équipe féminine.

Dans l'ombre de l'ACBB et de MontpellierModifier

L'équipe féminine du club atteint le haut niveau en 1985, mais est reléguée dès sa première année dans l'élite. Elles remontent directement en Nationale 1, titre de Championnes de France de Nationale 2 en poche et remportent dès leur retour parmi l'élite le Championnat. Elles conservent ce titre haut la main en 1988. Barrées dès lors par l'AC Boulogne-Billancourt puis par Montpellier à la suite du retrait de l'équipe féminine de l'ACBB, les femmes vont accumuler les places de vice-championnes de France durant la majeure partie de la Superdivision.

Dans l'anonymat de la Pro AModifier

Au début des années 2000, l'équipe régresse et est relégué en 2005 en Pro B. Le club trouve le moyen de rebondir et écrase le championnat et remonte en Pro A avec le titre de Championnes de France en poche. En 2009, les filles atteignent les quarts de finale de l'ETTU Cup et confirment leur progrès en championnat en terminant à la troisième place derrière Evreux et Saint-Berthévin/Saint-Loup. L'absence de Li Samson l'année suivante plombe la saison du club et termine à la sixième place, loin derrière les équipes de tête. Le retour de la pongiste rebooste l'équipe et elles terminent à la deuxième place du Championnat, battu pour un petit point par le CP Lys-lez-Lannoy

Le retour dans la lumièreModifier

Si les franciliennes ont craquées à deux journées de la fin du championnat 2012, il n'en ait rien pour cette saison 2012-2013. À la lutte pour le titre avec Lys-Lez-Lannoy et Metz, l'USKB parvient à l'avant-dernière journée du championnat à rafler enfin ce titre qui lui échappe depuis 25 ans. Le club enregistre l'arrivée de l'espagnole Sara Ramirez pour la saison 2013-2014.

PalmarèsModifier

HommesModifier

Présent dans l'élite jusqu'en 1989-1990

DamesModifier

Présent dans l'élite depuis la saison 1985-1986

Bilan par saisonModifier

Saison Championnat Cl Pts J V N D Pp Pc Diff
2014-2015 Pro A 10e 22 18 1 2 15 25 66 -41
2013-2014 Pro A Vice-Champion 43 18 9 7 2 60 37 +23
2012-2013 Pro A Champion 49 18 15 1 2 64 31 +33
2011-2012 Pro A Vice-Champion 44 16 12 2 1 60 27 +33
2010-2011 Pro A 7e 35 18 6 5 7 50 48 +2
2009-2010 Pro A 3e 45 18 12 3 3 62 38 +24
2008-2009 Pro A 5e 38 18 7 6 5 55 46 +9
2007-2008 Pro A 4e 37 18 7 5 6 52 47 +5
2006-2007 Pro A 8e 31 18 5 4 8 - - -
2005-2006 Pro B Champion 45 16 14 1 1 61 14 +47
2004-2005 Pro A 10e 26 18 2 4 12 - - -
2003-2004 Pro A 7e 21 14 3 1 10 23 46 -23
2002-2003 Superdivision 3e 32 14 9 - 5 - - -
2001-2002 Superdivision 4e 28 14 7 - 7 - 33 -
1999-2000 Superdivision 3e 32 14 9 - 5 - 33 -

Anciens JoueursModifier

Équipe MasculineModifier

Équipe FéminineModifier

Liens externesModifier