Traité de Stolbovo

Le traité de Stolbovo, signé le , est un traité qui mit fin à la guerre d'Ingrie (1610-1617) entre la Suède et la Russie après l'échec du Siège de Pskov par les Suédois.

ClausesModifier

Parmi les clauses du traité, Michel Ier de Russie cède à la Suède les provinces d'Ingrie et de Kexholm, ainsi que la forteresse de Nöteborg (Chlisselbourg). Il renonce à toute prétention sur l'Estonie et la Livonie et paie une indemnité de guerre. En contrepartie, Gustave II Adolphe de Suède rend Novgorod et reconnaît Michel comme tsar de Russie.

ConséquencesModifier

La Russie se voit privée d'accès à la mer Baltique pendant environ un siècle, malgré ses efforts constants pour renverser la situation.

Voir aussiModifier