Comté de Kexholm

Ancien comté de Suède
Comté de Kexholm
The Castle of Käkisalmi.jpg
Forteresse de Korela renommée en forteresse de Kexholm du XVIIe siècle au début du XXe siècle.
Géographie
Pays
Provinces of Finland 1634 - 1640, 1650 - 1721.svg
Comtés suédois en 1634
1. Comté d'Åbo
2. Comtés de Nylands & Tavastie
3. Comté d'Ostrobotnie
4. Comté de Carélie
5. Comté de Kexholm
Fonctionnement
Statut
Ancien comté de Suède (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Histoire
Fondation
Dissolution

Le comté de Kexholm (suédois : Kexholms län ou finnois : Käkisalmen lääni) faisait partie de la province historique suédoise de Carélie entre 1634 et 1721. Suite à la grande guerre du Nord, le comté est cédé à la Russie par le traité de Nystad. Sa capitale était Kexholm, l'actuelle Priozersk (Käkisalmi en finnois), sur la rive sud-ouest du Lac Ladoga. Il appartient ensuite à l'entité administrative du gouvernement de Vyborg, formé en 1744.

En 1812, il est incorporé au grand-duché de Finlande en tant que partie de l'Ancienne Finlande, puis fait en 1917 partie de la Finlande nouvellement indépendante.

Lors de la Guerre d'Hiver, il est annexé par l'Union soviétique avec le reste de l'Isthme de Carélie.

Les terres de l'ancien comté se trouvent aujourd'hui du côté russe de la frontière et forment le raïon de Priozersk.

SourcesModifier