Ouvrir le menu principal

Le traité de Munich (en allemand : Vertrag von München) est un traité signé à Munich, le , entre l'empereur d'Autriche, François Ier, et le roi de Bavière, Maximilien Ier.

Le roi de Bavière rétrocède à l'Empereur d'Autriche :

  • en Haute-Autriche, les quartiers du Hausruck (Hausruckviertel) et de l'Inn (Innviertel) ;
  • au Tyrol, le bailliage de Vils (Amt Vils) ;
  • le duché de Salzbourg.

En contrepartie, l'empereur d'Autriche cède au roi de Bavière :

  • sur la rive gauche du Rhin :
  • sur la rive droite du Rhin :
    • le bailliage de Hammelbourg, la majeure partie de celui de Weyhers ainsi qu'une partie de celui de Bieberstein ;
    • le bailliage de Redwitz.

D'autre part, l'empereur d'Autriche se porte fort d'obtenir les cessions suivantes :