Tragédie du stade d'Olembe

Le 24 janvier 2022, au moins huit personnes ont été tuées dans une bousculade à l'entrée sud du stade d'Olembe à Yaoundé, au Cameroun. L'incident s'est produit alors que des supporters tentaient d'entrer dans l'arène pour assister à un match de football entre le Cameroun et les Comores lors de la Coupe d'Afrique des nations de football 2021[1].

Les détailsModifier

Avant le quatrième match de la phase à élimination directe entre les hôtes du Cameroun et les Comores, qui a débuté à 20h00 le 24 janvier 2022 au stade de Olembe, il y a eu une violente bousculade des supporters camerounais qui tentaient d'entrer dans le stade par la porte sud pour assister au match[2]. Après la bousculade, huit décès ont été enregistrés dont deux femmes et quatre hommes, tous dans la trentaine, en plus de deux enfants. Le ministère a indiqué qu'une cinquantaine de personnes ont été blessées dans la bousculade, dont deux polytraumatisés et deux autres grièvement blessés à la tête, et un bébé a été immédiatement transféré à l'hôpital général de Yaoundé dans un état médicalement stable[3].

ConséquencesModifier

À la suite de l'événement, un match qui devait avoir lieu au stade d'Olembe la semaine suivante a été transféré au stade Ahmadou Ahidjo[4].

Le stade reprend ses activités normales moins de dix jours après la tragédie puisque la CAF lève la suspension imposée au stade dès le 30 janvier 2022[5]. Ainsi, une demi-finale et la finale de la CAN 2022 sont jouées dans le stade au début du mois de février[6].

RéférencesModifier

  1. Aleks Klosok, Joel Kouam and Mitchell McCluskey CNN, « Report into deadly crush at AFCON game will focus on who closed stadium gate », sur CNN (consulté le )
  2. « CAN-2022 : une bousculade devant un stade de Yaoundé fait plusieurs morts », sur France 24, (consulté le )
  3. « CAN-2022 : Nombreux blessés graves dans une bousculade au stade Olembé avant Cameroun - Comores », sur France 24, (consulté le )
  4. (en-GB) « Africa Cup of Nations: At least eight killed in crush at Cameroon stadium », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « CAN-2022 : après la bousculade mortelle, le stade d'Olembé rouvre pour une demi-finale et la finale », sur France 24, (consulté le )
  6. « CAN 2022: le Stade d’Olembé accueillera une demie et la finale, après le drame », sur RFI, (consulté le )

Voir aussiModifier