Ouvrir le menu principal

Tournoi des Quatre Nations 2014

tournoi de rugby des nations majeurs de l'hémisphère sud
Tournoi des Quatre Nations 2014
Généralités
Sport Rugby à XIII
Organisateur(s) RLIF
Éditions 4e édition
Lieu(x) Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Date 25 octobre -
Participants 4 équipes
Épreuves 7 matchs

Navigation

Le Tournoi des Quatre Nations 2014 (en anglais Rugby League Four Nations) est la quatrième édition de cette compétition internationale de rugby à XIII. Elle se déroule du 25 octobre au en Australie et au Nouvelle-Zélande. Les quatre participants sont l’Australie (no 1 mondial), la Nouvelle-Zélande (no 2 mondial), l'Angleterre (no 3 mondial) et les Samoa (no 8 mondial, qualifiés lors du barrage contre les Fidji). Prenant sa revanche de la précédente finale mais aussi de la finale de la Coupe du monde, la Nouvelle-Zélande crée la surprise en battant en finale l'Australie par 22 à 18.

Sommaire

Acteurs du Tournoi des Quatre NationsModifier

Quatre sélections participent au Tournoi des Quatre Nations. Trois nations sont automatiquement qualifiées en raison de leur prestige, à savoir l’Australie (no 1 mondial), la Nouvelle-Zélande (no 2 mondial), l'Angleterre (no 3 mondial). La quatrième nation qualifiée se décide entre les Samoa et les Fidji qui doivent passer par une opposition. La précédente édition se déroulant en Europe, cette édition 2014 qualifie une nation du Pacifique.

La rencontre entre les Samoa et les Fidji est un remake du quart de finale de la Coupe du monde 2013 que les Fidji avait remporté 22-4. Toutefois, au Penrith Stadium, ce sont les Samoa qui se qualifient pour le Tournoi en s'imposant 32-16. Il s'agit de leur première participation à ce tournoi[1].

Déroulement de la compétitionModifier

Cette compétition se déroule en deux phases : une phase de qualification et une finale. Pendant la phase de qualification, chaque équipe affronte une fois chacun ses trois adversaires. À l'issue de cette phase, les deux premiers s'affrontent en finale.

Le classement final de la phase de qualification semble attester d'un déroulement parfaitement attendu de la compétition : l'Australie et la Nouvelle-Zélande se qualifient pour la finale, l'Angleterre est troisième, et les Samoa finissent à la dernière place avec trois défaites en trois matchs.

Mais, en réalité, la compétition a été loin de se dérouler comme attendu et d'énormes surprises ont été frôlées :

- la Nouvelle-Zélande a terminé en tête après s'être largement imposée (12-30) en Australie, pourtant grande favorite et récente championne du monde.

- les Samoa, qui ont joué leurs trois matchs à l'extérieur, n'ont perdu respectivement que de 6 points et de 2 points en Angleterre et en Nouvelle-Zélande.

- l'Angleterre, qui a joué ses deux match les plus importants à l'extérieur, n'a perdu respectivement que 4 points et de 2 points en Australie et en Nouvelle-Zélande

Si la logique a finalement été globalement respectée, ce ne fut donc que d’extrême justesse.


Phase de qualificationModifier

Groupe
  Équipe J V N D PP PC Pts
1   Nouvelle-Zélande 3 3 0 0 0 0 6
2   Australie 3 2 0 1 0 0 4
3   Angleterre 3 1 0 2 0 0 2
4   Samoa 3 0 0 3 0 0 0
J : matchs joués ; V : victoires ; N : matchs nuls ; D : défaites ;
PP : total des points marqués ; PC : des points concédés ;
Pts : points de classement
25 octobre   Australie 12-30   Nouvelle-Zélande Suncorp Stadium,
Brisbane
25 octobre   Angleterre 32-26   Samoa Suncorp Stadium,
Brisbane
1er novembre   Nouvelle-Zélande 14-12   Samoa Okara Park,
Whangarei
2 novembre   Australie 16-12   Angleterre AAMI Park,
Melbourne
8 novembre   Nouvelle-Zélande 16-14   Angleterre Forsyth Barr Stadium,
Dunedin
9 novembre   Australie 44-18   Samoa Wollongong Showground,
Wollongong

FinaleModifier

Feuille de match
Nouvelle-zélande 22 – 18 Australie

(mt : - )

au Westpac Stadium, Wellington

Homme du match :

Points marqués :


Évolution du score :

Arbitre :

Spectateurs :

RéférencesModifier