Tour d'Italie 1919

course cycliste

La 7e édition du Tour d'Italie s'est élancée de Milan le et est arrivée à Milan le 8 juin suivant. Long de 3 127 km, ce Giro a été remporté par Costante Girardengo, vainqueur de sept des dix étapes.

Tour d'Italie 1919
Généralités
Course
7e Tour d'Italie
Étapes
10
Date
Distance
3 127 km
Pays traversé(s)
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Coureurs au départ
63
Coureurs à l'arrivée
15
Vitesse moyenne
26,44 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Meilleure équipe
Stucchi

Présentation

modifier

Dès le mois de , le directeur de La Gazzetta dello Sport, Emilio Colombo, annonce dans les colonnes de son journal son intention de relancer le Tour d'Italie, interrompu par plusieurs années de guerre. Son parcours, long de 3 127 kilomètres répartis en dix étapes, est fixé définitivement au début du mois de [1].

Soixante-trois coureurs prennent le départ de ce Giro, principalement des Italiens, parmi lesquels Costante Girardengo, qui fait figure de grand favori de l'épreuve. Très en vue depuis le début de l'année 1919, il a notamment remporté Milan-Turin, le Tour du Piémont et Rome-Trente-Trieste, et s'est classé deuxième de Milan-San Remo, remporté par Angelo Gremo qui est également au départ du Tour d'Italie. Plusieurs coureurs étrangers sont engagés au sein de l'équipe Bianchi, notamment les Belges Marcel et Lucien Buysse, le Suisse Oscar Egg et le Français Marcel Godivier[1].

Équipes participantes

modifier

Classement général

modifier

Pour sa troisième participation à l'épreuve, Costante Girardengo remporte son premier Tour d'Italie avec près d'une heure d'avance sur son plus proche poursuivant, Gaetano Belloni[2].

Classement général final
1.   Costante Girardengo 112 h 51 min 29 s
2.   Gaetano Belloni à 51 min 56 s
3.   Marcel Buysse à 1 h 05 min 31 s
4.   Clemente Canepari à 1 h 34 min 35 s
5.   Ugo Agostoni à 1 h 39 min 39 s
6.   Angelo Gremo à 2 h 20 min 01 s
7.   Ezio Corlaita à 4 h 12 min 07 s
8.   Lauro Bordin à 4 h 16 min 32 s
9.   Giosuè Lombardi à 4 h 28 min 33 s
10.   Ugo Ruggeri à 6 h 03 min 51 s
63 partants

Étapes

modifier

Vainqueur final de l'épreuve, Costante Girardengo remporte également sept des dix étapes du Giro. Déjà vainqueur de deux étapes en 1911, Ezio Corlaita remporte un nouveau succès, tandis qu'Oscar Egg et Gaetano Belloni gagne leur première victoire d'étape sur la course[2].

Étape Date Villes étapes km Vainqueur d'étape Leader du classement général
1re étape 21 mai MilanTrente 302   Costante Girardengo   Costante Girardengo
2e étape 23 mai TrenteTrieste 334   Costante Girardengo   Costante Girardengo
3e étape 25 mai Trieste - Ferrare 282   Oscar Egg   Costante Girardengo
4e étape 27 mai Ferrare - Pescara 411   Ezio Corlaita   Costante Girardengo
5e étape 29 mai Pescara - Naples 312   Gaetano Belloni   Costante Girardengo
6e étape 31 mai Naples - Rome 203   Costante Girardengo   Costante Girardengo
7e étape 2 juin Rome - Florence 350   Costante Girardengo   Costante Girardengo
8e étape 4 juin Florence - Gênes 261   Costante Girardengo   Costante Girardengo
9e étape 6 juin Gênes - Turin 277   Costante Girardengo   Costante Girardengo
10e étape 8 juin Turin - Milan 277   Costante Girardengo   Costante Girardengo

Notes et références

modifier
  1. a et b Bourgier 2014, p. 94.
  2. a et b Bourgier 2014, p. 151.

Voir aussi

modifier

Bibliographie

modifier
  • Jean-Paul Bourgier, 1919, le Tour renaît de l'enfer : De Paris-Roubaix au premier maillot jaune, Toulouse, Le Pas d'oiseau, , 158 p. (ISBN 978-2-917971-38-3).

Liens externes

modifier