Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Toshio Shiratori

homme politique japonais
Toshio Shiratori
白鳥 敏夫
Description de l'image ShiratoriToshio.jpg.
Naissance
Drapeau du Japon Préfecture de Chiba
Décès (à 61 ans)
Drapeau du Japon Tokyo
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Profession
Diplomate

Toshio Shiratori (白鳥 敏夫, Shiratori Toshio?) ( - ), est un diplomate japonais qui fut ambassadeur en Italie de 1938 à 1940 et conseiller du ministre des Affaires étrangères en 1940. Il fait partie des 14 criminels de guerre de classe A vénérés au sanctuaire Yasukuni.

BiographieModifier

Shiratori est directeur du bureau d'information du ministère des Affaires étrangères de 1929 à 1933. Il sert comme ambassadeur en Suède et en Finlande de 1933 à 1936. Récipiendaire de la Grande croix de l'ordre royal suédois de l'étoile polaire en 1939, il est nommé ambassadeur en Italie, servant de 1938 à 1940, et devient le conseiller du ministre des Affaires étrangères en 1940. Il est partisan de l'expansionniste militaire, conseillant l'alliance entre l'Allemagne nazie, l'Italie et le Japon pour faciliter la domination mondiale.

Shiratori est reconnu coupable de conspiration pour engager une guerre agressive par le tribunal militaire international pour l'Extrême-Orient en novembre 1948 et condamné à la prison à perpétuité[1]. Il meurt en prison d'un cancer du larynx en 1949.

Le , Shiratori est l'un des 14 criminels de guerre de classe A à être vénérés au sanctuaire Yasukuni[2]. Une note de l'empereur Hirohito, déclassifiée en 2006, révèle qu'il a arrêté ses visites au sanctuaire à partir de 1978 parce qu'« ils avaient été consacrés, Matsuoka et Shiratori[3] ».


RéférencesModifier

  1. (en) « IMTFE Judgement » (consulté le 23 janvier 2012)
  2. (en) « The 14 Class-A War Criminals Enshrined at Yasukuni », (consulté le 23 janvier 2012)
  3. (en) « When Emperor Showa spoke from the heart in his memo », (consulté le 23 janvier 2012)

Liens externesModifier