Tim Don

triathlète britannique

Tim Don
Image illustrative de l’article Tim Don
Contexte général
Sport Triathlon
Site officiel Site officiel
Biographie
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Naissance (43 ans)
Lieu de naissance Londres (Angleterre)
Taille 1,73 m (5 8)
Poids de forme 65 kg (143 lb)
Surnom Tim

Tim Don, diminutif de Timothy Philip Don, né le à Londres, est un triathlète et duathlète britannique, champion du monde de triathlon, de duathlon, d'aquathlon, détenteur en 2017 du record de temps sur compétition Ironman, multiple vainqueur de compétition Ironman 70.3

BiographieModifier

Tim Don est le fils de l'ancien arbitre de division une de football, Philip Don[1]. Il participe aux Jeux de Londres dans la catégorie jeune et au premier triathlon olympique lors des Jeux olympiques d'été 2000 où il prend la dixième place avec un temps total de h 49 min 28 s. Sélectionné pour les Jeux Olympiques d'été 2004, il termine 18e avec un temps de h 54 min 42 s. Il est sélectionné une troisième fois pour les Jeux olympiques de Pékin 2008 en dépit d'une infraction aux règles de qualification en manquant des séries sélectives. Aux Jeux Olympiques de Pékin, il ne réussit pas à terminer l'épreuve sortant de la partie natation en 48e place sur 55. Il est stoppé par les commissaires de courses sur la partie vélo étant hors délai sur les premiers.

En à Lausanne, il devient champion du monde après avoir terminé dix-sept secondes devant Hamish Carter. Cependant cette performance est éclipsée par une interdiction de trois mois pour avoir manqué quelques semaines plus tard, trois tests de dépistage anti-dopage, les 18 mois précédant la course. L'interdiction expire le et le , il est radié par l'Association olympique britannique pour la sélection pour les futurs jeux olympiques malgré l'appel fait contre son interdiction temporaire[1]. Le comité d'appel qualifie alors son comportement « d'indiscutablement, imprudent et irresponsable » . Tim Don remporte le triathlon de Londres 2007 en h 42 min 1 s[2]. En 2011, il est intronisé dans le Hall of Fame des Jeux de la Jeunesse de Londres. À partir de 2013, il débute dans le triathlon longue distance, en entreprenant des cycles d'entrainement et de formations spécifiques, pour participer au circuit Ironman[3]. En 2014 après avoir fini troisième au championnat du monde d'Ironman 70.3, il participe pour la première fois à un Ironman sur l'édition inaugurale de l’Ironman de Majorque en Espagne. Il remporte cette épreuve en compagnie de l'Irlandaise Eimear Mullan[4].

En 2017, il établit le nouveau record du monde sur la distance en remportant l'Ironman du Brésil en 7 heures 40 minutes et 23 secondes. Cette performance l'amène à Hawaii pour disputer le Championnat du monde de l'Ironman[5]. Mais deux jours avant la course, alors qu'il s'entraîne non loin de l'aéroport international de Kona, il est heurté par un camion. Il reste au sol avec le cou cassé. Sa deuxième vertèbre cervicale est fracturée, la colonne vertébrale est heureusement épargnée[6].

Il choisit alors la réadaptation et la rééducation la plus compliquée. Celle qui lui laisse le plus de chance de retrouver toutes ses capacités physiques. Plutôt que les plaques, il opte pour le halo crânien. Six mois après sa blessure, il prend le départ du marathon de Boston. Pour le premier marathon solo de sa carrière, il espère finir la course en moins de trois heures. Il réalise le temps de h 49 min 42 s[7]. Poursuivant sur sa lancée, il s'élance pour son premier triathlon le au Costa Rica. Course qu'il remporte en h 29 min 15 s[8]. En , un documentaire sur sa revalidation sort sur internet. The man whith the halo est un documentaire de 28 minutes qui suit Tim Don, depuis sa blessure à Hawaï jusqu'au marathon de Boston[9].

PalmarèsModifier

Les tableaux présentent les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit international de triathlon depuis 2002[10],[11].

Année Compétition Pays Position Temps
2017 Ironman Brésil   Brésil   h 40 min 23 s
Challenge San Gil   Mexique   h 54 min 10 s
Championnat du monde Ironman 70.3   États-Unis   h 51 min 59 s
2016 Ironman Brésil   Brésil   h 4 min 15 s
2014 Ironman Majorque   Espagne   h 34 min 2 s
Championnat du monde Ironman 70.3   Canada   h 44 min 38 s
2011 Triathlon EDF Alpe d'Huez   France   h 49 min 41 s
2010 Coupe du monde - l'étape de Hy-Vee   États-Unis   h 50 min 20 s
Championnat britannique   Royaume-Uni   Timing
2008 Coupe du monde - l'étape de Tongyeong   Corée du Sud   h 38 min 14 s
2007 Triathlon de Londres   Royaume-Uni   h 42 min 1 s
Championnat britannique   Royaume-Uni   Timing
2006 Championnat du monde   États-Unis   h 51 min 32 s
Championnat britannique   Royaume-Uni   Timing
2005 Championnats du monde d'aquathlon   Japon   h 26 min 51 s
Coupe du monde - l'étape de Honolulu   États-Unis   h 54 min 23 s
Coupe du monde - l'étape de Madrid   Espagne   h 55 min 28 s
Coupe du monde - l'étape de Corner Brook   Canada   h 54 min 0 s
Championnat britannique   Royaume-Uni   Timing
2004 Championnat britannique   Royaume-Uni   Timing
2003 Coupe du monde - l'étape de Saint-Pétersbourg   États-Unis   h 45 min 5 s
2002 Championnats du monde de duathlon   États-Unis   Timing
Victoires sur le circuit Ironman 70.3
Année Nombres Épreuves
2018 1 Costa Rica
2017 3 Campeche, Liuzhou, Boulder
2016 2 Monterrey, Palmas
2015 3 Saint George, Brésil, Monterrey
2014 2 Brésil, Monterrey
2013 3 Augusta, Calgary, Eagleman
Total 14

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Tom Knight, « Tim Don's ban has taught triathlete », sur https://www.telegraph.co.uk, (consulté le 23 février 2015).
  2. (en) Gareth A Davies, « Tim Don powers way to London triathlon win », sur https://www.telegraph.co.uk, (consulté le 23 février 2015).
  3. (en) Courtney Johnson, « Tim Don Talks About Transition To Long-Course Racing », sur http://triathlete-europe.competitor.com, (consulté le 25 février 2015).
  4. (en) Jamie Beach, « Tim Don and Eimear Mullan win Ironman Mallorca », sur http://www.220triathlon.com (consulté le 23 février 2014).
  5. (en) Liz Hichens, « Tim Don Breaks Ironman World Record in Brazil », sur triathlete.com, (consulté le 25 juin 2018).
  6. (en) « Tim Don Struck by Car, Fractured Vertebrae, Out of IMWC », sur triathlete.com, (consulté le 25 juin 2018).
  7. (en) « Tim Don Crushes Boston 6 Months After Kona Crash », sur triathlete.com, (consulté le 25 août 2016).
  8. (en) John Levison, « He’s back: Tim Don returns to WIN IRONMAN 70.3 Costa Rica », sur tri247.com, (consulté le 25 juin 2018).
  9. (en) Erin Beresini, « Everything You Must Know About the New Tim Don Documentary », sur triathlete.com, (consulté le 25 juin 2018).
  10. « Tim Don Triathlon », sur www.les-sports.info (consulté le 23 février 2015).
  11. « Palmarès ITU : Tim Don », sur www.triathlon.org (consulté le 23 février 2015).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

DocumentaireModifier

  • The man whith the halo .

Articles connexesModifier

Liens externesModifier