Ouvrir le menu principal

The Crow 3: Salvation

film sorti en 2001
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Crow.
The Crow 3: Salvation
Titre original The Crow: Salvation
Réalisation Bharat Nalluri
Scénario Chip Johannessen
Sociétés de production Edward R. Pressman Film
Fallen Bird Productions Inc.
IMF Internationale Medien und Film GmbH & Co. Produktions KG
Jeff Most Productions
Pacifica Film Distribution
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre fantastique
Durée 102 minutes
Sortie 2000

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Crow 3: Salvation (The Crow: Salvation) est un film fantastique américano-allemand réalisé par Bharat Nalluri, sorti en 2000. C'est le 3e film de la saga débutée avec The Crow (1994)[1].

SynopsisModifier

Bien qu'il ait toujours clamé son innocence, Alex Corvis est injustement condamné à mort pour le meurtre de sa petite amie Lauren Randall, violée et tuée de plusieurs coups de couteau. Le soir de ses 21 ans, juste avant son exécution sur la chaise électrique, Alex croit reconnaître le véritable assassin, un homme portant des cicatrices au bras. Au cours de l'électrocution, le masque de cuir et de métal fond, imprimant sur le visage sans vie une cicatrice évoquant une tête de corbeau. Ramené d'entre les morts par l'oiseau noir, Alex entreprend, dans un monde de cauchemars, de vices et de corruption contrôlé par la police, d'obtenir justice.

Pendant son enquête, Alex parvient à convaincre Erin, la jeune sœur de Lauren, qu'il n'est pas le responsable de sa mort ; elle décide de l'aider à découvrir l'identité du véritable meurtrier. Le père d'Erin, qui est une personnalité très importante dans la ville, semblerait impliqué involontairement dans la mort de sa sœur, il sera assassiné à son tour, et le meurtrier le fera passer pour un suicide. La situation s'aggrave lorsque le véritable meurtrier apprend qu'Alex est toujours en vie. Il semble connaître le moyen qu'Alex a utilisé pour revenir d'entre les morts et il connait aussi le moyen de faire en sorte qu'Alex ne soit plus une menace, en tuant la source qui l'a ramené à la vie ou en lui faisant croire que sa mission était enfin achevée.

Pensant qu'il avait enfin arrêté le coupable du meurtre de sa petite amie en retrouvant un bras couvert de cicatrice dans un massacre, Alex décide de se laisser mourir dans la rue, mais lorsqu'il revient dans le cabinet de son avocat pour lui annoncer la nouvelle, il retrouve celui-ci battu à mort et Erin enlevée. Alex comprend alors que le bras couvert de cicatrices n'appartenait pas à celui qu'il recherchait et qu'il ne s'agissait que d'une ruse. Refusant qu'Erin subisse le même sort que sa sœur, Alex repart à la chasse.

Juste avant de mourir, son avocat et regretté ami a pu montrer l'assassin à l'aide d'une pièce d'échec ; il s'agit du chef de la police. Ce dernier connaissant la magie occulte, il sait comment arrêter Alex ; si le corbeau meurt, Alex disparaitra. Ceci amène à un affrontement final entre Alex et le chef de la police, durant lequel le jeune homme a très vite le dessus et emmène le corps du chef de la police dans le meilleur endroit qui soit pour subir sa punition : la chaise électrique sur laquelle Alex a perdu la vie. Lauren vengée et l'âme d'Alex en paix, ce dernier se rend sur la tombe de feu sa bien-aimée avec Erin.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Producteurs délégués : Moritz Borman, Chris Sievernich, Bob Weinstein, Harvey Weinstein

DistributionModifier

ProductionModifier

Genèse et développementModifier

Rob Zombie a été un temps pressenti pour écrire et réaliser le film ainsi que pour superviser la musique. Il sera finalement renvoyé par les producteurs en raison de différends artistiques. Sa chanson Living Dead Girl sera cependant utilisée dans le film. Le poste de réalisateur sera proposé à Álex de la Iglesia, qui le refusera[5].

Distribution des rôlesModifier

TournageModifier

Le tournage a eu lieu à Salt Lake City[6].

Bande originaleModifier

Original Motion Picture ScoreModifier

The Crow: Salvation
Original Motion Picture Score

Bande originale de Marco Beltrami
Sortie
Durée 54:14
Genre musique de film
Critique
Liste des titres
  1. The Crow: Salvation Main Title - 2:07
  2. Evidence Room - 2:21
  3. Alex Visits Lauren's Grave - 2:55
  4. Houdini - 1:59
  5. GD Picasso - 2:15
  6. Industrial Strength Creeps - 0:36
  7. Make Me Like You - 3:18
  8. Officer Down - 2:29
  9. Investigation Key Club - 4:05
  10. Slo-Mo Walking - 1:01
  11. Alex Corvis' Execution - 4:05
  12. Your Daddy Owns D.E.R.T. - 2:08
  13. Alex Visits Thomas - 2:30
  14. Majorly Demented - 4:54
  15. The Crow Croaks - 2:10
  16. More Slo-Mo Walking - 1:07
  17. Chasing Sis - 3:02
  18. Captain Gets a Shock - 2:36
  19. Love Therme-Ending - 2:37
  20. Meet Again - 5:59

Original Motion Picture SoundtrackModifier

The Crow: Salvation
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de divers artistes
Sortie
Durée 71:19
Genre pop rock, heavy metal, rap, rock industriel
Producteur Jeff Most
Label Koch Records
Critique
  1. The Best Things (Exclusive Radio Mix) - Filter
  2. Living Dead Girl (Naked Exorcism Remix) - Rob Zombie
  3. Bad Brother - The Infidels feat. Juliette Lewis
  4. Warm Winter - Kid Rock
  5. It's All Over Now, Baby Blue - Hole (reprise de Bob Dylan)
  6. What You Want - The Flys
  7. Big God - Monster Magnet
  8. Painful - Sin
  9. Antihistamine (Forgotten By the World Remix) - Tricky
  10. Independent Slaves - Days of the New
  11. Everything Sucks (Again) - Pitchshifter
  12. Waking Up Beside You (Remix) - Stabbing Westward
  13. Now is the Time (The Crystal Method Millennium Remix) - The Crystal Method feat. The Prodigy
  14. Burning Inside - Static-X feat. Burton C. Bell (reprise de Ministry)
  15. Rusted Wings - New American Shame
  16. Underbelly of the Beast - Danzig

SortieModifier

Pour tester le film, le distributeur américain Miramax diffuse le film dans une seule salle de Spokane. Miramax envisage alors une sortie directement en vidéo suite à un accueil mitigé. Certains sites Internet de fans de The Crow appelleront au boycott de certains films de Miramax pour l'inciter à sortir le film dans des salles du reste du pays. Cela n'empêchera finalement pas le film de ne sortir qu'en vidéo par la suite[5].

Notes et référencesModifier

  1. Ce troisième opus n'a aucun lien direct avec les précédents. En effet le personnage de Sarah, une jeune fille morte dans le second opus, est ici vivante et adulte.
  2. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  3. The Crow 3: Salvation sur Voxofilm
  4. The Crow 3: Salvation sur RS Doublage
  5. a et b (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  6. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  7. (en) « The Crow: Salvation (Original Motion Picture Score) », sur AllMusic (consulté le 6 octobre 2016)
  8. (en) « The Crow: Salvation (Original Motion Picture Soundtrackack) », sur AllMusic (consulté le 6 octobre 2016)

Liens externesModifier