The Artwoods

groupe britannique
The Artwoods
Pays d'origine Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical rhythm and blues
Années actives 1963-1967
Labels Decca
Parlophone
Fontana
Composition du groupe
Membres Art Wood (en)
Derek Griffiths
Malcolm Pool (en)
Keef Hartley
Jon Lord
Colin Martin

The Artwoods est un groupe britannique de rhythm and blues des années 1960.

HistoriqueModifier

En 1963, le chanteur Art Wood (en) (ex-Blues Incorporated) voit son groupe, The Art Wood Combo, se disperser. Fan d'un petit groupe nommé Red Bludd's Bluesicians, il convainc deux de ses membres, le claviériste Jon Lord et le guitariste Derek Griffiths, de former un nouveau groupe avec lui. Ils se baptisent « The Artwoods » et sont rejoints en 1964 par le bassiste Malcolm Pool (en) (ex-The Roadrunners) et le batteur Keef Hartley (ex-Rory Storm and the Hurricanes) avant de décrocher un contrat avec Decca Records[1].

Les Artwoods publient quelques 45 tours et un album dans les années qui suivent, mais le succès n'est pas au rendez-vous : leur meilleur classement est une 35e place dans le Melody Maker pour I Take What I Want en 1965[2]. Le groupe se sépare à l'été 1967, après une dernière tournée au Danemark où leur single Brother Can You Spare a Dime, tentative de profiter de la mode des films de gangsters parue sous le nom « St. Valentine's Day Massacre », a rencontré un succès aussi prodigieux qu'inattendu[3]. Keef Hartley rejoint les Bluesbreakers de John Mayall, tandis que Jon Lord, après un bref passage chez les Flower Pot Men, part fonder Deep Purple[1].

À noter que le jeune frère de Art Wood est le guitariste Ron Wood, qui a œuvré avec les Faces de Rod Stewart, avant de rejoindre les Rolling Stones, en remplacement de Mick Taylor.

DiscographieModifier

SinglesModifier

  • 1964 : Sweet Mary / If I Ever Get My Hands on You
  • 1965 : Oh My Love / Big City
  • 1965 : Goodbye Sisters / She Knows What to Do
  • 1966 : I Take What I Want / I'm Looking for a Saxophonist
  • 1966 : I Feel Good / Molly Anderson's Cookery Book
  • 1967 : What Shall I Do / In the Deep End
  • 1967 : Brother Can You Spare a Dime / Al's Party (sous le nom « St. Valentine's Day Massacre »)

EPModifier

  • 1966 : Oh My Love
  • 1966 : Jazz in Jeans

AlbumModifier

  • 1966 : Art Gallery

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « The Artwoods - Biography », sur Allmusic (consulté le 7 septembre 2013).
  2. (en) Dave Thompson, Smoke on the Water : The Deep Purple Story, ECW Press, , 402 p. (ISBN 1-55022-618-5, lire en ligne), p. 24.
  3. (en) Dave Thompson, Smoke on the Water : The Deep Purple Story, ECW Press, , 402 p. (ISBN 1-55022-618-5, lire en ligne), p. 25-26.