Thérèse Fournier

Thérèse Fournier
Image dans Infobox.
Thérèse Fournier en 2021.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (41 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Thérèse, la chanteuse, de son nom complet : Thérèse Fournier, née le à Paris, est autrice-compositrice-interprète, écrivain, éducatrice et comédienne française.

BiographieModifier

Enfance et étudesModifier

Thérèse Fournier est issue d’une famille nombreuse, elle a 5 frères et une sœur, la journaliste Marie-Coralie Fournier, qui est sa jumelle. Ses 2 frères cadets sont également jumeaux.

Ses parents sont ingénieurs, Thérèse évolue dans un milieu classique et exigeant. Elle passe du temps dès 6 ans à écrire des poèmes, puis à chanter à capela ses textes. Vers 14 ans, une amie lui montre un accord à la guitare. Thérèse a le coup de cœur, elle s’en achète une avec l’aide de son frère aîné qui est musicien hautboïste. Elle en joue tous les jours en apprenant la musique en autodidacte. Elle veut être chanteuse mais son milieu socio-éducatif est hostile à ce projet. Thérèse passe un bac S et rentre à la fac d’Art du spectacle[1]. Puis elle intègre un BTS audiovisuel option son et devient opérateur du son à Radio-France et France 3 en tant qu’intermittente du spectacle[2].

La chanteuseModifier

 
Thérèse, chanteuse au Festival de Poupet 2009

En 2002, Thérèse s’installe à Nantes et commence à chanter ses chansons avec sa guitare et son frère hautboïste, Louis-Joseph Fournier, sur le remblai des Sables d’Olonne, puis dans des campings et des cafés concerts.

En 2003, elle rencontre Jérémy Gabard, directeur de l’association Nazairienne LMP musique[3]. L'association lui propose de développer son projet artistique. Thérèse, qui choisit son prénom comme nom de scène, commence alors à se produire dans des théâtres et des festivals.

En 2005, elle sort son premier album : Libérez les marionnettes[4]. Il sera la meilleure vente de la FNAC de Nantes à sa sortie, avec un clip sur sa chanson « Entre copines »[5]. Puis elle rencontre Bruno, du café-concert le Sablier, qui fait tourner la chanteuse Anaïs[6]. Il développe également le projet du chanteur Mr Roux[7]. Avec son association le Sablier tour, Bruno devient le manager-tourneur de Thérèse.

La chanteuse Thérèse se produit en concert seule sur scène avec les chansons qu'elle écrit et sa guitare et joue au festival de Mythos[8]. Au festival de Poupet[9]. Aux Francofolies de la Rochelle[10]. Au festival Chorus des Hauts de seine, à Voix de Fête à Genève[11]. Elle chante sur les scènes du Café de la danse[12]. Au Zèbre de Belleville, à l’Olympic, aux trois Baudets et au Cabaret sauvage[2]. Elle se produit en premières parties d’Anaïs et de CharlElie Couture[13]. Avec Sanseverino[14]. Avec Anis, les Cowboys fringants et la chanteuse Rose[15]. Thérèse joue avec les Fatals Picard, Tryo, Yves Jamait, Bernard Joyet et Pauline Croze[3]. La chanteuse est engagée et se produit également pour des événements tels que le Téléthon ou la lutte contre le nucléaire.

Hypersensible et avec des textes bien sentis, Thérèse fait preuve de beaucoup d’humour et a un esprit rock sur scène[16]. Son public surnommera même sa guitare : la guitare punk, à la suite d'un concert donné avec les Hellscrack qui colleront un sticker « vive le punk » sur sa guitare classique. La chanteuse est tout terrain, se produisant aussi bien avec des groupes de rock que de métal ou de rap. Avec sincérité, elle a la faculté de capter le public et celui-ci ne s’ennuie pas. Elle se moque des conventions de la chanson française et aime la provocation[17].

En 2007 elle sort un album live enregistré à Chanteix à la Boite en Zinc[4]. Puis elle s’entoure de musiciens à la basse et à la batterie. Mais un an après, Thérèse revient en solo sur scène, formule qu’elle affectionne pour la liberté que cela lui donne de sortir du cadre quand elle veut.

Elle se forme avec des coachs scéniques lors de dispositifs tels qu'Artistes en scène (Trempolino) ou le Chantier des Francos[18]. Elle travaille en résidence avec Philippe Chasseloup à la mise en scène, Florent Prin aux lumières, éclairagiste d’Orange Blossom et des Bouskidou et Mathieu Bourdeau au son qui sonorise également le groupe Ultra Vomit. Thérèse remporte plusieurs premiers prix lors de tremplins, au Festiv’art à Foix, au festival de Cholet ou encore au festival de Pornic[19].

En 2008, elle est contactée par les Francofolies de la Rochelle qui lui proposent de créer un spectacle jeune public pour une tournée de 2 ans en partenariat avec l’Union Nationale des Jeunesses Musicales de France. Thérèse créer des chansons, en adapte certaines pour les plus jeunes et reprend des chansons de Jacques Higelin et de Christian Paccoud. Elle présente son spectacle en 2008 aux Francofolies de la Rochelle puis le joue dans les centres culturels en France auprès du jeune public pendant 2 ans.

La même année, Thérèse créer une société de production : Indé Prod, avec Pierre Babin, son tourneur au sein de Darjeeling production, association qui prend le relais du Sablier Tour. Thérèse sort un album : Ça pourrait être pire[4]. Il est distribué par L’autre distribution, puis elle fait réaliser dix clips sur ses chansons[20]. Les clips sont intégrés au DVD de son spectacle filmé au Champilambart à Vallet et qui s’appelle : Le pire contre-attaque[21]. Certaines chansons comme Ça pourrait être pire sont étudiées dans les écoles[22].

En 2010, elle se produit pour un concert avec l’orchestre philharmonique de St Nazaire. Pour sa production discographique, elle aménage une caravane studio. Thérèse s’installe à Pornichet, elle manage de jeunes artistes, fait de la mise en scène de concerts, des ateliers d’écriture et écrit des textes de chansons pour des interprètes. Puis elle travaille sur l’écriture de nouvelles chansons qu’elle produit avec Jonathan et Maxime Verleysen du groupe Elephanz.

Thérèse enregistre un album : Celui qu’il me faut, au studio le Garage Hermétique à Nantes[4]. L’album sort début 2012 alors que Thérèse donne ses derniers concerts en France et en Allemagne. Puis elle disparaît brutalement de la scène musicale.

La maladie de CushingModifier

De 2012 à 2019, Thérèse disparaît du devant de la scène. Elle commence une formation d’art thérapie puis part vivre en Seine et Marne chez ses parents et subit un parcours médical douloureux. Elle a la maladie de Cushing[23]. Une maladie rare qui se caractérise par une tumeur dans son hypophyse, au milieu du cerveau et un taux de Cortisol très élevé[24].

Les médecins ne trouvent pas le bon diagnostic[25]. Pendant 7 années, Thérèse va passer de consultations en hospitalisations et être internée à deux reprises en psychiatrie. On la croit dépressive, puis psychotique : bipolaire et schizophrène[26]. Elle change considérablement physiquement en prenant 50 kilos[1].

Elle ne chante plus et ne travaille plus, mais elle écrit un roman en 2016 : Juliette, l’art d’être ressucyclable, édité chez Ancre et plume[27]. Pendant cette période, elle passe un diplôme d’éducatrice.

Thérèse s’installe aux Sables d’Olonne en 2018 avec ses parents, c’est là qu’elle est diagnostiquée par une médecin généraliste alors que son pronostic vital est engagé. Elle est opérée d’une tumeur à l’hypophyse en 2019[28]. Elle est aujourd’hui en rémission et n'a pas pu avoir d'enfants[29].

Le livre : Poisson luneModifier

 
Poisson lune, Témoignage sur une maladie rare - Thérèse Fournier

En 2019, à la suite de son opération de l’hypophyse, Thérèse écrit un livre pour raconter son parcours : Poisson lune - témoignage sur une maladie rare[30].

Le livre auto édité grâce à un financement participatif est destiné aux médecins internes afin de les sensibiliser à la maladie de Cushing. Mais à sa sortie, le public s’en empare et il se vend à plus de 1000 exemplaires en 3 mois. La presse du monde entier parle du parcours effroyable de Thérèse. Elle sort le livre en audio pour le rendre accessible à tous[31].

L’éditeur Vents-des-lettres réédite Poisson lune en mars 2020 avec une préface de l’association Surrénales et les nouveaux textes des chansons que Thérèse a écrit en sortant de son opération.

Thérèse Fournier, de son nom d’autrice, donne des conférences, des témoignages chantés dans des événements handicap, sur le thème de la résilience. Elle dédicace dans les librairies et les salons du livre[32]. Elle répond à de nombreuses interviews[33]. On la voit sur France info[26]. Au JT de France 3[34],[23]. Au 13h de France 2 et dans l’émission « ça commence aujourd’hui » animée par Faustine Bollaert[35]. Elle intervient sur le plateau du Magazine de la santé[36]. Elle est invitée par Marina Carrère d’Encausse[37]. Elle témoigne sur Vivre Fm[38]. Elle passe en direct sur France bleu[39] . Elle raconte son histoire sur Radio fidélité[40]. Des personnes malades sont diagnostiquées et soignées à la suite des diffusions de son témoignage.

En 2020, Thérèse écrit Poisson lune : le Conte pour enfants, illustré par Norbert Pacorel[41]. L’histoire de Poisson lune y est racontée de façon poétique et avec des métaphores. Le conte est édité chez VDL éditions et est destiné aux enfants entre 2 et 6 ans. Il est enregistré en conte audio par la comédienne Evelyne Floury Tingaut[42].

En 2021, le livre Poisson lune est traduit en portugais par Nelson Haj Mussi[43].

Le retour sur scèneModifier

 
Thérèse en concert à Nantes 2020[44]

En 2020, après 8 ans d’absence, Thérèse remonte sur scène avec ses nouvelles chansons et quelques anciennes étrangement prémonitoires, notamment « Ça pourrait être pire » qui raconte qu’elle aurait pu « avoir une maladie rare » ou « être internée »[45]. Elle donne son premier concert entre deux confinements, lors du festival de l’association Chants Sons. Le concert est complet et se produit à guichet fermé.

La même année elle reçoit le 1er prix du Comité du cœur de la SACEM[46]. C'est Claude Lemesle qui lui remet le prix pour son livre Poisson lune, l’écriture de ses chansons et son parcours de vie.

Thérèse écrit de nouvelles chansons et retrouve son équipe : Philippe Chasseloup à la mise en scène, Mathieu Bourdeau au son et Florent Prin à la lumière. Elle travaille en résidence avec le soutien de La Bouche d’air à Nantes puis au Théâtre national de Rezé. Puis elle réalise une captation vidéo au Quai des arts à Pornichet[47].

En novembre 2020 elle commence à travailler avec le producteur Benoît Agoyer de Kalmia productions, qui produit notamment l’humoriste Elodie Poux[48].

Elle se produit lors du festival Chant’appart[49]. Elle participe au dispositif Scène du Pays[50]. Thérèse, la chanteuse retrouvée fait une tournée de concerts dans les institutions thérapeutiques auprès des personnes fragiles[51].

Thérèse reprend sa place sur la scène musicale[52]. Elle fait un retour sur scène gagnant en septembre 2021 à Nantes[53]. Elle annonce la sortie d’un EP de 4 chansons pour 2022 : Même pas mal[21].

 
Thérèse sur scène avec Élodie Poux

En 2022, Thérèse se produit sur plusieurs premières parties de l'humoriste et chroniqueuse Élodie Poux, au Vendéspace, à La Rochelle ou encore à La cité des congrès de Nantes en mars 2022.

EngagementsModifier

Thérèse est une chanteuse engagée et n’hésites pas à s’investir dans différentes associations. Plus jeune, elle est bénévole à la Croix rouge française, puis elle donne de son temps au Secours catholique, avec les enfants immigrés et dans les Bidonvilles.

Chanteuse, elle collabore avec l’Association des Paralysés de France et donne des ateliers d’écriture dans des maisons de quartiers et avec les personnes âgées.

Thérèse écrit des chansons sociales et engagées et se produit bénévolement dans des festivals contre le nucléaire ou pour l’écologie.

Elle passe son diplôme d’éducatrice en 2018 et anime des ateliers d’écriture Slam avec les jeunes adolescents de l’Aide Sociale à l’Enfance puis des ateliers de musique avec des jeunes autistes[54].

En 2019, elle devient bénévole au sein de l’association Surrénales[55]. Une association de maladies rares et monte des groupes de travail pour mener des actions en faveur des patients et de l’information aux soignants[56]. Elle s'engage également auprès du collectif inter hôpitaux : Soigner encore.

Thérèse se produit en concert pour des événements sur le handicap pour l’inclusion et le vivre ensemble[57]. Elle chante dans les EHPAD, les hôpitaux et les institutions thérapeutiques[58].

Discographie et BibliographieModifier

2005 : Libérez les marionnettes (album studio avec clip, produit par Barbaoute)[59].

2007 : Thérèse en concert (album live enregistré à la Boite en Zinc à Chanteix)[4].

2008 : Ça pourrait être pire (album studio enregistré au Ballon Farm et produit par Indé prod et distribué par L’autre distribution)[4].

2009 : Le pire contre attaque (DVD du spectacle filmé à Vallet avec les clips de ses chansons, produit par Indé prod)[21].

2012 : Celui qu’il me faut (double album réalisé par Jonathan Verleysen et enregistré au Garage Hermétique, distribué par L’autre distribution)[4].

2016 : Juliette, l’art d’être ressucyclable (Roman édité chez Ancre et plume)[27].

2019 : Poisson lune, témoignage sur une maladie rare (édité en 2020 par Vents des lettres et traduit en portugais en 2021)[60].

2020 : Poisson lune, le conte pour enfants illustré par Norbert Pacorel ; édité par VDL[61].

2021 : Poisson lune, traduction portugaise par Nelson Haj Mussi, édité par VDL[43].

2022 : Même pas mal (EP arrangé par Jonathan Verleysen, supervisé par Rodolphe Chaillou, mixé par Yves Jaget et masterisé par Vincent Louvet)[62]

2023 : Nouvel album en préparation annoncé pour 2023[63].

Prix et distinctionsModifier

2005 : 1er prix Auteur-compositeur interprète Tremplin de Pornic.

2006 : 1er prix Auteur-compositeur interprète Festiv'Art à Foix.

2007 : 1er prix Auteur-compositeur interprète du Festival de Cholet.

2020 : 1er prix du Comité du cœur de la Sacem[46].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Maladie de Cushing : la Sablaise Thérèse Fournier raconte sa descente aux enfers », sur actu.fr (consulté le )
  2. a et b « Feu de la Saint-Jean. La chanteuse Thérèse en vedette », sur Le Telegramme, (consulté le )
  3. a et b « THÉRÈSE », sur FrancoFans, le Magazine de la chanson française -accfa (consulté le )
  4. a b c d e f et g « La boutique Lezaralouest », sur boutique.lezaralouest.com (consulté le )
  5. « Thérèse - Entre copines » (consulté le )
  6. « Anaïs en concert à Rennes », sur Infos Sing Sing Bis, (consulté le )
  7. « Le Sablier: Sablier Tour », sur www.lesablier.fr (consulté le )
  8. « Concert Therese Rennes - Billet & Place Parc Du Thabor A Rennes - Dimanche 22 Avril 2007 », sur www.infoconcert.com (consulté le )
  9. « Thérèse au festival de Poupet (Vendée) » (consulté le )
  10. « Thérèse - Francofolies 2007 » (consulté le )
  11. « Éditions précédentes », sur Festival Voix de Fête (consulté le )
  12. « Nouveau spectacle sensible drôle et rentre dedans - PDF Téléchargement Gratuit », sur docplayer.fr (consulté le )
  13. « ThErEsE - TEndrEssE Et poing leve - PDF Free Download », sur docplayer.fr (consulté le )
  14. Ouest France, « Ouest France »
  15. Gildas Lefeuvre, « 23e édition des Francofolies de La Rochelle », sur GL CONNECTION (consulté le )
  16. « Les Sables-d'Olonne : Thérèse et un grand show final pour clore l'édition 2021 du Souffleur d'Arundel », sur actu.fr (consulté le )
  17. « La plume aiguisée et provocatrice de Thérèse », sur SudOuest.fr (consulté le )
  18. « Francos 2007- Portrait de Thérèse - Vidéo Dailymotion », sur Dailymotion (consulté le )
  19. « Chanteurs et groupes, le festival de la chanson de café vous attend ! », sur nantes.maville.com (consulté le )
  20. « Therese nouvelle album - Vidéo Dailymotion », sur Dailymotion (consulté le )
  21. a b et c « le site de therese - », sur lesitedetherese.com (consulté le )
  22. « Chanson en FLE : enseigner le français avec Thérèse Fournier – Ça pourrait être pire – TV5MONDE | Enseigner le français avec TV5MONDE », sur enseigner.tv5monde.com, (consulté le )
  23. a et b « Nantes : maladie rare, diagnostic trop tardif, elle passe sept ans en enfer avant d'être opérée et sauvée au CHU », sur France 3 Pays de la Loire (consulté le )
  24. admin, « Syndrome et Maladie de Cushing », sur Association Surrénales, (consulté le )
  25. Handicap.fr, « Erreur diagnostic : celles qu'on fait passer pour 'folles'... », sur Handicap.fr (consulté le )
  26. a et b « Traitée pour schizophrénie, Thérèse souffrait en réalité d’une maladie rare », sur Franceinfo, (consulté le )
  27. a et b Thérèse Fournier et Isabelle Perron, Juliette: L'art d'être ressucyclable, (lire en ligne)
  28. « Huit ans pour diagnostiquer sa maladie rare, Thérèse Fournier raconte son calvaire dans un livre », sur France Bleu, (consulté le )
  29. ouest france, « Thérèse », sur ouestfrance.fr
  30. Thérèse Fournier et Vent des lettres VDL, Poisson lune: Témoignage sur une maladie rare, (lire en ligne)
  31. « Poisson lune livre audio by Thérèse Fournier », sur Rakuten Kobo (consulté le )
  32. Ouest france, « Salon du livre »
  33. « Santé : le problème des errances médicales », sur Franceinfo, (consulté le )
  34. « Après huit années de cauchemar, le combat de Thérèse pour faire connaître la maladie de Cushing », sur France 3 Pays de la Loire (consulté le )
  35. « Vendée : atteinte de la maladie de Cushing, l'émouvant témoignage de Thérèse Fournier sur France 2 », sur actu.fr (consulté le )
  36. « Maladie de Cushing : la Sablaise Thérèse Fournier sur France 5 dans le Magazine de la santé », sur actu.fr (consulté le )
  37. Maud Le Rest, « Traitée pour schizophrénie, Thérèse souffrait en réalité d’une maladie rare - AlloDocteurs.fr », sur AlloDocteurs, (consulté le )
  38. « Thérèse Fournier : « Elle était étonnée que je ne me sois pas suicidée avec ce taux de cortisol ! » », sur www.vivrefm.com (consulté le )
  39. « Thérèse Fournier, chanteuse nantaise, elle raconte dans un livre ses 8 ans d'enfer à cause d'un mauvais diagnostic médical », sur France Bleu (consulté le )
  40. Radio Fidélité, « Un jour une vie : la chanteuse Thérèse Fournier “Poisson lune” », (consulté le )
  41. Thérèse Fournier, Vent des lettres et Norbert Pacorel, Poisson lune, Conte pour enfants, (lire en ligne)
  42. « Poisson lune, conte pour enfants livre audio by Thérèse Fournier », sur Rakuten Kobo (consulté le )
  43. a et b Thérèse Fournier, Vent des lettres Editions, Norbert Pacorel et Nelson Haj Mussi Junior, Poisson lune (Português): Testemunho sobre uma doença rara, (lire en ligne)
  44. « le site de therese - espace pro », sur lesitedetherese.com (consulté le )
  45. « Thérèse - ça pourrait être pire - Vidéo Dailymotion », sur Dailymotion (consulté le )
  46. a et b « Thérèse Fournier – Prix Comité du cœur 2020 », sur Comité du cœur des sociétaires Sacem (consulté le )
  47. « Après sa descente aux enfers, une chanteuse nantaise de retour sur scène à Pornichet », sur actu.fr (consulté le )
  48. « Thérèse », sur Kalmia Productions (consulté le )
  49. « Thérèse – Accueillants Chant'Appart » (consulté le )
  50. « SCÈNES DE PAYS : THÉRÈSE, MONTREVAULT-SUR-EVRE », sur Agence départementale du tourisme de l'Anjou (consulté le )
  51. Ouest France, « Thérèse handicap », sur ouestfrance.fr
  52. « Thérèse : « c’est incroyable comme la vie est belle » | Ville de Pornichet », sur www.ville-pornichet.fr (consulté le )
  53. « Nantes : la chanteuse Thérèse remonte sur scène, le retour de "l'ange punk" », sur France 3 Pays de la Loire (consulté le )
  54. Presse océan, « Article Thérèse Fournier »
  55. « Poisson Lune », sur Maladies Surrénales, (consulté le )
  56. Ouest france, « Ouest france »
  57. « ambassadeurs du handicap »
  58. « Ouest France »
  59. Thérèse – Libérez Les Marionnettes (2005, CD) (lire en ligne)
  60. Poisson lune - Thérèse Fournier (lire en ligne)
  61. Poisson lune, conte pour enfants - Thérèse Fournier,Norbert Pacorel (lire en ligne)
  62. « Chanson : Thérèse, la chanteuse qui aime sourire des choses graves, sort un nouvel album », sur France 3 Pays de la Loire (consulté le )
  63. « Le site de Thérèse », sur lesitedetherese.com (consulté le )

Liens externesModifier