Ouvrir le menu principal

Tes tendres années

chanson de Johnny Hallyday
Tes tendres années

Chanson de Johnny Hallyday
extrait de l'album L'Idole des jeunes
Les Bras en croix
Sortie -
Enregistré Bradley Recording Studio - Studio DMS
Nashville - Paris
Durée 2:25
Genre ballade country
Format EP - 33 tours 25cm ; 33 tours 30cm
Auteur Ralph Bernet (adaptation)
Compositeur Darrell Edwards
Producteur Lee Hallyday
Label Philips

Singles de Johnny Hallyday

Singles par Johnny Hallyday (1996)

Tes tendres années

Chanson de Sylvie Vartan
extrait de l'album Sessions acoustiques
Sortie 1993 (version live / single) - 1994 (album studio)
Enregistré (version live / single) - (...) (album studio)
Parc des princes (version live / single) - (...) (album studio)
Durée 2:20 (version studio)
Genre ballade country
Auteur Ralph Bernet (adaptation)
Compositeur Darrell Edwards

Tes tendres années est une chanson emblématique de la carrière de Johnny Hallyday.

Adaptation française, par Ralph Bernet, du titre Tender Years (enregistré dans un premier temps, en 1962, à Nashville, par Hallyday dans sa version originale), Tes tendres années est enregistrée à Paris début 1963, puis parait le 1er mars en super 45 tours et en avril sur le 33 tours 25 cm L'Idole des jeunes, ainsi que sur l'album Les Bras en croix.

Tes tendres années, plus qu'un succès d'époque, s'impose avec le temps comme un classique du chanteur, qui la reprend régulièrement sur scène.

En 1993, Sylvie Vartan fait à la scène une reprise remarquée du titre, qu'elle enregistre l'année suivante en studio sur l'album Sessions acoustiques.

Sommaire

HistoireModifier

Du 17 au 20 février 1962, Johnny Hallyday est (pour la première fois), en studio à Nashville, où il enregistre seize titres en anglais[1] ; douze sont retenus pour l'album Sings America's Rockin' Hits, quatre, parmi lesquels Tender Years[2] demeurent inédit en France durant près de trente ans.

De retour à Paris, le parolier Ralph Bernet propose au chanteur une adaptation du titre, qui en français devient Tes tendres années. Ce titre marque le début d'une fructueuse collaboration entre eux, riche de cinquante chansons[3] et de nombreux succès. Hallyday pourtant séduit, n'enregistre le titre qu'en janvier 1963 et pour l'heure donne sa préférence à deux autres chansons de l'auteur Pas cette chanson et L'Idole des jeunes[4], très vite enregistrées qui deviennent deux grands succès de cette année 1962. L'année suivante, Tes tendres années compte parmi les succès du chanteur. À la scène, absente de son tour de chant à l'Olympia en 1964[5], la chanson est incluse dans un medley en introduction du récital dans cette même salle en 1965[6]. Par la suite, durant plusieurs années le chanteur délaisse la quasi totalité des titres de ses débuts et cela jusqu'en 1973, année où (pour la première fois), il réintroduit Tes tendres années à son répertoire[7] ; un concept de la rétrospective musicale qui trouve son « point d'orgue » sur la scène du Palais des sports avec le spectacle Johnny Hallyday Story en 1976[8].

En 1993, Johnny Hallyday donne trois concerts aux Parc des princes, l'occasion de quelques duos avec des proches du chanteurs, Michel Sardou, Eddy Mitchell, mais aussi David Hallyday et Sylvie Vartan. Depuis leur séparation en 1980, c'est la première fois que le couple se retrouve réuni à la scène[9]. Sylvie Vartan (qui interprète deux titres en duo), pour son entrée en scène, chante Tes tendres années face à Johnny ; une interprétation a capela très remarquée et saluée qui marque les esprits[10],[11]. Tes tendres années par Sylvie Vartan sort en CD single quelques mois plus tard et la chanteuse enregistre le titre en studio, en 1994, dans une nouvelle version cette fois acoustique, tout comme Johnny Hallyday, mais à la scène, lors du Lorada Tour (1995-1996).

Jean-William Thoury souligne que l'emblématique Tes tendres années « comme Souvenirs, souvenirs, le temps passant, a évidemment pris une coloration nostalgique[12] » ; Johnny Hallyday à la scène a encore repris le titre en 2012 et 2013.

Sessions d'enregistrements et musiciensModifier

NashvilleModifier

Sessions d'enregistrements à Nashville, au Bradley Recording Studio, du 17 au 20 février 1962, Tender Years[13] :

  • Shelby Singleton (en) : réalisation
  • Mort Thomesson, Chuk Bradley, Shelby Singleton : ingénieurs du son

orchestre de Jerry Kennedy :

ParisModifier

Sessions d'enregistrements à Paris, au Studio DMS, en [14] :

Réalisé par Lee Hallyday, avec Roger Roche à la prise de son, Tes tendres années est enregistré sur les bases orchestres de Nashville.

La chansonModifier

La ballade Tes tendres années marque la première incursion de Johnny Hallyday dans la musique country[15].

Les paroles, dans la lignée du titre Souvenirs, souvenirs, se projettent dans un futur, où arrivé à un âge, la nostalgie aidant, on regrette « les jeunes années » et les amours qui les accompagnent :

«  Tu me dis que tu l'aimes
Je sais, tu dis vrai
Et pourtant moi je t'aime
Bien plus fort en secret
Un matin quand il partira
Quand tu pleureras
Dis-toi bien que tu vivais
Tes tendres années
[...]
Si mon cœur ne peut être
Pour toi le premier
J'attendrai afin d'être
Dans ta vie le dernier
Je serai dans ton avenir
Loin des souvenirs
Pour te faire oublier
Tes tendres années
 »

(paroles Ralph Bernet, extraits)

DiscographieModifier

Johnny Hallyday

Tender Years, resté inédit durant 28 ans, le titre parait en 1990 sur le CD Nashville session 62 ;
En 2000, la réédition en CD de l'album Sings America's Rockin' Hits, inclus Tender Years en titre bonus.

Tes tendres années :
1963
 :

 :

 :

Discographie live :

Sylvie Vartan 1993

  • CD 2 titres Philips 862 732-2[20] : Tes tendres années (enregistrement public), Sur tes lèvres (version studio) / (nota : Johnny Hallyday n'apparait au côté de Sylvie Vartan que sur la photo, elle chante seule)
  • CD promotionnel Philips 1705[21] : Tes tendres années (enregistrement public)
  • Parc des Princes 1993 (participation de la chanteuse sur l'album d'Hallyday)

1994 :

Classements hebdomadairesModifier

Classement (1963) Meilleure position[22]
  Région flamande 9
  France 2
  Pays-Bas 1
  Belgique (Wallonie Ultratop 50 Singles)[23] 2

Notes et référencesModifier

  1. http://www.hallyday.com/Son/Sessions/ses62.html / consulté le 27 novembre 2017.
  2. Jean-William Thoury, Johnny en chansons - Dictionnaire des chansons de Johnny Hallyday, 2002, Éditions Semic Music, page 310, citation : « À Nashville, avec les meilleurs instrumentistes de la ville, Johnny s'attaque à ce succès (Tender Years), de George Jones, en anglais. »
  3. http://www.hallyday.com/Auteurs/Compab/bernet.html / consulté le 27 novembre 2017.
  4. Daniel Lesueur, L'argus Johnny Hallyday, discographie mondiale et cotations, 2003, Éditions Alternatives, page 57, citation : « La première chanson que Ralph (Bernet) propose à Johnny c'est Tes tendres années [...]. Bien que conquis, Johnny réfléchit, et lui prend d'abord Pas cette chanson et L'Idole des jeunes. »
  5. http://www.hallyday.com/Son/Concert/concer64.html / consulté le 22 décembre 2017.
  6. http://www.hallyday.com/Son/Concert/concer65.html / consulté le 22 décembre 2017.
  7. http://www.hallyday.com/Son/Concert/concer73.html / consulté le 22 décembre 2017.
  8. http://www.hallyday.com/Son/Concert/concer76.html / consulté le 22 décembre 2017.
  9. https://humanite.fr/johnny-hallyday-fin-de-la-route-pour-le-dernier-geant-du-rocknroll-646882 / Citation (Victor Hache) : « C’était le temps des Tendres Années et des amours pour la blonde Sylvie qui allait devenir sa première épouse. Sylvie Vartan qui, beaucoup plus tard, créera l’événement en chantant le Feu et Je veux te graver dans ma vie à ses côtés au Parc des Princes, devant des milliers de spectateurs émus par les retrouvailles du couple. » / consulté le 22 décembre 2017.
  10. Jean-William Thoury, Johnny en chansons, dictionnaire des chansons de Johnny Hallyday, 2002, Éditions Semic Music, page 312, citation : « [...] la version qu'en fit Sylvie Vartan au Parc des Princes sut donner la chair de poule à toute l'assemblée. »
  11. Jean-François Brieu, Johnny une passion française, 2010, Édition Du Layeur, page 160, citation : « Le spectacle accomplira un tour d'horizon complet de la carrière du chanteur. Il sera émaillé [...], de séquences émotion difficiles à oublier, le duo avec son fils [...] et l'interprétation a capella de Tes tendres années par une Sylvie Vartan portée par la grâce. »
  12. Jean-William Thoury, Johnny en chansons, dictionnaire des chansons de Johnny Hallyday, 2002, Éditions Semic Music, page 312.
  13. http://www.hallyday.com/Son/Sessions/ses62.html / consulté le 26 novembre 2017.
  14. http://www.hallyday.com/Son/Sessions/ses63.html / consulté le 26 novembre 2017.
  15. Jean-William Thoury, Johnny en chansons, dictionnaire des chansons de Johnny Hallyday, 2002, Éditions Semic Music, page 312, citation : « Bien avant d'entamer une authentique période country, avec Michel Mallory pour complice, Johnny flirte déjà avec le genre. IL s'y montre brillant, en particulier avec cette adaptation de Tender Years [...] »
  16. http://www.hallyday.com/Son/Disco/1963/1963ep432861.html / consulté le 26 novembre 2017.
  17. http://www.hallyday.com/Son/Disco/1963/1963sppr373121.html / consulté le 26 novembre 2017.
  18. http://www.hallyday.com/Son/Disco/1963/1963lp76571.html / consulté le 26 novembre 2017.
  19. http://www.hallyday.com/Son/Disco/1963/1963lp77916.html / consulté le 26 novembre 2017.
  20. http://www.hallyday.com/Son/Disco/1993/1993cds862732.html / consulté le 26 novembre 2017.
  21. http://www.hallyday.com/Son/Disco/1993/1993cdspr1705.html / consulté le 26 novembre 2017.
  22. Classements de Johnny Hallyday
  23. Ultratop.be – Johnny Hallyday – Tes tendres années. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 15 décembre 2017.