Terre d'Otrante

province du Royaume de Naples et deu Royaume des Deux-Siciles (1282-1816)
(Redirigé depuis Terre d’Otrante)

La Terre d'Otrante, en italien Terra d'Otranto, est une ancienne subdivision du royaume de Sicile, puis des Deux-Siciles, qui se trouve aujourd'hui dans la région des Pouilles.

Blason de la Terre d'Otrante : le croissant dans la bouche du dauphin, symbole des Turcs, fut ajouté en 1481 quand Alphonse d'Aragon, fils du roi Ferdinand Ier, eut chassé les Ottomans de la province.

Elle comprenait à la fin du XIe siècle les territoires des provinces modernes Lecce, Tarente et Brindisi, à l'exception de Fasano et de Cisternino. Au XVIIe siècle, elle comprenait en sus le territoire de Matera dans la Basilicate[1].

Elle avait pour bornes au nord la Terre de Bari, à l'ouest la Basilicate, au sud la mer Ionienne et à l'est la mer Adriatique.

Son chef-lieu fut d'abord Otrante, mais fut transféré à Lecce au XIIe siècle[1]. Après l'unité italienne, elle fut renommée « province de Lecce », et fut divisée en quatre districts : Lecce, Gallipoli, Brindisi et Tarente.

Son démembrement commença en 1923, quand sa partie occidentale fut érigée en « province ionnienne » (provincia dello Jonio), renommée « province de Tarente » en 1951. En 1927, sa partie septentrionale fut réunie à Fasano et Cisternino (dans la Terre de Bari) pour former la province de Brindisi.

BibliographieModifier

  • (it)Attilio Zuccagni-Orlandini, Corografia fisica, storica e statistica dell'Italia e delle sue Isole, Tipografia L'Insegna di Clio, Florence, 1845.
  • (it)Gabriello De Sanctis (a cura di), Dizionario statistico de' paesi del regno delle Due Sicilie, Naples, 1840.
  • (it)Pompilio Petitti (a cura di), Repertorio amministrativo ossia collezione di leggi, decreti, reali rescritti ecc. sull'amministrazione civile del Regno delle Due Sicilie, vol. 1, Stabilimento Migliaccio, Naples, 1851.
  • (it)Gabriello De Sanctis (a cura di), Elenco alfabetico delle province, distretti, circondari, comuni e villaggi del regno delle Due Sicilie, Stabilimento Tipografico di Gaetano Nobile, Naples, 1854.

Notes et référencesModifier

  1. a et b (it)Luigi Carducci, Storia del Salento, vol. II, M. Congedo, 2006, p. 343.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :