Ouvrir le menu principal
Vignoble de Malvasia sur terra rossa.

La terra rossa, écrite aussi terra-rossa (de l'italien terra rossa, « terre rouge ») est un sol argileux, riche en sesquioxydes (sol fersiallitique) et de couleur rouge, constitué d'argiles de décarbonatation sur affleurements calcaires des régions méditerranéennes, particulièrement sur des calcaires durs et cristallins.

L'eau s'infiltrant mal dans les calcaires durs, ils subissent une décarbonatation par lessivage de surface et une rubéfaction par déshydratation des sels de fer, ce qui forme une argile rouge résiduelle concentrée principalement dans des cavités d'origine karstique de régions méditerranéennes à climat chaud[1].

Notes et référencesModifier

  1. Clément Mathieu, Jean Lozet, Dictionnaire encyclopédique de science du sol, Lavoisier, (lire en ligne), p. 585

Voir aussiModifier