Ouvrir le menu principal

Teriimaevarua II

femme politique française

Teariimaevarua II
Illustration.
Teariimaevarua, reine de Bora-Bora.
Titre
Reine de Bora-Bora

(12 ans, 7 mois et 9 jours)
Couronnement
Prédécesseur Tapoa II
Successeur Teriimaevarua III
Biographie
Titre complet Princesse royale de Tahiti

Reine de Bora Bora et Maupiti

Dynastie Pomare
Nom de naissance Princesse Teariimaevarua Pomare
Date de naissance
Lieu de naissance Raiatea
Date de décès (à 31 ans)
Lieu de décès Bora-Bora
Père Ariʻifaaite
Mère Pōmare IV
Conjoint Temauiarii a Ma'i
Héritier Princesse Teariimaevarua Pomare

Teriimaevarua II
Monarques de Bora-Bora

Teariimaevarua II (née le 23 mai 1841 à Raiatea et morte le 12 février 1873 à Bora-Bora), appartenait à la dynastie tahitienne des Pomare, la dynastie royale de Tahiti, en tant que fille de la reine Pomare IV, reine de Tahiti de 1827 à 1877.

Princesse tahitienne par sa naissance, elle devient par la suite après la mort de son oncle Tapoa II, reine de Bora-Bora et Maupiti en 1860, après avoir renoncé à ses droits sur la couronne de Tahiti.

Son règne dure plus de douze ans, de 1860 à 1873. N'ayant pas d'enfants, c'est sa nièce, Teriimaevarua Pomare, qui lui succède à sa mort.

BiographieModifier

Princesse tahitienneModifier

Maevarua Pomare est née le 23 mai 1841 sur l'île de Raiatea. Quatrième enfant de la reine Pomare IV de Tahiti et de son second époux le prince consort Ariʻifaaite, elle est la première fille du couple royal.

Élevée à Papeete avec ses frères et sœurs, elle a à peine un an lorsque l'amiral Abel Aubert Du Petit-Thouars, chef de la flotte française en Océanie, annexe les îles Marquises et déclare la guerre au Royaume de Tahiti. En 1847, elle a six ans lorsque sa mère accepte le protectorat français.

Héritière de Bora-BoraModifier

En 1843, son oncle le roi Tapoa II de Bora-Bora, ex-époux de la reine Pomare IV, n'ayant pas d'enfants demande à la reine de Tahiti, sa plus proche parente, de lui choisir un héritier parmi sa progéniture. Privilégiant ses fils pour sa propre succession, la reine Pomare offre sa fille aînée, Maevarua, comme potentielle héritière du Royaume de Bora-Bora.

Le roi accepte et Maevarua Pomare reçoit, à l'âge de quatre ans, le titre de princesse héritière de Bora-Bora. En conséquence, cette dernière doit renoncer à ses droits sur le trône de Tahiti pour elle et ses descendants.

En 1850, elle quitte l'île de Tahiti pour rejoindre son futur royaume. Son oncle, le roi Tapoa II, s'occupe de faire achever son éducation en employant auprès de la princesse des précepteurs britanniques.

RègneModifier

Le 3 juillet 1860, après la mort de Tapoa II, elle devient reine de Bora-Bora et de Maupiti sous le nom de Teariimaevarua II[1].

En février 1866, elle épouse le prince Temauiarii, de la famille princière Ma'i de Bora-Bora. Cette union reste sans enfant ce qui l'amène à reconnaître sa nièce, la Princesse Teriimaevarua Pomare, fille de son frère Tamatoa V, comme héritière de son royaume.

À sa mort en 1873, sa nièce hérite de son titre et prend le nom de Teariimaevarua III. Étant mineure, c'est le prince Temauriari'i, qui exerce la régence jusqu'à sa majorité.

TitulatureModifier

La princesse Maevarua Pomare a porté les titres suivants:

  • 23 mai 1841 - mai 1843 Son Altesse Royale Maevarua Pomare, Princesse royale de Tahiti.
  • Mai 1843 - juillet 1860 Son Altesse Royale la princesse héritière de Bora Bora et Maupiti.
  • Juillet 1860 - 12 février 1873 Sa Majesté la reine de Bora Bora et Maupiti.

AscendanceModifier

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
4. Ariʻipeu-a-Hiro
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2. Ariʻifaʻaite
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
20. Tamatoa III (= 28)
 
 
 
 
 
 
 
10. Tamatoa IV (= 14)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
21. Tu-rai-ariʻi (= 29)
 
 
 
 
 
 
 
5. Teihotu Taʻavea
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
22. Mato Teri’i Tepoara’i (= 30)
 
 
 
 
 
 
 
11. Tu-ra’i-ariʻi E-he-vahine (= 15)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
23. Te-ha’apapa I (= 31)
 
 
 
 
 
 
 
1. Teriʻimaevarua II
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
24. Teu Tunuieaite Atua
 
 
 
 
 
 
 
12. Pōmare Ier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
25. Tetupaia-i-Hauiri
 
 
 
 
 
 
 
6. Pōmare II
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
26. Teihotu-i-Ahura’i
 
 
 
 
 
 
 
13. Tetua-nui-reia-i-te-raʻi-atea
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
27. Vave’a Tetua-nui-rei-a-ite Ra’iatea
 
 
 
 
 
 
 
3. Pōmare IV
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
28. Tamatoa III (= 20)
 
 
 
 
 
 
 
14. Tamatoa IV (= 10)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
29. Tu-rai-ariʻi (= 21)
 
 
 
 
 
 
 
7. Teri’to’-o-terai Tere-moe-moe
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
30. Mato Teri’i Tepoara’i (= 22)
 
 
 
 
 
 
 
15. Tu-ra’i-ariʻi E-he-vahine (= 11)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
31. Te-ha’apapa I (= 23)
 
 
 
 
 
 

Liens internesModifier

Notes et référencesModifier