Tellurite

minéral (oxyde de tellure)

Tellurite
Catégorie IV : oxydes et hydroxydes[a]
Image illustrative de l’article Tellurite
Monocristal de tellurite. Mine de Moctezuma (municipalité de Moctezuma, État de Sonora, Mexique). Taille : 4,1 × 4,0 × 3,7 cm.
Général
Numéro CAS 7446-07-3
Classe de Strunz
Classe de Dana
Formule chimique O2Te TeO2
Identification
Masse formulaire[b] 159,6 ± 0,03 uma
O 20,05 %, Te 79,95 %,
Couleur Blanc à jaune ou jaune vif à orange-jaunâtre, presque incolore en lumière transmise
Classe cristalline et groupe d'espace Bipyramidale
mmm (2/m 2/m 2/m)
Système cristallin Orthorhombique
Réseau de Bravais a = 5,6 Å, b = 12,03 Å, c = 5,46 Å
Échelle de Mohs 2
Éclat Sub-adamantin
Propriétés optiques
Indice de réfraction Biaxiale : nα = 2,000 ; nβ = 2.180 ; nγ = 2.350
Biréfringence δ = 0,350
Dispersion 2 vz ~ Relativement faible
Transparence Transparente
Propriétés chimiques
Densité 5,88 à 5,92

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La tellurite est un minéral rare constitué de dioxyde de tellure TeO2. Son nom vient de Tellus, nom latin de la déesse Terre.

La tellurite se présente sous la forme de cristaux orthorhombiques jaunes à blanc transparent, prismatiques à aciculaires.

On la trouve dans la zone oxydante de gisements minéraux, en association avec du tellure natif, de l'emmonsite et d'autres minéraux du tellure.

Elle a été décrite pour la première fois en 1842 dans la formation de Faţa Băii (« la Face du bain »), près de Zlatna (județ d'Alba, Roumanie).

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier