Ouvrir le menu principal

Teinurosaurus

genre de dinosaures théropodes carnivores du Jurassique supérieur retrouvé au Portugal.
Teinurosaurus
Description de l'image Defaut 2.svg.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Sauropsida
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda
Famille  Coeluridae

Genre

 Teinurosaurus
Nopcsa, 1928

Nom binominal

 Teinurosaurus sauvagei
von Huene, 1932 (originellement sous le nom de Caudocoelus)

Teinurosaurus (signifiant « lézard à queue rallongée ») est un genre de dinosaures théropodes carnivores du Jurassique supérieur retrouvé au Portugal. L'espèce-type, Teinurosaurus sauvagei, a été nommée et décrite par Franz Nopcsa von Felső-Szilvás en 1928.

L'holotype, MGB 500, a été perdu.

Le genre a été classé chez les Coeluridae par von Huene, mais est de nos jours considéré comme un Neotheropoda incertae sedis, voire un Nomen dubium.

HistoireModifier

En 1897, le paléontologue français Henri-Émile Sauvage classe les fossiles d'une queue, retrouvée dans une strate du Kimméridgien du Portugal, chez l'espèce Iguanodon prestwichii[1].

En 1928, Franz Nopcsa identifie les restes comme étant ceux d'un théropode. Il nomme le genre Teinurosaurus. Le nom générique provient du grec teinein (« rallonger ») et oura (« queue »)[2]. Cependant, dû à une erreur de l'imprimeur, le nom est placé près d'une référence aux Saurornithoides (Osborn 1924), donnant la fausse impression que Nopcsa voulait renommer ce genre. Nopcsa a corrigé l'erreur dans un addendum publié l'année suivante[3].

En 1932, Friedrich von Huene renomme les fossiles Caudocoelus sauvagei, honorant ainsi Sauvage avec le nom spécifique[4].

Le nom Teinurosaurus est grandement oublié jusqu'en 1969, alors que John Ostrom révèle sa priorité et précise que Nopcsa n'a pas donné de nom spécifique[5].

En 1978, George Olshevsky est le premier à combiner les deux noms Teinurosaurus sauvagei[6].

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Teinurosaurus » (voir la liste des auteurs).
  1. Henri-Émile Sauvage, Les Vertébrés fossiles du Portugal. Contributions à l'étude des poissons et des reptiles du Jurassique et du Crétacé, Mémoires et Communications du Service géologique du Portugal, 1897/1898, p. 1-46
  2. (en) F. Nopcsa, « The genera of reptiles », Palaeobiol, vol. 1,‎ , p. 163-188
  3. (en) F. Nopcsa, « Addendum "The genera of reptiles" », Palaeobiol, vol. 1,‎ , p. 201
  4. (de) F. v. Huene, « Die fossile Reptil-Ordnung Saurischia, ihre Entwicklung und Geschichte », Monographien zur Geologie und Palaeontologie, serie 1, vol. 4, nos 1-2,‎ , p. 1-361
  5. (en) J. H. Ostrom, « Osteology of Deinonychus antirrhopus, an Unusual Theropod from the Lower Cretaceous of Montana », Bulletin of the Peabody Museum of Natural History, vol. 30,‎ , p. 1-165
  6. (en) G. Olshevsky, « The Archosaurian Taxa (excluding the Crocodylia) », Mesozoic Meanderings, vol. 1,‎ , p. 1-50