Saurornithoides mongoliensis

Saurornithoides
Description de cette image, également commentée ci-après
Crâne de l'holotype AMNH 6516 de Saurornithoides mongoliensis.
Classification
Règne Animalia
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda
Super-famille Coelurosauria
Clade Maniraptora
Clade Paraves
Famille  Troodontidae
Sous-famille  Troodontinae

Genre

 Saurornithoides
Osborn[1], 1924

Espèce

 Saurornithoides mongoliensis
Osborn[1], 1924

Saurornithoides (lézard à forme d'oiseau) est un genre éteint de petits dinosaures théropodes, de la famille des troodontidés et du grand clade des maniraptoriens.

Une seule espèce est rattachée au genre : Saurornithoides mongoliensis.

Elle vivait en Mongolie où il a été découvert dans la formation géologique de Djadokhta du bassin de Nemegt, datée entre 84 et 72 millions d'années (Campanien - Crétacé supérieur -).

HistoriqueModifier

Saurornithoides mongoliensis n'est connu que par son spécimen holotype de la formation de Djadokhta en Mongolie. Il s'agit d'un squelette presque complet mais altéré incluant un crâne avec ses mandibules, une série de vertèbres dorsales, sacrées et caudales, une ceinture pelvienne partielle et un membre postérieur.

Une seconde espèce de Saurornithoides, S. junior a été décrite dans la formation géologique de Nemegt en Mongolie également, datée du Maastrichtien inférieur, soit il y a environ entre 71 et 69 millions d'années. Ce fossile a depuis été renommé Zanabazar junior[2].

Saurornithoides est un « cousin » asiatique des Troodontinae nord-américains.

DescriptionModifier

 
Dessin du crâne de Saurornithoides mongoliensis.

Saurornithoides mongoliensis mesurait 2 à 3 mètres de long, 1 mètre de haut et pesait 45 kg. Il ressemblait physiquement, en plus grand cependant, à Velociraptor. Comme lui, il avait un museau allongé, une griffe rétractile comme tous les maniraptoriens, longue de 13 centimètres, des petites dents tranchantes, une longue queue et de longues pattes postérieurs lui permettant de courir à 50 km/h.

ClassificationModifier

Une analyse phylogénétique de la famille des Troodontidae conduite en 2012 par A. H. Turner et al. place Saurornithoides en groupe frère de Zanabazar, en formant un petit clade des deux genres les plus évolués parmi les troodontinés[3].

Cette analyse est confirmée par celle conduite par Aaron van der Reest et Phil Currie en 2017, comme le montre le cladogramme suivant[4] :

Troodontidae

Sinovenator




Anchiornis




Mei



Talos




Byronosaurus




MPC-D 100/44 (Mongolie)



Sinornithoides


Troodontinae


Urbacodon



Gobivenator






Latenivenatrix




Philovenator



Linhevenator






troodontidé de Two Medicine*




Saurornithoides



Zanabazar











* probablement Stenonychosaurus[4].

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Henry Fairfield Osborn, 1924, "The Discovery of an Unknown Continent", Natural History vol. 24, no 2, 1924, p. 133-149
  2. (en) Mark A. Norell, Peter J. Makovicky, Gabe S. Bever, Amy M. Balanoff, James M. Clark, Rinchen Barsbold et Timothy Rowe, « A Review of the Mongolian Cretaceous Dinosaur Saurornithoides (Troodontidae: Theropoda) », American Museum Novitates, vol. 3654,‎ , p. 63 (DOI 10.1206/648.1)
  3. (en) Alan Hamilton Turner, Peter J. Makovicky et Mark A. Norell, « A Review of Dromaeosaurid Systematics and Paravian Phylogeny », Bulletin of the American Museum of Natural History, vol. 371,‎ , p. 1 (DOI 10.1206/748.1)
  4. a et b (en) A. J. van der Reest et P. J. Currie, « Troodontids (Theropoda) from the Dinosaur Park Formation, Alberta, with a description of a unique new taxon: implications for deinonychosaur diversity in North America », Canadian Journal of Earth Sciences, vol. 54, no 9,‎ , p. 919–935 (DOI 10.1139/cjes-2017-0031, Bibcode 2017CaJES..54..919V, lire en ligne)

Références taxinomiquesModifier

(en) Référence Paleobiology Database : Saurornithoides mongoliensis Osborn, 1924

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :